Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:57

L'Agir de Dieu est tout à l'opposé de l'agir de l'homme, mais l'homme peut partager l'Agir de Dieu et son Acte créateur.  L'Acte créateur est un trésor inestimable pour l'homme.



30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE

Ce Jour que Dieu a fait..., (Psaume 118, 24).


(1)  Sous ce titre on considère la façon dont Dieu Agit dans son Monde et dans son temps à lui..l’instant.

On a vu que Dieu le Père vit dans l’Éternel instant de son Royaume et qu’Il est présent au monde par son Fils, la Présence créatrice de l'Éden, en qui tout est créé présentement, et 'l'être' qu'Il crée devient 'existence' dans notre monde.  On a vu que Dieu crée de l’être par son Fils et engendre de l’Être par son Esprit continuellement, présentement et instantanément.  Aimer pour Dieu c'est créer et engendrer.  Ainsi l'Éternité peut être considérée comme l'ÉTERNEL instant ou moment présent du Père qui coexiste avec chacun des moments successifs du temps des hommes, sans que ceux-ci ne coexistent entre eux, ce qui fait que Dieu voit, connaît et crée, ce qui pour nous sur terre n’existe pas encore,  (l’Éternité est une manière d’être plutôt qu’une longueur de temps !).

Ainsi les choses n’existent pas de tout temps comme certains le pensent, mais Dieu accorde 'l’être' à ce qu’Il crée présentement dans son monde à lui, et ces 'présences' qu'Il crée 'de-viennent' choses présentes à des moments et à des lieux différents dans notre monde à cause du de-venir de notre monde  existentiel,  (à cause du temps et de l'espace de notre monde).

(2)  La Pensée créatrice de Dieu le Père est la cause première des choses, des êtres et des événements présents dans notre monde,  (pas des événements malheureux cependant !).  Et c’est en un seul Acte et en un seul Jour que Dieu crée tout : l'Origine : ce Jour que Dieu a fait  (psaume 118, 24) : le Premier et le Dernier : l'Alpha et l'Omega : le Commencement et la Fin qui ne font qu'UN..la Présence créatrice,  (son Fils)..celle en qui se fonde le 'tota simul', c'est-à-dire la présence totale des choses..tout l'être que Dieu crée en son ÉTERNEL instant..le Tout de Dieu..la Plénitude divine, ce Jour toujours présent, auquel on a tous le pouvoir de se joindre.  Et dans cette Éternité tout est au présent pour Dieu.  Ce Jour ou cette Origine n’a pas d’avant ni d’après : pas de passé, ni de futur.  Il n’y a que le moment présent : l’instant.  Tous les 'moments' successifs du temps des hommes et leur histoire avec leur contenu d’être coexistent à l’ÉTERNITÉ DIVINE.  Dieu fixe donc d'un seul Regard souverain tout l’écoulement du temps des hommes.  Il est présent en tout temps et en tout lieu mais Il n’est jamais enfermé en aucun temps.  Il n'y a que lui seul qui peut voir tous nos actes et indirectement toutes nos actions et jusqu'à nos pensées les plus secrètes.  Dieu 'voit' donc présentement tout le temps des hommes, et même les actes libres de l'homme, c’est-à-dire ceux qui dépendent uniquement de sa liberté.

Nulle créature n'est cachée devant Dieu, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte,  (Hébreux, 4, 13).

Ainsi Dieu le Père, par sa Présence créatrice de l’Éden, son Fils, voit tout sans nul besoin de prévoir.  Il 'voit' donc chaque futur de notre réalité terrestre sans lui imposer la non-gratuité de notre monde tel le devenir et la nécessité*, c.à.d. le cheminement dans le temps des causes secondes vers leurs effets.  Dans son Monde, le Monde de l’être, il n'y a pas de mouvements, pas de déplacements tels qu'on les connaît dans notre monde.  Son Monde est IMMUABLE.  Le rapport des êtres, des choses et des événements à la Science divine est donc un rapport d'Origine ou une 'relation' de présence à sa Pensée créatrice.  La Présence créatrice de l’Éden,  (son Fils), crée 'présentement', ou fait venir à 'l’être', les actes et les choix libres de l’homme qui se réalisent toujours au deuxième niveau ontologique,  (l’Éden), après les avoir sondés.  C’est pourquoi en tout ce que Dieu crée présentement, et qui de-vient pour nous en bas, il faut toujours tenir compte de ce qui relève de sa Liberté et de son Vouloir de ce qui relève de la liberté et du vouloir de sa créature.

(3)  Il n’est pas interdit de chercher à comprendre 'par la raison' la façon dont ça se passe dans l’ÉTERNEL présent du Monde de l'être et de l’Être,  (non par intuition ou par la pensée métaphysique ici).  Mais pour cela, il faut tenir compte du fait qu’on ne peut imaginer dans un même raisonnement ce que l’on sait être hors de notre temps, INTEMPOREL, d'avec ce qui relève du temps de notre monde spatio-temporel, comme s’ils faisaient partie de la même Réalité.  On ne peut impliquer Dieu dans nos spéculations de raison.  Celles-ci ne valent que pour nous et non pour lui.  Dieu en son ÉTERNEL instant ne raisonne pas et ne prévoit rien contrairement à l’homme.  Il voit, connaît et crée ce qui pour nous n’est pas encore là objectivement parlant : le futur..ce temps qui n'existe pas pour lui.  Notre 'futur' est toujours 'présent' pour lui.

Sa façon de créer ou son Acte créateur est unique, c’est-à-dire qu’il ne se réalise pas de façon anthropomorphique ou à la façon de l’homme.  Dieu n’est pas cartésien comme l’homme.  Sa pensée n’est pas rationnelle comme celle de l’homme.  Dieu ne raisonne pas.  Mes Pensées ne sont pas vos pensées a dit Dieu.  Tout est direct et immédiat pour lui : intuitif.  Il n’a donc pas à prévoir avant d’Agir.  Il n’a aucun choix à faire contrairement à l’homme qui, lui, compare toujours avant de faire un choix.  Sa façon de créer est UNE et UNIQUE et il ne s’y prend pas par deux fois lorsqu’Il crée..et Il ne fait pas de copie également.  Chacune de ses créatures est UNIQUE.  Sa création ou tout ce qu’Il crée, y compris l’homme, est une relation de elle à lui  (ad quem), et non de lui à elle  (a quo).  Sa création est une venue à 'l’être' : un mouvement vers lui.  Et ce mouvement vers, c’est sa Présence créatrice,  (son Fils), qui dans le deuxième niveau, ontologique de l’Éden, le réalise.  C’est lui, qui, dans la création d'Origine suscite le non-créé, le néant, le rien, pour l’amener à 'l’être' en le mettant en présence ou en participation du Père c.à.d. en rayonnement de la Pensée du Père.  Ainsi c’est la 'présence' de toute chose à Dieu  (le Père) qui fonde toute chose 'présente' dans le monde des hommes.  Je suis la vie, l'être et le mouvement a dit le Christ.  La création ou l'Acte créateur est une relation de présence à Dieu le Père..à sa Pensée. C’est une venue à l’être dans la création et une venue à l’Être dans l’élection.

(4)  En somme la création originelle de Dieu ou l’Éden n’était qu’une offre qu'Il faisait à des candidats potentiels pour accéder à l’élection, à l'adoption, à son Royaume, offre qu’Adam et Ève en unité avec toute la plurinité ont refusée et que Dieu renouvelle à l’homme d’aujourd’hui par son Pardon.

Mais tout ça se réalise dans son monde à lui, dans son Monde de GRATUITÉ, dans son perpétuel présent, dans sa Pensée créatrice et son Acte créateur, toujours actuels et présents dans l'instant ÉTERNEL.

Connaître pour Dieu c'est créer.  Mais si Dieu voit, connaît et crée dans son ÉTERNEL instant, présentement, ce qui pour nous n’existe pas encore  (ex. : nos actes, nos choix), c’est donc dire que tout est déterminé d’avance dans sa Pensée et que son Acte de créer n’est pas tout à fait GRATUIT comme il devrait l’être car il implique alors la  nécessité*, c’est-à-dire l’enchaînement latéral dans le temps des causes secondes vers leur finalité, de même que le devenir et le hasard,  (ce qui peut se produire ou non)  : de la non-gratuité ?

LA SCIENCE DIVINE ET LA LIBERTÉ HUMAINE

Comment alors concilier la Science divine avec la liberté humaine si la Science divine est IMMUABLE ?  Quelle place peut-il y avoir pour la liberté de l’homme ?  Cette façon de créer par Dieu ne signifierait-elle pas que l’homme ne serait pas libre dans son agir ou dans ses choix entre le Bien et le mal car le hasard,  (ce qui peut se produire ou non), est intrinsèque ou fait partie de sa liberté.  L’homme ne serait donc pas libre de son destin car tout serait décidé, fixé, déterminé d’avance pour lui en cet Acte créateur dans son Agir libre ?  

(5)  Non, car pour Dieu dans son Monde INTEMPOREL, son 'présent' est toujours 'futur' pour nous ou encore le futur pour nous est toujours présent pour lui.  Le devenir, la nécessité et le hasard, qui sont de la non-gratuité pour nous n’existent pas pour lui dans son Monde de GRATUITÉ.  Le devenir, la nécessité ou l’enchaînement latéral des événements, des êtres et des choses dans le temps horizontal, n’existent que pour l’homme dans son monde à lui.  Il n’y a que pour l’homme que tout 'de-vient' ou vient-de 'l’être' présentiel,  (son Fils).  Pour Dieu le Père, et dans son temps à lui, tout ad-vient ou vient-vers lui de sa Présence créatrice,  (de son Fils).  Tout ce qui est mis en sa présence, le Père le crée, tout comme Il crée les actes d’Amour et les bons choix que l’homme présentent  à son Acte créateur à l'eucharistie, pour ensuite les faire naître de son Esprit s'Il le juge à propos ou s'Il les aiment et les trouvent dignes de son Royaume.

Mais comment peut-Il tenir compte du hasard,  (ce qui peut se produire ou non), intrinsèque à la liberté de l’homme s’Il crée toujours au présent, présentement, et que pour l’homme dans son monde, ses actes se réalisent toujours dans le temps,  (le futur dans le cas présent), alors que Dieu, lui, est toujours dans un perpétuel présent, intemporel ?

C’est que Dieu ne crée ou ne donne 'l’être' qu’à nos libertés, c’est-à-dire à ce qu’on est libre de faire ou d’éviter..ce qui fait que le hasard,  (ce qui peut se produire ou non dans le futur en ce qui concerne nos actes et nos choix), ne perturbe point la GRATUITÉ de son Acte créateur, Il ne crée que nos libertés de décision et non nos décisions libres, ce qui donne être et consistance à notre liberté car 'l’être' est ce qui a valeur d’ÉTERNITÉ.  Mais Il ne crée pas pour autant l'usage bon ou mauvais qui en résulte : la conséquence.   Dieu ne crée que nos libertés, ce qui ne veut pas dire qu'Il crée nos choix.  Ce ne serait pas respecter la liberté de l'homme que d'en imposer le choix.  On pourrait dire plus court : Dieu crée la liberté de décision de l'homme mais pas sa décision libre,  (sa liberté de choisir mais pas son choix libre).  La première est toujours un Bien, la seconde peut être un mal que Dieu ne saurait créer car Il ne peut créer la négation de lui-même.  Il ne donne pas 'l’être' à nos mauvais choix, mais leur accorde seulement 'l’existence' par respect pour notre liberté.  On peut donc dire que la liberté est de création divine et le choix ou la décision de volonté humaine.  Seul le Bien 'est', le mal 'existe' mais n’'est' pas.  Le mal est ce qui 'existe' sans 'être'.   Ainsi l’enfer 'existe' mais n’'est' pas.

Quand Dieu crée présentement, le 'futur' avec sa contingence ou le hasard..(ce qui peut se produire ou non)..et la liberté éventuelle qui sont pour nous seulement, la liberté divine n’est pas de même nature que la liberté humaine.  Dieu ne possède pas la liberté de choisir entre le Bien et le mal comme l’homme car Il ne connaît pas le mal.  Il ne connaît que le Bien qu’Il est.  Il ne possède pas la connaissance du Bien et du mal de l’homme qui est pour ce dernier une faiblesse de sa volonté.  Pour Dieu connaître c’est créer.  Pour l'homme connaître c'est objectiver ce que Dieu crée, et Dieu ne peut créer le mal qui est sa négation ou le refus de lui-même.  Il ne peut donc que le permettre.  Il ne crée que ce que l’homme lui présente de Bien et lui donne 'l'être'.  Quant au mal Il lui accorde seulement 'l'existence' et non 'l'être',  (numéro (9) plus bas).

La Science divine est une science d’approbation.  Quel que soit le choix que l'homme fait entre le Bien et le mal, Il l’approuve.  Il lui donne 'l’être' dans le 2ème niveau ou 'l’Être' dans le 3ème s’Il le juge approprié dans le cas du Bien et lui accorde seulement 'l’existence' dans le 1er niveau dans le cas du mal.

(6)  Mais Dieu ne devient-Il pas alors le complice et le responsable du mal dans le monde ?

Non, cependant il faut oser cette vérité : Dieu n’est pas responsable du monde actuel..même si l'on peut faire pleinement confiance en sa Providence.  Ainsi c’est par la faute de l’homme si sa création d'Origine est devenue ce qu’elle est présentement.  Dieu, lui, n’a commis qu’un Acte d’Amour en la voulant semblable à lui, dès l’Origine.  En créant le Monde Originel, Dieu n’a rigoureusement rien 'fait', au sens où l’entendent les hommes.  Dieu n’a créé que des candidats..des invités à sa béatitude éternelle.

Ainsi les moyens et leurs fins, tout comme les causes secondes et leurs effets ont été créés par lui et existent mais au seul usage et sous la seule responsabilité des hommes ; pas pour lui.

L’homme est seul responsable de ses actes et de ses choix.  Ses actes sont le plus souvent un mélange de Bien et de mal où Dieu seul peut faire le discernement, car Il voit parfaitement le Bien et le Bien seul.  Aux derniers jours et à la lumière de Dieu nous verrons et le Bien et le mal, à cause de cette science que l’on a acquise, la science ou la connaissance du Bien et du mal, et nous nous jugerons nous-mêmes.  Dans notre existence présente seule la Parole de Dieu,  (la Bible), nous indique ce qui est Bien et ce qui est mal.  Nous devons lui faire confiance.  Ce qui existe en mal, et que nous ne rectifions pas en Bien, restera à jamais de l’ordre de 'l’existence' c'est-à-dire à ce qui n’accède pas à l’être du Fils.  Mais il en fait de l’être si nous le rectifions nous-mêmes.  Ces actes qu'Il aime et qu'on lui offre en participation à son Acte créateur à l'eucharistie, il leur donne l'Être par son Esprit géniteur,  (fécondation par l’amour géniteur).
(7) LA PRIÈRE PAR PROCURATION DE L'ACTE CRÉATEUR DE DIEU

Si le créé par Dieu, l'être, est IMMUABLE comme Dieu lui-même et que si tout est créé en un seul Jour et en une seule Pensée, et que cette Pensée ne peut changer, car immuable, Dieu peut-Il alors nous écouter et surtout exaucer nos requêtes ?

La réponse est évidemment positive et la prière peut toucher le cœur du Père.  Mais comment cela peut-il se faire ?  L'Agir divin dans la prière comme dans le gouvernement du monde  (la Providence), est toujours créateur.  C'est en le Christ et sous la mouvance de l'Esprit Saint que la créature peut instaurer un dialogue avec le Créateur.  La prière est un acte de foi.  Dans la prière par procuration, le croyant participe directement à son Agir, à son Acte créateur, dans l’instant.  La prière sous toutes ses formes,  (d’adoration, d’action de grâces, de demande), le libère du signe et le replace en situation d'Origine, en participation* à l’Acte créateur libre, dans 'le temps de Dieu', dans son éternel présent.  En élevant sa pensée et en se mettant en sa présence, une personne peut donc se joindre à son Acte créateur libre et être créatrice 'd'être' elle-même  par l'intermédiaire de son Fils, le Christ, c'est-à-dire en établissant un dialogue avec la Présence créatrice de l’Éden,  (le mouvement vers le Père), celui qui lui amène nos requêtes ou les met en sa présence, afin qu'Il les crées.

La prière par procuration c'est donc prendre le temps de se mettre en présence de Dieu ou en situation d'Origine et de partager son Agir libre,  (son Acte créateur libre, - thème 5).  La prière considérée de cette façon est créatrice 'd'être' dans son Monde qui devient 'existence' dans notre monde et  peut ainsi influencer l’Histoire de ce monde.  'L'être' ou 'la présence' de la chose tirée du néant et créée dans le Monde de Dieu par l'Acte créateur de-vient 'chose présente' dans notre monde.

On peut donc tous être créateurs comme Dieu lui-même est Créateur.  C’est un autre pouvoir immense que Dieu nous accorde dans notre participation à sa vie trinitaire.

(Huit)  De plus si Dieu ne voit et ne connaît que le Bien qu’Il crée présentement, Il ne connaît pas nos péchés passés qui n'existent que pour nous.  Comment lui, qui ne connaît pas le mal, connaîtrait-Il nos péchés ?  (Ez, 18, 22).  Il ne connaît et ne crée que les bons choix et les actes d'Amour que nous présentons à son Acte créateur ici et maintenant.  Nous pouvons donc garder le bénéfice de nos bons choix car ils nous suivent  (car leurs oeuvres les suivent,  Ap. 14, 13), et c'est nous seul qui portons le poids de nos péchés.  Dieu n’a pas de mémoire car la mémoire implique le temps et il n’y a pas de temps dans le Monde de Dieu.  Ce qui ne veut pas dire que nous n'avons pas à nous soucier de nos péchés.  Nos péchés ou nos refus d'Aimer nous suivent et nous façonnent pour l'Éternité s'ils ne sont pas purifiés par notre repentir, par le Pardon de Dieu dans le sacrement de pénitence.  Ce sont nos actes qui nous jugent et non Dieu.  C'est donc dire que dans l'au-delà on se jugera soi-même face à l'Amour ou au Bien qui est Dieu lui-même.

(9)  DIEU PEUT-IL AGIR DANS NOTRE MONDE ?

Oui, Dieu peut Agir dans notre monde par sa Providence selon un mode que l'on ne peut concevoir, mais Il peut aussi Agir par les bons choix et les actes d’Amour que l’homme lui présente à l'eucharistie afin qu'Il les crée, leur donne l'être,  (on sait que Dieu ne crée que de l'être ou du spirituel à sa ressemblance).  Il crée continuellement de la nouveauté qui pour nous apparaît comme des commencements..des événements.  L'être ou la présence qu'Il crée est ce qui sous-tend ou fonde le monde actuel..l’existence et son Histoire,  (l'aventure humaine).  Notre 'futur' est toujours 'présent' pour Dieu.  Il vit toujours au présent.  Il crée toujours présentement et instantanément.  Il n'y a pas de successivité ou de suites d’événements,  (d’histoire), dans son Monde contrairement à nous dans notre monde.  De même il n’y a pas de devenir dans son Monde,  (pas de futur,  pas de passé également), car Il vit toujours au présent.  Tout est IMMUABLE comme lui.  Ce que le Fils suscite du néant et fait ad-venir ou venir vers le Père, celui-ci le crée sous forme de nouveautés,  (d'Avènements), et ce qu'Il crée de-vient pour nous dans notre monde sous la forme de commencements,  (d'événements),  (Je crée toutes choses nouvelles).

Dieu peut donc agir sur notre futur et cela dépendamment de la réponse de l'homme.  C'est qu'Il tient compte de la volonté et de la liberté de l'homme lorsqu'Il crée.  Il est libre de créer et d'engendrer tout ce qui lui plaît, et Il crée et engendre continuellement car pour lui créer et engendrer c'est Aimer.  Cependant Il ne peut créer le mal qui est sa négation.  Il peut donc Agir dans notre monde en créant les bons choix que l’homme présente à son Acte créateur, c’est-à-dire ses choix de l’arbre de la Vie.  On sait que l’homme doit faire des choix quotidiens continuels entre l’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal.  Les bons choix et les actes d’Amour que l’Homme fait peuvent influencer le devenir ou l’avenir de son monde..son Histoire.

L'homme a donc l'immense pouvoir d'orienter et de décider de son avenir et surtout de son À-venir, c’est-à-dire de son futur dans le Royaume, par les actes et les bons choix qu’il fait présentement et qu’il lui présente dans la vie de tous les jours..dans l'instant.  Choix de faire le Bien plutôt que le mal, de rechercher le Réel plutôt que l'imaginaire, le Spirituel plutôt que le matériel, le Vrai du faux, la Vérité sur l'erreur et le mensonge, choix de faire triompher l’Esprit sur la chair, l’Amour sur la haine, d’abuser ou non de son avoir, de son pouvoir et de son savoir, de passer de 'l’avoir' à 'l’Être', de changer de mentalité, de voir d'une autre façon, de changer sa façon de penser, de vivre l’instant ou la mort chrétienne, de 'vouloir que l'autre soit',  (thème 13, (1) à (3)).  Seule la Parole de Dieu,  (l'Évangile), lui indique ce qu'il doit faire et ce qu'il doit éviter, c’est-à-dire ce qui est Bien et ce qui est mal.

L'Homme a donc le pouvoir de se donner son propre monde.  Par ses bons choix et ses actes d’Amour de tous les jours, l'homme peut transformer le monde actuel et le rendre meilleur par le fait que sa personne est en unité avec la création d'Origine.  C'est la création d'Origine qui sous-tend ou qui fonde le monde actuel.  Ce n’est pas à partir d’en-bas qu’il peut réellement changer le monde mais à partir d’en-haut..de l'Acte créateur.  Dieu connaît tout : Il est Omniscient.  Il peut tout : Il est Omnipotent.  Mais l'Homme peut participer à son Agir, partager son Acte créateur par sa volonté de bien faire et ainsi transformer le monde actuel à partir d'en-haut.

L'Acte créateur de Dieu est un trésor inestimable pour l'homme.  Et ce trésor inestimable, il se trouve à l'eucharistie,  (thème 12).

*  Voir le Glossaire, thème 3  ou cliquer sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum