Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:25


Renaître à l’Amour de Dieu c’est se laisser transformer en sa personne par l’Amour des trois personnes divines afin de renaître mais cette fois divinement dans le Royaume de Dieu.


12 - RENAÎTRE À L’AMOUR DE DIEU

Nul, s'il ne naît d'en-haut ne peut voir le Royaume de Dieu,  (Jean, 3, 3).


(1)  Renaître à l'Amour de Dieu, qu’est-ce que ça signifie ?

Nous ne sommes pas les premiers à se poser cette question, car si on lit l’Évangile de Jean au chapitre 3, on constate qu’il y a 2000 ans, Nicodème, un grand prêtre, posait la même question à Jésus, alors qu’il le rencontrait en privé.  À l’affirmation de Jésus qui a dit : nul, s’il ne naît de l'eau et de l’Esprit, ne peut voir le Royaume des cieux,  (Jean, 3, 6), Nicodème a réagi de la même façon que nous.  Il s’est posé la même question que nous : comment puis-je naître à nouveau ou renaître ?  Comment un homme déjà âgé comme moi peut-il renaître ?  Comment puis-je entrer une seconde fois dans le sein de ma mère et naître à nouveau ?

Pour le chrétien, renaître à l’Amour de Dieu, ça signifie se poser la même question que Nicodème.  Peut-être fallait-il un nouveau regard pour l’éclairer là-dessus car la réponse à cette question ne lui est pas donnée dans la Bible.  Tout probable que Nicodème, lui, en a eu la réponse.  C’est sans doute la raison pour laquelle il a été si compatissant à la souffrance de Jésus, et avec Joseph d’Arimathie, ce sont eux qui ont réclamé son corps après sa crucifixion, afin de le déposer au tombeau.

S’il est impossible de renaître ou de naître à nouveau de nos parents de naissance humaine, il ne peut donc s’agir que d’une naissance spirituelle.  Mais comment peut-on naître de l’Esprit ?

(2)  Puisque notre personne a été créée par le Verbe créateur grâce à sa kénose créatrice, qu’elle est de création, elle est donc immortelle et ÉTERNELLE tout comme lui.  Cependant tel qu'on l’a vu précédemment, création ne signifie pas automatiquement élection ou adoption par le Père car pour entrer dans sa Demeure ou dans son Royaume, il faut le vouloir.  Il faut y consentir librement.  Dieu n’impose jamais son Amour à sa créature.  Il faut qu'elle consente à ce que son Amour la transforme, la fasse naître divinement, l’engendre, la fasse naître de lui, de son Esprit.  Il s’agit donc d’une nouvelle naissance, mais cette fois d’une naissance divine.  Naître de l’Esprit c’est donc naître divinement.  C’est naître de même Nature que lui.  C’est naître Dieu ou Amour si l’on veut.  Naître divinement ou renaître à l’Amour de Dieu est donc d’une importance capitale pour le chrétien.  Voyons de quoi il s’agit plus en détail.

Il nous faut donc naître de lui, naître d'en-haut,  (Jean, 3, 3), devenir Enfant de Dieu, Fils ou Fille adoptif du Père, devenir ce qu’Il voulait que l'on soit à l'Origine, après nous avoir créé personne humaine et qu’Adam et Ève lui ont refusé.  C’était là son Désir mais tout en respectant notre liberté ou encore pas sans notre consentement.  C’est donc dire que si Adam et Ève, le premier couple de l'Éden, avaient fait le bon choix à l'Origine, on aurait pu partager sa Demeure et il n’y aurait pas eu l’histoire existentielle que l’on vit présentement.  Mais on sait ce qui est arrivé par la suite.  Pour comprendre comment l'on peut re-naître ou naître divinement dans le Royaume et faire naître l'Éden ou la création d’Origine avec soi par le fait que notre personne est en unité avec elle, revient en quelque sorte à découvrir ce que nos premiers parents ont refusé en Éden, à l'Origine.

Par leur mauvais choix en unité avec toute l’humanité, ils ont refusé l'Amour de Dieu, l'amour nuptial, l'Amour, celui qui origine de la Nuptialité divine, cette relation amoureuse intime et éternelle entre Dieu le Père et Dieu le Fils qui a débuté par un Désir du Père que paraisse toute sa création dans son Jardin, et qu'elle entre ensuite dans sa Demeure afin de partager sa Vie et son Amour avec lui.  En Éden, dans 'le temps de Dieu', l'instant, Adam et Ève, après avoir été créés, ont refusé de partager la kénose créatrice du Verbe créateur, celle du Fils, et ont par le fait même refusé l'amour géniteur de la troisième personne divine, celui de l'Esprit Saint.  Ils ont refusé de suivre cet Esprit ou cette Mentalité du Père et du Fils qui est Amour.  Ils ont refusé par le fait même sa Volonté, son Vouloir, son Plan d'Amour, c'est-à-dire son 'Désir qu’ils soient' dans sa Demeure..dans son Royaume !  Ils ont refusé d'abord sa Parole et par le fait même sa Volonté, sa Vérité, sa Vie, son Monde, son Royaume, bref Dieu lui-même et toute sa GRATUITÉ,  (thème 4).

(3)  Maintenant pour nous sur terre, il nous faut faire en sorte que son Plan Originel ou son Dessein se réalise.  Cependant seuls nous ne pouvons rien faire.  Sans moi, vous ne pouvez rien faire a dit le Christ en Jean, 15, 5.  Lors d'une célébration eucharistique, ce n’est qu’en établissant une relation avec le Père, en se joignant en esprit à sa Nuptialité avec son Fils, et en partageant la Kénose de son Fils, que notre personne peut se re-créer d'abord en Éden puis naître de leur Esprit dans le Royaume..dès maintenant..dans l'instant et devenir Enfant de Dieu !

La kénose rédemptrice c’est le Verbe créateur  (le Christ) qui cette fois se fait rédempteur et accepte de se faire homme en s'objectivant lui-même..qui accepte de mourir à son Personnage Jésus, afin de re-naître en sa Personne, le Christ, et ainsi permettre à notre personne de re-naître avec lui, par le fait que l'on est tous incorporés à la nature humaine du Corps spirituel de sa Personne,  Après nous avoir créés par son Fils, c'est un autre don d’Amour gratuit que le Père nous offre, un Pardon cette fois !  (on sait que le péché d’Adam et Ève leur a fait perdre l’état d’innocence de l’Éden pour entrer dans l’état de péché de ce monde), ce qui a affecté par le fait même toute l’humanité et a fait que tout homme qui vient en ce monde est affecté par cette perte d’innocence originelle.   Le Christ n’a pas été envoyé par son Père comme une rançon ou un prix à payer pour nous racheter ou pour satisfaire au péché originel.  Tout cela est indigne de lui qui est la GRATUITÉ même.  Il est venu pour nous redonner cette innocence perdue et Il s’est offert librement et gratuitement sans rien demander en retour.  Ma vie je la donne de moi-même,  (Jean 10, 18). Participer à la relation amoureuse du Père pour son Fils et du Fils pour son Père,  (la Nuptialité divine), et se joindre à la Kénose du Fils, c'est la seule façon de renaître à l'Amour de Dieu : de naître de Dieu : de naître d'en-haut : de naître de l'Esprit.  Nul, s'il ne naît d'en-haut ou de l’Esprit ne peut voir le Royaume des cieux a dit le Christ en Jean, 3, 3 et 5.

Mais concrètement parlant comment cela peut-il se faire ?
 
C’est là tout le travail de l'Esprit.  C'est par le sacrement de l’eucharistie que cela peut se faire car dans notre monde objectivé c’est en participant à la célébration eucharistique que l’on entre en relation avec le Père, que l'on partage l’amour de nuptialité qu’Il a pour son Fils..que l'on assiste en pensée au plus grand Acte d'Amour qui soit, l’Acte créateur et rédempteur..que l'on communie à la Kénose ou à l’amour nuptial du Fils, et cela dans un même Esprit, dans le temps de Dieu..dans l’instant.  On renaît à l’Amour par l’Amour.

Naître de l’Esprit ou naître d'en-haut c’est donc naître à partir de l’Amour des trois personnes divines, venir au Monde..au Monde de l'Être.  C'est naître spirituellement à partir de l'Amour de la Trinité ou des trois personnes divines.  C’est renaître à nouveau, mais cette fois de naissance divine.  C'est devenir les Enfants spirituels que le Père voulait à l'Origine et qu'Adam et Ève lui ont refusés en Éden.  C'est devenir Enfant de Dieu, Fils ou Fille de Dieu le Père, frère de Jésus-Christ, entrer dans la Famille divine, faire partie du Peuple de Dieu.  Mais pour cela il nous faut accepter de le devenir, le vouloir, consentir à se laisser transformer en sa personne par l'Amour des trois personnes divines.

Mais de façon encore plus concrète comment cela peut-il se faire ?  C'est par l’offrande de nos oblats à l’Eucharistie, c.à.d. par l’offrande de nos actes d'Amour et de nos petites kénoses à l'offertoire du cérémonial eucharistique.  La participation à la Nuptialité divine étant dons et accueils d’Amour entre la créature et le Créateur,  (échanges), dans l'intimité d'une relation à la Pensée du Père, on peut donc offrir nos actes d’amour nuptial et nos petites kénoses au Père, tout comme le Fils, le Verbe, le fait lui-même continuellement dans cette Relation avec son Père, afin que par la puissance de son Esprit, par son Agir, Il engendre de l’Être ou de la Vie dans le Royaume - afin qu'Il les transforme en lui !  (on peut donc offrir toutes nos activités et notre vie vécues dans l'Esprit de Dieu, et même celles des autres : labeurs, épreuves, situations crucifiantes, mortifications ou morts à soi-même, souffrances de toutes sortes, détentes, relations, joies, réflexions, méditations..voir 25, (20)).

(4)  La Présence réelle que l'on accueille à l’eucharistie, c’est celle de la Personne du Christ ressuscitée toute entière,  (son Corps, son Sang, son Âme, sa Divinité, sa Nature),  réellement présente dans le Royaume et qui se donne en nourriture à la personne qui consent à l'accueillir ou qui veut bien accepter de recevoir le pain et le vin qui la fait participer à sa Vie divine intime.  Il est important de préciser et de rappeler que ce ne sont pas seulement les signes ou les symboles du pain et du vin, qui deviennent le Corps et le Sang du Christ ressuscité, mais bien et surtout les offrandes, les oblats*, les actes d’Amour que le fidèle place lui-même sur la patène, afin qu’ils soient transfigurés, divinisés par l’Esprit Saint, transsubstanciés par un transfert de présences.

Lors d'une célébration eucharistique le fidèle participe directement en esprit et dans l’instant à la Nuptialité divine* et à l’Acte créateur et rédempteur de Dieu, le plus grand Acte d’Amour qui soit, l’Acte divin par lequel on a tous été créés à l’Origine, celui qui fait que l'on peut se recréer en sa personne, et l’Acte rédempteur, celui qui fait que l’on peut renaître ou naître de Dieu, ressusciter dans et avec la Personne du Christ, ce même Acte créateur,  (dans son Agir nécessaire), qui fait que Dieu, se donne lui-même la Vie,  (s'engendre ou se fait naître lui-même), en mourant continuellement à lui-même pour ensuite re-naître, ressusciter, et cela, grâce à l'amour géniteur de son Esprit.

Renaître à l’Amour de Dieu pour une personne c’est donc actionner ou mettre en action, consciemment, volontairement, et gratuitement, les mécanismes salutaires que le Christ lui-même veut bien lui révéler afin de faire naître toute sa personne,  (corps spirituel + âme), de l'Esprit.  1) À l’Offertoire,  (offrande ou oblation), de la messe ce sont ses actes que le fidèle offre au Père,  (ses petites kénoses), au même instant que le Fils lui-même lui offre son Acte d'Amour,  (sa kénose créatrice et rédemptrice).  2) À la consécration, et par la puissance de l'amour géniteur de son Esprit, Il les transforme en lui, en de 'l’Être', en de la Vie, en son Corps et en son Sang ressuscité, en Présence réelle dans le Royaume !  C’est comme si la petite part d’Amour qu'il offrait au Père sur la patène  (échange) était divinisée en même temps que celle de son Fils.  3) À la communion, cette nourriture spirituelle que le fidèle reçoit, le Pain de Vie,  (Jean, 6, 35), celui qui nourrit sa personne, la fait renaître,  (corps de résurrection + âme), engendre ou fait naître divinement toute sa personne de lui,  (par lui, avec lui et en lui).  C'est comme si le Verbe ou le Christ prenait chair divine en elle, s'incarnait en elle, la divinisait et transformait sa nature humaine en Nature divine,  (thème 25, (huit).  C’est le Pain vivant qui vient d'en-haut qui la nourrit, lui donne Vie et la fait ressusciter dans le Royaume, ici et maintenant, présentement..dans l'instant !

(5)  C’est l’incarnation en acte qui se réalise en sa personne alors que le Verbe l'investit complètement, corps et âme, la transforme en corps de résurrection à la mesure de ses actes d'Amour ou de ses bonnes actions.  C’est la personne d'élection qui naît Enfant de Dieu,  (19, (4)), qui est engendrée, divinisée, qui  devient Dieu  (en lui), ici et maintenant, dans l’instant !  C'est à cet instant précis que sa nature humaine, celle de sa personne, est transformée en Nature divine, à la mesure de ses actes d'Amour.  C’est comme si la personne rencontrait personnellement la Présence réelle du Christ ressuscité dans son Royaume, réellement présente dans le pain et le vin, qu'elle se fusionnait à elle, faisait corps avec elle, devenait présence réelle elle-même, corps et âme.  C’est comme si elle était unifiée au Corps mystique du Christ  (l'Église en devenir) et qu’elle ressuscitait avec lui, ce Corps qui est également son Royaume et le nôtre !

Par l'Eucharistie le communiant peut donc en sa personne rencontrer la Présence réelle du Christ ressuscité dans son Royaume, hors de l'espace et du temps, jouir de sa Présence tout le temps que dure les Saintes Espèces, et repartir avec cette Présence réelle afin de la propager parmi ses frères.  C'est la raison pour laquelle il est très important pour lui d'être revêtu de la robe nuptiale ou de l’habit de noce s'il veut participer pleinement au festin des noces de l'agneau.  Il lui faut être pur pour s'approcher du sacré, (cet habit de noces est une confession ou un acte de contrition sincère).

Aussi ce n’est pas seulement sa personne qu'il a le pouvoir de faire naître de l'Esprit à l'Eucharistie mais bien toute la création d'Origine, car la personne fait corps avec elle tel qu'on l'a vu dans la CRÉATION D'ORIGINE, thème 6, alors qu'elle est en unité générique avec toutes les présences d'Origine..qu'elle fait UN avec elles.  C’est comme si la présence de l’homme et du monde se fusionnait, s'unifiait à la Présence réelle du Christ.  Comme si toute la création d'Origine,  (l'Éden), était transfigurée, transformée graduellement, devenait Elle, comme Elle mais en Elle, car qui s'élève spirituellement, élève le monde.  Ce n'est pas seulement à partir d'en-bas que le chrétien peut vraiment changer le monde, mais à partir d'en-haut.

Cependant chacun est libre de son élection : libre de se re-créer et de naître divinement : libre de créer son Éternité.  Chacun est son propre créateur et géniteur,  (responsable de son salut).  Les Enfants de Dieu seulement vivront cette éternité, mais à la condition d’avoir participé à la mort et à la renaissance de son Fils ; à la condition de mourir à leur personnage et de ressusciter avec leur personne, dans, par, et avec, la Personne du Christ.  On a tous le pouvoir de se mettre soi-même au Monde.  Mais pour cela il faut que nos actes d’Amour soient offerts à l’Acte d'Amour créateur du Fils, sinon elles demeurent simplement de bonnes œuvres humaines..un humanisme.  (6)  Ce qui n’est pas offert en participation à l'Acte d'Amour créateur du Fils n’entre pas dans le Plan d'Amour du Père pour l'humanité.  Je suis la vie, l’être et le mouvement a dit le Christ, en Actes, 17, 28.  C’est le motif pour lequel Il est venu sur terre : pour nous faire découvrir l’amour divin et la nuptialité divine et comment par l'amour créateur et géniteur qui en découle, on peut naître et renaître à la vie divine éternellement,  (un Enfant de Dieu est 'un enfant toujours en train de naître' en sa personne).

Cela va de soi que cette transformation ou cette renaissance ne se réalise pas au niveau du personnage, qui lui, demeure essentiellement le même, mais bien au niveau de sa personne.  Cependant le sujet peut maintenant voir d'une autre façon, c'est-à-dire avec un nouveau regard, sa relation avec Dieu, avec le monde, avec les autres personnes, et avec lui-même.

Le présent thème nous fait découvrir l’importance de naître divinement ou de naître d'en-haut..de l'Esprit..de renaître à l’Amour de Dieu !  On ne peut quasiment pas refuser ce Don d’Amour que Dieu le Père nous offre personnellement et auquel Il nous demande seulement de con-sentir..de sentir avec lui.  On ne peut que faire montre de gratitude  (4)  Action de grâces devant un tel Don !

Dieu ne veut pas seulement des créatures mais des Enfants.  Il a créé tous les hommes d'une seule et UNIQUE Pensée et d'un seul et UNIQUE Acte d'Amour.  Il leur a donné et continue de leur donner l'être ou la vie gratuitement.  Il leur permet d'être ses fils et ses filles.  Mais Il attend une réponse de la part de ces mêmes créatures, un consentement, pour leur donner l'Être ou la Vie, pour les faire naître de son Esprit dans son Royaume pour une Vie nouvelle, les engendrer divinement : les faire devenir ses Enfants, Fils et Filles adoptifs, tout comme pour son Fils unique, (non adopté), le Christ, selon son Désir ou son Plan d'Origine :

Tout homme qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est vraiment né de Dieu, 1, Jean, 5, 1.

Nous avons tous été suscités ou tirés du néant d'une seule Pensée du Père et d'un seul Acte d'Amour du Fils, et nous pouvons tous nous re-créer un être spirituel qui nous est propre de même qu'une identité divine dans l'Amour par cette même Pensée et ce même Acte d'Amour et ainsi res-susciter dans son Royaume.

Faites cela et vous Vivrez a dit le Christ en Luc, 10, 23.

(7) LA TABLE DE LA PAROLE DANS UNE CÉLÉBRATION EUCHARISTIQUE

L’écoute de la Parole de Dieu au début d'une célébration eucharistique permet d’abord à une personne d'entrer en relation avec Dieu le Père, de se mettre en sa présence.  La Parole de Dieu est créatrice.  C'est établir une présence à Dieu le Père créatrice d'être, qui permet à une personne de se re-créer ou de se créer une nouvelle identité métaphysique, d'abord à la table de sa Parole, pour ensuite re-naître ou naître de son Esprit à la table du pain et du vin de son Fils, corps de résurrection + âme dans le Royaume, et cela grâce à l’incarnation en acte.  La Parole de Dieu c'est le Christ, son Verbe.

L’eucharistie est d’abord une communion de l’Esprit Saint à l'esprit d'une personne, alors que la Présence réelle du Christ lui est offerte par son Esprit qui l'invite à le recevoir dans la Foi.  Il lui faut donc écouter la Parole de Dieu comme elle accueille Quelqu’un ; comme elle accueille une Présence qui veut l'investir, la transformer complètement, corps et âme,  (rappel : âme = cœur et esprit).

L’eucharistie est aussi une communion de la personne à l’Esprit Saint afin qu’Il transforme sa mentalité et la libère de tous les conditionnements humains : la Vérité vous libérera dit l’Écriture.  Cette conversion de l’âme et du corps spirituel à la communion des trois personnes divines permet la conversion ou la transformation de tout son être spirituel afin de le faire devenir semblable à lui, c'est-à-dire à l’image de la Personne du Christ ressuscité !

L’Eucharistie est donc une communion aux trois personnes divines : à la FOI, à l'ESPÉRANCE et à l'AMOUR.

*  Voir le Glossaire, thème 3  ou  http://omega-3.forum-canada.com/t11-3-glossaire#11


Dernière édition par Admin le Jeu 6 Juil - 19:26, édité 31 fois
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

LA NUPTIALITÉ DIVINE

Message  Oméga3 le Mar 4 Juin - 19:00

La nuptialité divine dans l'Agir nécessaire de l'Acte créateur de Dieu, thème 5, c'est la relation d'Amour intime entre Dieu le Père et Dieu le Fils dans laquelle le Fils 'veut tellement que le Père soit' Paternité, et le Père 'veut tellement que le Fils soit' Filiation, et qui est tellement parfaite de par l'infinie Perfection des  deux personnes divines, qu'elle spire ou fait surgir une troisième Personne :  l'Esprit Saint, le fruit de leur Amour : c'est la nuptialité divine dans sa phase trinitaire qui spire ou fait surgir l'Esprit Saint,  (spiration de saint Thomas d'Aquin).

Dans une célébration eucharistique on peut ainsi se joindre à cette nuptialité divine en esprit et dans l'instant, en tant que fils adoptif de Dieu le Père, tout comme Dieu le Fils le fait lui-même.  Cette nuptialité en sa phase nuptiale se réalise à l'épiclèse  (à la consécration), alors que le célébrant invoque la venue de l'Esprit Saint sur les oblats ou les offrandes de nos petites kénoses, et en sa phase trinitaire à la communion alors que se réalise en nous l'incarnation en acte, alors que l'on «nait de l'Esprit»).

Et c'est la personne de Marie préexistante qui en tant que 'Fille première née de Dieu' ou «née de l'Esprit», a participé la première à la nuptialité divine de l'Acte créateur de Dieu en son Agir libre (en Éden) et qui l'a fait devenir Conception Immaculée.  C'est elle-même qui l'a proclamée à Lourdes en 1858 : 'Je suis l'Immaculée-Conception', comme si elle incitait tous les chrétiens à suivre son exemple.  
avatar
Oméga3


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

L'INCARNATION EN ACTE

Message  Admin le Dim 6 Nov - 10:21

Le symbolisme derrière l'incarnation en acte dans une célébration eucharistique :

L'eucharistie c'est beaucoup plus qu'un memorial.  Dans une célébration eucharistique, on assiste en esprit et dans l'instant,  (dans 'le temps de Dieu'), au plus grand Acte d'Amour qui soit : la Kénose créatrice du Verbe ou du Christ créateur : l'Acte d'Amour créateur par lequel Il a tout créé : l'humanité et le monde, et l'Acte rédempteur du Verbe ou du Christ rédempteur, qui nous a tous rachetés du péché originel.

En bref, l'incarnation en acte c'est notre venue au Monde de 'l'Être',  (le Royaume), en passant par la création-l'élection, (ou la rédemption dans notre monde) : création>>>>>élection-rédemption-adoption, alors qu'on est re-créé et qu'on «naît de l'Esprit» dans le Royaume de Dieu.  Et tout cela se passe dans notre personne au cours d'une célébration eucharistique.  Au début de la célébration, l'ÉCOUTE DE LA PAROLE DE DIEU permet à une personne de se re-créer une identité propre dans l'Amour.  Vient ensuite l'OFFERTOIRE alors que l'on offre nos petites kénoses ou nos petits actes d'Amour créateur que l'on place en esprit sur la patène afin qu'elles soient transfigurées, (transsubstanciées) par l'Esprit Saint en Corps et en Sang du Christ, à la CONSÉCRATION.  Puis à la COMMUNION alors que l'on reçoit 'le Corps du Christ', notre personne «nait de l'Esprit» pour une nouvelle naissance et une Vie nouvelle dans l'Esprit Saint.  Et le tout se termine par un remerciement ou une ACTION DE GRÂCES qu'il ne faut surtout pas oublier.

«Et toute la création  [d'Origine] attend cette révélation des Fils et des Filles de Dieu»,  (Romains, 8, 19).
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum