Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL

Message  Admin le Jeu 5 Mai - 11:28

L’Éden ou le Paradis a bel et bien existé mais il n’était pas terrestre comme on nous l'a toujours présenté mais bien ontologique, c'est-à-dire non perceptible par les sens, invisible à l'oeil, céleste.  Cet Éden existe toujours et c’est la création d'Origine,  (thème 6), la création 'à partir de rien', ex nihilo la création d’Origine derrière la création objectivée que l’on observe actuellement.


7 - L’ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL


Ils étaient deux en une seule chair ; ils étaient nus et n’en avaient pas honte,   (Gn 2, 24, 25).


(1)  Comment peut-on se représenter l’Éden ou la création d’Origine avec ce que nous en révèle la Parole de Dieu ?

Avant ces révélations par la pensée métaphysique, on considérait l’Éden comme un Paradis qui aurait existé à une certaine époque sur notre terre actuelle.  On considère maintenant ce Paradis ou cette création d'Origine non pas de façon matérielle mais bien de façon ontologique, c’est-à-dire non perceptible par les sens, spirituelle, métaphysique.  Ce Paradis n’était pas un lieu mais un état.  Appelons le un Monde pour mieux se le représenter en tant que personnage.  C’était un Monde de présences relationnelles ou de personnes dans le cas des êtres humains, créées par Dieu, donc éternelles, avec un corps et une âme, mais non avec un corps de chair et de sang comme le corps mortel que l'on 'a' présentement mais bien d’un corps fait d’une matière prime ou première, d'une chair spirituelle, immortelle : le corps que l'on 'est'.  C'est cette personne,  (corps propre ou spirituel  + âme spirituelle), créée par Dieu, à partir de rien, du néant, et à sa ressemblance qui était présente en Éden, à l'Origine.  Et ces personnes pensaient, voyaient, sentaient*, respiraient et vivaient de façon complètement différente des personnages qui les revêtent actuellement.

Ces personnes humaines n’avaient pas de sexes.  Il n'y avait pas d’hommes et de femmes en Éden.  La sexualité était différente de celle que l'on connaît actuellement.  Il s'agissait d'une sexualité comme désir de nuptialité et non comme désir de conjugalité.  Ces personnes étaient comme des anges mais avec un corps en plus.  C'était des esprits incarnées dans des corps spirituels.  Le langage tel qu’on le connaît actuellement n’existait pas.  Elles comprenaient tout par intuition, de façon directe et immédiate, par la connaissance intuitive.  C’est donc dire qu’elles ne connaissaient pas la controverse et la polémique et toute la discursivité associée à notre mode de connaissance actuel.  (2)  Les conflits n'existaient pas également.  C’était la concorde, le Paradis !  Il n'y avait pas de souffrance, de mal, de maladie, pas de mort : le bonheur parfait en somme !  Mais c’était quand même un Monde provisoire, temporaire, 'de fait'*, uniquement le temps pour ces personnes de faire un choix, car cet Éden, ce Jardin ou cette création d'Origine, n’était pas encore la Maison ou la Demeure du Père.  Ce n’était pas encore l’élection ou l’adoption par Dieu le Père, car ces personnes n’étaient pas encore divines.  Elles étaient encore dépendantes d'un Créateur pour assurer leur subsistance ; elles étaient 'contingentes'.

Ces personnes formaient une plurinité, c.a.d. plusieurs personnes en une seule, UNE, en unité, sans termes réels*, sans personnages.  Ces personnes c'était nous tous et c'est encore nous tous comme personnes situées sous notre personnage !

Certaines paroles de la Bible ont été prononcées,  (pensées), en Éden,  (à noter que la Pensée du Père comporte plusieurs pensées en une seule, et en unité).  Ainsi en est-il de la parole qui dit : il n’est pas bon que l’homme soit seul ; faisons lui une compagne à son égal,  (Gn 2, 18).  Par cette Parole ou par cette Pensée il ne s’agissait pas pour Dieu de combler une solitude telle qu’on la connaît actuellement dans notre monde car la solitude n’existait pas en Éden.  Dans ce Paradis c’était le bonheur parfait.  Par cette parole Dieu donnait plutôt une compagne à l’homme, afin qu’ensemble, tous les deux..en binité,  (deux personnes en une seule), ils puissent vivre l’amour nuptial entre elles,  (l’Amour), en participation, ou comme par rayonnement de son Amour.  (3)  De même pour la parole : homme et femme il les créa,  (Gn 1, 27) : homme et femme potentiels car cette parole a été prononcée en Éden et il n’y avait pas de sexes avant l'objectivation de la personne humaine et l'Éden.  Ainsi par sa Parole, sa Pensée, sa Volonté, son Vouloir, sa Paternité, Dieu créa le premier couple humain de l’Éden : Adam et Ève, une binité, c'est-à-dire deux personnes en une seule et en unité, sur le même modèle que la Trinité, c.à.d. trois personnes divines en une seule.

L'Éden était un monde idyllique : ils étaient deux en une seule chair, (spirituelle) : ils étaient nus et n’en avaient pas honte,  (Gn 2, 24-25).  Ce Paradis perdu que l’homme d'aujourd'hui cherche constamment à refaire, à re-créer, mais sans jamais y parvenir réellement, était un Monde, un état plutôt, où tout était parfait, où régnait la Paix, l'Unité, le Bonheur, la Joie, l’Harmonie, la Concorde, l’Amour vrai, semblable ou à la ressemblance de son Créateur.

Mais l'Éden ne devait être que provisoire, passager, temporaire, uniquement le temps pour Adam et Ève de faire un choix, car pour le Père avant d’adopter des Enfants, il faut que ceux-ci acceptent l’Amour qu’Il leur offre gratuitement.  Il ne force jamais personne à l’aimer.  Dieu n’impose jamais son Amour.  Il l'offre seulement.  Il faut un choix, une réponse, un consentement, une décision consciente et libre de la part de sa créature.  Chacune d’elle doit décider librement par un acte libre, tout comme Il agit librement avec elle en Amour.  Tout comme Il les a créées et continue de les créer librement et gratuitement par un Acte libre, toutes ses créatures sont soumises à ce même choix, car Il respecte toujours leur liberté.  Adam et Ève ont donc été confrontés à ce choix, à cette épreuve qu’Il demande à toutes, à savoir choisir entre l’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal, c'est-à-dire accepter d'entrer en relation avec lui, de participer à son Acte créateur et à sa Nuptialité*, et partager la Kénose de son Fils.

(4)  Tel que la Bible le raconte on sait ce qui est arrivé par la suite.  Adam et Ève ont fait le mauvais choix, ont refusé l’Amour que Dieu leur offrait, ont refusé de partager la Kénose de son Fils, et ont plutôt préféré goûter au fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal plutôt qu'à celui de l'arbre de la Vie, avec les conséquences que l’on connaît actuellement.  Ils ont désobéi d'abord à sa Parole qui leur interdisait de manger de ce fruit :
Cet arbre de la Vie n’est rien d’autre que ce que Dieu demande à toutes ses créatures, à savoir : participer à son Acte créateur, à sa Nuptialité, à sa Kénose, à ce mystère qu’est l’amour nuptial, l’amour vrai, l’amour créateur, l'amour divin qui peut créer de 'l'être' ou de la vie en Éden et engendrer de 'l'Être' ou de la Vie dans le Royaume.  L'arbre de la Vie c’est l’offre qu’Il faisait à Adam et Ève de participer à sa vie amoureuse intime et de renoncer à tous les biens passagers, éphémères, qui ne durent pas - l’Éden lui-même dans le cas d’Adam et Ève.  Il demande aux personnes qu'Il crées de renoncer aux fruits de l'arbre de la connaissance afin 'd’Être' plutôt que 'd’exister'..afin de participer à sa vie divine et d’accéder à un Bien supérieur et plus durable, qui dure pour l’Éternité..son Royaume..tout comme dans la parole perds ta vie si tu en veux une meilleure.  Il ne leur demande pas cela pour son propre plaisir mais afin qu’elles connaissent un Bonheur plus grand.

(5)  Le mauvais choix Originel c'est aussi ce qu’on appelle le péché originel.  C’est ce qui fait qu’une personne choisit de rejeter l’Amour de Dieu, l'amour divin, l'amour nuptial, celui qui les aurait fait accéder à l‘Amour de l'Esprit Saint, l'amour géniteur.  Chez Adam et Ève il n’est pas facile de se représenter ce qui a pu se passer en acte, dans leurs âmes, dans leurs cœurs, pour qu’ils fassent ce mauvais choix.

Le mauvais choix Originel ou le péché originel n'est pas un mythe,  (contrairement aux deux récits de la création du Livre de la Genèse).  Découvrir ce qui a pu motiver nos premiers parents à faire ce mauvais choix revient en quelque sorte à comprendre les mécanismes intérieurs qui poussent une personne à pécher, à rejeter l’Amour de Dieu.  Ça revient à comprendre les faiblesses de l'homme devant les choix à faire ; à fouiller au plus profond de son cœur pour comprendre l’essence de ce mal qui existe à l’intérieur de sa personne.  Leur désobéissance a été causée par une volonté d’Être par eux-mêmes, c’est-à-dire par orgueil, alors qu'il n'y a que Dieu seul qui par son Esprit peut engendrer divinement ou faire naître de l'Être*.  Aussi par un mélange de curiosité, de cupidité, de convoitise ; par un désir de jouir, de posséder,  (qui préparait déjà l'espèce humaine).  Pour Adam et Ève, comme pour chaque homme d’ailleurs, c’est cet orgueil, cet individualisme qui fait qu'il veut décider par lui-même ce qui est Bien pour lui sans tenir compte de la Parole de Dieu ou de sa Volonté,  (le Christ).  C’est comme si l'homme voulait être un dieu et décider par lui-même, faire à sa façon.  C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le serpent, rusé et qui connaît bien le cœur de l’Homme*, n’a pas manqué de le faire tomber dans son piège : si vous en mangez, vous serez comme Dieu,  (Gn 3, 5), c'est-à-dire comme des dieux, alors qu’il ne peut y avoir qu’un seul Dieu.  C'est cet orgueil qui fait que l’homme voudrait se passer du Créateur et qui fait que dans le rejet de sa Parole il a parfois un certain plaisir à goûter au fruit défendu, un plaisir qui ne dure pas cependant.  (6)  Ç'a été d'abord un péché contre la Foi, contre l'Esprit, en ce sens que ç'a été un manque de confiance en Lui, en sa Parole, et de là un refus de la Volonté du Père.  Ç'a été un péché d’idolâtrie, alors qu’Adam et Ève ont préféré leur monde au Monde que Dieu voulait leur faire connaître.  Ç'a été surtout un péché contre l’Amour : un refus de son Amour, de l'amour divin, de l'amour nuptial, celui qui 'veut que l'autre soit' dans son Royaume : un refus de se laisser transformer par l’Amour de Dieu.

En Éden c’est ce cheminement intérieur qu’Adam et Ève ont suivi en choisissant de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal ; en désobéissant à la Parole ou à l’interdit de Dieu le Père ; en refusant par le fait même son Amour et son Monde.  Dans le cas d’Adam et Ève il s’agissait d’un interdit, alors que dans notre monde, il s’agit d’un choix à faire.  (7)  Pour Adam et Ève ç'a été un refus de sa Parole, de sa Vérité, de sa Volonté, de son Amour, de sa Vie, de son Monde, de son Royaume, bref, de Dieu lui-même !  Ça a été de décider par eux-mêmes ce qui était bon pour eux et d’agir selon leur propre volonté, sans tenir compte de la Volonté de Dieu ou de son Projet d’Amour pour l'humanité.  Ç'a  été ce penchant ou ce désir qui fait partie de l'essence profonde de l’homme, l'espèce humaine, de vouloir jouir des biens éphémères qui l’entourent par cupidité ou par convoitise, plutôt que de rechercher les Biens du Monde de Dieu.  Ç'a été de rechercher leur propre bonheur au lieu de con-sentir au Bonheur plus grand que Dieu voulait leur faire connaître.

Adam et Ève sont donc tout aussi responsables l’un que l’autre d’avoir fait ce mauvais choix en Éden.  Ainsi on ne peut leur reprocher d’avoir fait ce mauvais choix car nous sommes tous chacun de nous personnellement confrontés à cette même épreuve dans le monde actuel, c’est-à-dire que pour nous aussi, il nous faut choisir entre l’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal !


*  Voir le Glossaire, thème 3   ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Sam 1 Avr - 15:57, édité 47 fois
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

L'ERREUR D'ADAM ET ÈVE

Message  Oméga3 le Mar 27 Sep - 8:23

L'erreur d'Adam et Ève par leur mauvais choix a été d’introduire la mort dans la création originelle de Dieu.  En désobéissant à la Parole de Dieu qui leur interdisait de manger du fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal, (sinon ils en mourraient), et de manger plutôt du fruit de l’arbre de la Vie,  (Gn  2, 16, 17),  (devenu le Pain de Vie dans notre monde), Adam et Ève refusaient ainsi l'Amour de Dieu.   Ils refusaient par le fait même sa Volonté, sa Vérité, son Monde, sa Vie, son Royaume..car la Parole de Dieu c’est tout ça, c’est son Fils, c’est le Christ, celui en qui le Père a 'mis toutes ses complaisances', ses faveurs.  Le péché a permis l’entrée de la mort spirituelle dans la création originelle de Dieu et de cette mort est issue la mort biologique en ce monde objectivé.

Nous ne sommes pas responsables de l’erreur de nos premiers parents car nous n’avons pas commis cette faute personnellement.  Cependant nous en sommes tous affectés par le fait que nous étions tous en unité avec Adam et Ève et devons en subir les conséquences.  

La seule raison pour laquelle nous avons été créés est pour l’élection par un choix libre de l’Amour de Dieu,  (l'amour divin).  L'élection est la seule raison d'être de la création,  (création-élection).

Le premier couple a donc refusé la vie éternelle, la Vie, mais il n’a pas refusé  pour autant la vie créée par Dieu en Éden.  Il ne faut pas oublier que l’Éden n’était pas un 'lieu' mais un 'état'.  Nous étions tous en unité avec Adam et Ève, dans un 'état' de fait*, temporaire, ou en statut de création, c’est-à-dire dans un état d’attente de l’adoption divine, et il aurait fallu pour Adam et Ève accéder à 'l’état de droit', permanent c.à.d. au statut d’élection ou de grâce.  Il leur aurait fallu passer du Monde de 'l’être' au Monde de 'l’Être'.  Mais nos premiers parents ont refusé l’Amour et la Vie de Dieu en désobéissant à sa Parole.

On connaît la suite.  Leur personne a été revêtue d’un personnage et l’Éden est devenu le monde des hommes.  Cependant ils n’ont pas refusé la vie créée par Dieu en Éden.  C'est pourquoi nous sommes toujours là en tant que personne de création, dans un 'état' d’attente provisoire, temporaire, de fait, de la vie éternelle ou de l’état d’élection ou de grâce..le Royaume, ou alors la damnation..si l’on refuse l’Amour de Dieu.

Le premier couple a refusé la Vie, la vie subsistante et éternelle..la Vie que Dieu aurait pu engendrer en eux par son Esprit : la Vie qu’Il aurait engendrée ou fait naître de son Esprit.

En refusant l’Amour de Dieu et sa Vie, ils ont refusé le Royaume, et par le fait même accepté inconsciemment le monde des hommes.
En refusant leur première kénose  (renoncement à leur monde et à eux-mêmes) en tant que personnes de création, Adam et Ève refusaient alors la phase trinitaire de la nuptialité divine qui aurait spiré l’Esprit en eux et qui les auraient mis au Monde, le passage obligé pour accéder au Royaume de Dieu : 'nul s’il ne naît de l'eau et de l’Esprit ne peut voir le Royaume des cieux'.

L’accès à la phase trinitaire,  (celle qui spire l’Esprit Saint en eux), lors de la participation à la nuptialité divine du Père et du Fils en binité, aurait permis à leurs 'personnes de création' de se muer en 'personnes d’élection' et ainsi accéder au statut d’élection ou de grâce nécessaire pour accéder au Royaume et à la vie éternelle (création-élection).
avatar
Oméga3


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum