Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

27 - LE ROYAUME DE DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

27 - LE ROYAUME DE DIEU

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:50

Le Royaume de Dieu est au-dedans de nous.  Il est dans notre cœur.


27 -  LE ROYAUME DE DIEU

Recherchez le Royaume de Dieu et sa justice et le reste vous sera donné par surcroît,  (Mathieu, 6, 33)  (Luc, 12, 31).


(1)  Mais quelle est donc cette réalité spirituelle que les chrétiens appellent 'le Royaume de Dieu' et qui est semblable à une graine, à du levain, à une perle précieuse, à un trésor caché dans un champ que l’on découvre ?  Comment cerner cette mystérieuse Réalité ?  

Ce Royaume, il est déjà là en même temps qu’il est à venir.  Il n’y a pas à rêver de départ, d’évasion ou de le situer dans un lieu quelconque.  Il est ici même.  Il est dans ce monde mais il n’est pas de ce monde.   Le Royaume n’est pas un lieu, mais un état.  C’est un état d’esprit, une façon de vivre divinement.  Pour la personne, c'est vouloir Être de tout son être,  (corps et âme), dans le Royaume de Dieu.  Ce n’est pas une fuite de la réalité existentielle cependant.  C’est un état dans lequel la personne le sent, le désire, l’accepte, y con-sent, (le sent avec l'Esprit Saint).   C’est une façon de vivre non pas avec les sens, mais avec le cœur.  Ce Royaume, il se vit dans le moment présent, dans l’instant, 'le temps de Dieu'.  Il est ce Monde de présences ou ce Monde de l'Être qui n’est pas perceptible par les sens mais uniquement par le cœur.  Et c’est en chacun de nous qu'il se crée.  C’est en chacun de ceux qui 'désirent qu’il soit', qu’il paraisse, que le Royaume se crée.  Et il se crée dans la mesure où une personne est présente à ce Monde de présences ou d'Être.

(2)  Le Royaume est une façon de vivre particulière ; une façon de vivre avec sa personne.  C'est chercher à vivre à la façon dont notre personne vivait à l’Origine, en Éden.  La recherche du Royaume de Dieu c’est la recherche de Dieu.  C'est chercher à connaître qui est la Personne du Christ.  Le Royaume est une Personne, Quelqu’un.  Le Royaume ce sont nos yeux qui s’ouvrent à cette Réalité, à sa GRATUITÉ, à son Amour.  C’est entrer graduellement dans l'Amour ou dans l’intimité de Dieu.  Le Royaume est une recherche infinie, éternelle, qui commence dès ici-bas, dès maintenant.  C’est une connaissance de Dieu par la Foi,  (l'Esprit Saint).

Mon Royaume n’est pas de ce monde mais il est parmi vous, au dedans de vous,  (Luc, 17, 21).

Et c’est seulement la personne au dedans du personnage qui accède au Royaume de Dieu et qui en vit.  Le personnage, lui, ne peut y accéder.  Il est trop accaparé par les choses matérielles, par ses passions, par les séductions de toutes sortes, par l'esprit du monde, par l’espèce qui le conditionne et qui l’empêche d’y accéder.  Le personnage, l'objet ou le terme réel, ne peut accéder au Royaume.  Il faut donc que l'homme en arrive à oublier son personnage afin de libérer la présence qu’il y a en lui, celle là seule qui peut accéder au Monde de l'Être..sa personne d'élection.  L’accès au Royaume de Dieu demande un changement radical de tout son être spirituel, une conversion, c.à.d. une transformation complète de toute sa personne,  (corps et âme).  Il requiert un choix libre de sa personne, un consentement qui est parfois exigeant, une épreuve en un sens, car pour accéder à un ordre supérieur, il faut nécessairement sacrifier l’inférieur.

(3)  Le Royaume de Dieu est une réponse à un appel  (à l’appel de Dieu qui veut construire son Royaume) : Il y aura beaucoup d’appelés, mais peu d’élus,  Mathieu, 20, 16, cet appel qu’Adam et Ève ont refusé en Éden.

Le Royaume de Dieu est d'abord une conversion personnelle, une transformation, une transfiguration de tout son être spirituel.  Une personne doit transformer son vêtement de peau en vêtement de lumière, quitter le vieil homme pour l’homme nouveau, transformer sa chenille en papillon, devenir une créature nouvelle, passer de l’avoir à l’Être.  C’est la Loi de la Vie qui est aussi celle du Royaume : pour Vivre, il faut mourir à soi-même.  Évidemment cette épreuve chrysalidale ne se réalise pas sans souffrances, tout comme la fleur est la souffrance de la plante : Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu, nous dit saint Paul dans Actes, 14, 22.  Pour devenir Enfant de Dieu ou pour acquérir la liberté des Enfants de Dieu, la personne doit d’abord se délivrer ou s’affranchir de l’esclavage de son vêtement de peau, de son personnage.  Cette délivrance c’est le dur combat contre ses vices, ses passions et les séductions du monde.  C’est le combat contre l’espèce,  (thème 25, (14)) suivi de l’adoption ou de l’enfantement comme travail de l'Esprit alors qu’elle devient Enfant de Dieu.  C'est l'unité entre le coeur et l’esprit qui se réalise en son âme.  C’est alors que le Royaume s’instaure en elle.  Cet enfantement, ce travail ou cette épreuve chrysalidale, s’effectue tout au long d’une vie.  C’est la Loi de la résurrection ou de la transfiguration.  Le Royaume est synonyme de résurrection.  C’est la résurrection par le travail de l’Esprit qui passe par la conversion, la transformation, la rénovation de chaque personne.  C’est la renaissance qui passe par l’Esprit, la nouvelle naissance d'en-haut à Nicodème, et c'est l'Esprit lui-même qui témoigne à notre esprit que nous sommes Enfants de Dieu,  (Romains, 8, 16).  C’est l’incarnation en acte qui se réalise en chaque personne par son consentement à ce qu'elle se réalise en elle.  Le Royaume est une œuvre d’Amour déjà préparée d’avance dans la Pensée du Père et l’Acte créateur du Fils, et il s’agit simplement pour la personne de l’accepter, d'y con-sentir, afin qu'elle puisse dire 'je suis' dans le Royaume tout comme Dieu lui-même peut dire JE SUIS.

Le Royaume de Dieu pour un chrétien, c’est sa conscience de vivre continuellement en sa Présence, dans la Foi, l’Espérance et l’Amour.  Ce Royaume, la personne élue le vivra pleinement après la mort de son personnage alors qu'elle ressuscitera dans l’autre Monde, le vrai monde, mais elle peut aussi le vivre dès maintenant, en mourant continuellement à son personnage,  (par la mort chrétienne), pour ressusciter ou re-naître continuellement en sa personne avec la Personne du Christ ressuscité dans son Royaume.  C’est la participation* à la mort et à la renaissance du Christ dans l'instant. (thème 12).

Nul s’il ne naît de l’eau et de l’Esprit ne peut voir le Royaume des cieux a dit Jésus à Nicodème en Jean, 3, 5 :

(4)  Le Royaume des cieux est une toute autre façon de voir le monde actuel car il est tout à l’opposé de notre monde de non-gratuité.  Pour le voir,  (avec les yeux du coeur), il faut absolument se convertir, se transformer, devenir un homme nouveau, naître de l'eau et de l'Esprit.  Voir la Présence du Royaume dans notre monde, c’est voir la Présence du Christ,  (Il est parmi nous).  Et pour cela, il faut qu'une personne se convertisse, se transforme, change son regard, sa mentalité, voit de façon différente, voit et pense avec le cœur.  C'est vivre avec sa personne plutôt qu’avec son personnage.  Une personne ne peut voir le Royaume de Dieu qu’avec un regard qui voit au-travers des choses matérielles et de toute la non-gratuité du vêtement de peau au sens large.

Nul s'il ne naît d'en-haut, ne peut voir le Royaume de Dieu,  (Jean, 3, 3) :

Mais n’entre pas qui veut dans ce Royaume.  Il faut d’abord naître d’En-haut..de l'Esprit  Une personne y entre avec la Présence réelle du Christ ressuscité, qu'elle accueille à l’eucharistie  (thème 12).  Et c’est la Foi qui lui ouvre les portes  (l’Esprit Saint).  Et c’est le Père qui l'accueille comme un Père qui accueille son enfant prodigue.  Et il n’y a qu’avec la Présence réelle du Christ ressuscité que la personne peut subsister dans le Royaume car c’est par elle que lui est donnée la Vie dans le Royaume.  Avec la Présence réelle, la personne est hors du temps et de l'espace.  Elle est dans un autre Monde, celui de Dieu et des élus, celui des Enfants de Dieu.  Ici, il est bon de mentionner que le Royaume est tout à fait gratuit et qu’il n’est pas une question de mérite ou de prix à payer mais seulement un consentement.  La personne n'a qu’à con-sentir  (sentir avec la Présence réelle), car rien ni personne ne saurait subsister dans le Royaume qui ne soit Dieu lui-même, puisqu’Il est lui-même ce Royaume.  Il s’agit donc pour elle d’un consentement à la Volonté du Père et à la Kénose du Fils..à la conversion ou à la rénovation de sa personne par l’Esprit Saint,  (rappel de la loi fondamentale du Royaume : qui perd sa vie la gagne et qui cherche à la gagner, la perd.

(5)  Ce Royaume, il se crée en nous, au-dedans de nous.  C’est d'abord en se créant soi-même un corps de résurrection par l’incarnation en acte,  (thèmes 12,15 et 26), un être spirituel qui nous est propre,  (une ipséité), par la mort à soi-même, à son personnage ; en ressuscitant dans et avec la Personne du Christ, que l’on peut ren-aître et ainsi faire naître le Royaume avec notre personne.  C’est la seule façon d’instaurer le Royaume en nous et dans le monde.  Le salut du monde est entre les mains de chaque chrétien.  Il passe par son propre salut.  Ce n’est pas à partir d’en bas que le chrétien peut vraiment changer le monde, mais à partir d’en haut.  C'est en se changeant lui-même d'abord, en se laissant transformer lui-même par l'Amour des 3 Personnes divines, spirituellement, qu'il peut changer le monde.  Et chaque chrétien est responsable du salut de ce monde.

Si le Royaume de Dieu est une Réalité difficile à cerner c'est parce qu’il est Dieu lui-même et que dans notre monde il est impossible de voir Dieu face à face.  On peut quand même s’en faire une idée, le concevoir, le penser analogiquement*..tel qu'on l'a vu dans un thème précédent.  On a vu que la personne humaine peut accéder au Monde de Dieu par la Foi.  Si l’on considère la Foi comme une façon de penser qui n’est pas de ce monde mais du Monde de Dieu car elle relève de la personne qui est la seule à y accéder, elle peut donc y accéder par la pensée métaphysique  (thème 21).  Elle peut donc le découvrir par la connaissance intuitive, cette connaissance directe et immédiate des réalités divines.

Voici que je me tiens à la porte et que je frappe.  Si quelqu’un écoute ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je dînerai avec lui et lui avec moi,  (Ap. 3, 20).

Ce Royaume, une personne peut y accéder à tout instant.  Il est toujours actuel, dans l’instant.   Il est intemporel, hors de l'espace et du temps.  Il est infini : il n’a ni commencement ni fin.  Il est éternel : il est de toujours à toujours.  Il n’a ni passé, ni futur mais une Tradition et un À-venir.  Il y a l'À-venir du Royaume en lui-même mais il y a aussi l'À-venir que les personnes élues peuvent se construire en elles-mêmes,  (en leur personne), à l'intérieur ou dans l'intimité de ce Royaume, et elles ne construiront pas pour qu'un autre y habite.

La réalité du Royaume est inépuisable.  Elle est INFINIE car elle s'inscrit dans la GRATUITÉ.  Il faudra donc se contenter de l’essentiel ici.  Cependant rien n’empêche quiconque de poursuivre la pensée métaphysique en ce bas monde,  (et en l'autre), de concevoir le Royaume en son coeur à l'aide de cette Pensée et des concepts révélés par l'Esprit Saint, et même de concevoir son propre Royaume ou le Royaume de son cœur,  (thème 28).

(6)  Mais quel est donc ce Royaume ou ce Monde d’Amour qui est déjà là spirituellement parlant ?

Si l’on tient compte de toute la GRATUITÉ qui le caractérise il n’y a pas plus gratuit que le Royaume.  C’est pour cette raison que le monde actuel ne peut devenir le lieu du Royaume,  (Jean, 18, 36).  Le monde actuel avec toute sa non-gratuité héritée du mauvais choix Originel n’est pas et ne peut devenir le lieu du Royaume.  Ce monde n’a pas les promesses de la vie éternelle et de plus elle passe la figure de ce monde,  1, Co. 7, 31.  Ce monde passera comme tout ce qu'il contient.

Il n’y a pas de nombre-nombrant ou de pluralité numérique dans l’instant éternel.  On doit comprendre que le nombre des élus, les 144 000 de l’Apocalypse en 7, 4, est un faux problème.  C’est que le Royaume n’est pas quelque chose, un objet, mais Quelqu’un.  Il est le Christ en sa Personne et en son Corps mystique.  Le Royaume est la seule Réalité qui existe et il est UNIQUE.

Le Royaume est un Monde de présences, d'Être.  Il est SPIRITUEL, invisible, tout comme Dieu qui est Esprit et dont il participe*.  Il est hors de notre espace et de notre temps, INTEMPOREL.  Il est donc partout et nulle part 'en situation'.  S’il n’est pas de ce monde, le Royaume est dans ce monde.  Cela veut dire que c’est dès maintenant, en ce monde, qu’il convient de l’édifier.  C’est ici même et à chaque instants que le Royaume se construit par nos bons choix de l'arbre de la Vie, et nos comportements quotidiens..par nos actes d'Amour gratuits, nos bons choix et nos pensées créatrices.

(7)  Le Royaume de Dieu est au-dedans de nous.  Il s’agit d’une intimité spirituelle où vit et respire la personne que Dieu a créée et qui doit devenir son Enfant.  Cela doit s’entendre qu’à chaque instant la personne décide librement par ses choix, de sa mort et de sa résurrection.  C’est donc à chaque instant, 'ici et maintenant', qu’il lui faut tendre de tout son être,  (espérer), vers la vie éternelle.  Nous avons trop longtemps situé le Ciel ou le Royaume dans un au-delà nébuleux, ailleurs et plus tard.  Il est urgent de ramener le Ciel sur la terre, ici et maintenant : le règne de Dieu est en nous et parmi nous : que son règne vienne, comme dans la prière du Notre Père.

(Huit)  Le Royaume de Dieu est un chef-d'œuvre d’Amour qui est tout à fait gratuit, auquel la personne peut accéder, mais dépouillée de son personnage.  Pour y accéder, il lui faut être parfaitement pure et revêtue de la robe nuptiale,  (l'habit de noce).  Soyez parfaits, comme votre Père céleste est parfait a dit Jésus, car rien de souillé ne peut entrer dans ce Royaume où tout est parfaitement pur, clair et transparent, comme Dieu lui-même.  En d’autres mots, il lui faut être parfaite comme Dieu, c'est-à-dire à son image et à sa ressemblance comme personne, si elle veut habiter dans sa Demeure et être son Enfant.

Inutile de préciser que dans l'intimité de ce Royaume c’est 'le temps de Dieu', cet éternel moment présent du Père qui y règne, cet instant auquel aucune puissance du mal ne peut accéder.  L’instant c’est déjà ici-bas, le lieu où l’homme a le pouvoir de se faire Dieu et de régner dans les éternités des éternités,  (Ap. 22, 5).

Il y a beaucoup de demeures dans la Maison de mon Père,   (Jean, 14, 2) :

Il n’y aura aucun personnage dans le Royaume.  Il n’y aura que des personnes en relation et en unité qui formeront une plurinité sur le même modèle que la Trinité.  C’est donc l’unité générique* qui règnera entre ces personnes ou ces présences.  Il n’y aura plus aucun terme réel*, aucun objet.  Ce sera uniquement la relation*, la vraie,  (comme rapport d'Origine, thème 26), qui unira ces présences entre elles.  Mais il y aura aussi les anges et toutes ces réalités spirituelles tirées du néant par le pouvoir créateur des personnes, car aimer de façon nuptiale ou aimer divinement c’est créer.  Chaque élu aura donc le Royaume de son cœur : tout ce qu’il a Aimé et créé en Dieu d’un amour nuptial, et qu'il aura engendré par son amour géniteur : celui de l'Esprit Saint.

Ce qui veut dire que dans le Royaume, il n’y aura plus de personnages, de choses, d'objets, d'événements, mais seulement leur 'substantialité'.  Ainsi, l’artiste retrouvera-t-il, transfiguré et sans voile, tout l’Amour qu’il a investi dans son œuvre, comme chacun de nous retrouvera tout l’amour gratuit qu’il a investi dans ses relations humaines.

(9)  Mais ce Monde sera surtout la vision face à face des splendeurs divines,  (la vision béatifique) : la contemplation sans voile, ni image, ni figure, ni signe des divines Relations et la révélation de leur unique nature.  Il faut y ajouter, évidemment, toutes les splendeurs de la création actuelle, libérées de leur voile sensible de non-gratuité, comme reflets des beautés divines.

Le Royaume dans son achèvement sera un rendez-vous d'Amour que la plurinité recréée de l'Éden pourra vivre en face à face avec son Géniteur, dans un même Esprit.

On sera comme des anges dans le ciel,  Mathieu,  22, 30 :

Il n’y aura pas de langage dans le Royaume et il n’y aura pas d’épousailles biologiques non plus.  Les élus pourront choisir la personne de leur cœur et y vivre un amour de nuptialité parfaite sans qu’il n’y ait aucune exclusion.  Chacun sera le 'dieu' de l’autre.  Il n’y aura plus de choix exclusif et donc pas d’exclus, à l’encontre de l’amour humain dans le monde des hommes qui condamne au choix d’une seule personne.  Pour la même raison il n’y aura plus aucune relation basée sur des critères familiaux, parentaux, raciaux, héréditaires ou autres.  Chacun sera 'le fils de personne'.  Il n’y aura plus aucun rang, grade, hiérarchie que ce soit.  On sera tous égaux devant Dieu.  Toute la non-gratuité de notre monde aura disparue pour faire place à la GRATUITÉ du Monde de Dieu,  (elle sera brûlée dit Mathieu, en 13, 40).  Dans ce Royaume, il n’y aura plus de relations basées sur des critères humains tels que l’avoir, le savoir et le pouvoir, mais bien sur des critères divins de gratuité.

(10)  II est bon de mentionner ici qu’il n’y aura pas de damnés pour les élus car chacun aura le Royaume de son cœur.  Que deviendrait le Bonheur des élus s’ils connaissaient la damnation de ceux qu’ils ont aimés ?  Seule la personne peut être élue.  La nature humaine de la personne est surtout constituée par ses relations,  (ses actes), lesquelles englobent tout le Royaume,  (à cause de leur unité avec lui).  En ce sens, la personne d'élection 'Est' son Amour.  Elle a les dimensions de son Amour ; celles qu’elle s’est constituée elle-même sur terre par ses actes.  Chacun emporte donc ses amours dans le Royaume, comme parties intégrantes ou constitutives de sa personne.  Si donc nous avons aimé quelqu’un qui s’est damné, il est avec nous dans le Royaume, mais pour nous seulement, en ce qu’il fait partie intégrante de notre personne, alors que pour lui et quant à lui seul, il est en damnation.

Et dans ce Royaume, les élus  (sont)et seront à nouveau un seul corps dans le Christ Jésus,  (Romains, 12, 5 - 1, Co. 10, 17), une plurinité dans ce rendez-vous de l’Éternel Amour.   Si nous sommes morts avec lui, avec lui nous vivrons ; si nous tenons, avec lui aussi nous régnerons,  (2, Tm. 2, 11-12), et de nuit, il n’y en aura plus car c’est le Seigneur qui luira sur eux, et ils régneront dans les éternités des éternités,  (Ap. 22, 5).  Dieu lui-même sera avec eux.  Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n’existera plus ; et il n’y aura plus de pleurs, de cris, ni de tristesse ; car la première création aura disparue,  (Ap. 21, 4).

(11) Pour finaliser ce thème, il faut ajouter qu'il importe de bien comprendre les concepts révélés** de même que le langage du Royaume,  (thème 3), de les éclaircir davantage, afin d'orienter plus correctement sa pensée ou sa réflexion métaphysique dans le sens et l'Esprit du Royaume : de s'entretenir du Royaume comme dit saint Paul..de le concevoir à plusieurs à l'aide de cette Pensée et de son langage, afin d'y découvrir les richesses inépuisables,  (INFINIES), qu'il renferme et ainsi mieux collaborer à son édification et à son instauration définitive.

*  Voir le Glossaire, thème 3   ou   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

**  Ces concepts révélés au nombre de 26 permettront à toute personne assistée de l'Esprit Saint de concevoir analogiquement* Dieu et son Royaume,  (thème suivant).  Ces concepts sont les suivants :

-  La création d'Origine : thème 6.  
-  L'Acte créateur : thème 5.
-  La plurinité : thème 6, (3). 
-  La binité : glossaire, thème 3.
-  La nuptialité divine : glossaire, thème 3.
-  L'Amour..l’amour divin : thème 11.
-  L'Origine et le commencement : glossaire, thème 3.
-  L'instant et le moment : thème 15.
-  Le réel ontologique : thème 25, (7).
-  L'unité générique : glossaire, thème 3).
-  Le vêtement de peau : glossaire, thème 3.
-  L'objectivation : thèmes 8 et 9.
-  La personne et le personnage : thèmes 19 et 25, (14).
-  La nature humaine : thème 25, (14).
-  L'espèce humaine : thème 25, (14).
-  L'incarnation en acte : thème 25, (huit).
-  Les enfants spirituels : thème 20.
-  L'UN-multiple : glossaire, thème 3.
-  La gratuité divine,  (et tout ce qu'elle implique) : thème 4.
-  La relation : glossaire, thèmes 3 et 26.
-  L'objet ou le terme réel : glossaire, thème 3.
-  La pensée métaphysique : thème 21.
-  L'être et l'existence : glossaire, thème 3.
- L’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal : thème 13.
-  La transcendance divine.
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum