Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

26 - LA RELATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26 - LA RELATION

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:48

Il s'agit de la relation en tant que rapport d'Origine, c.à.d. de la relation entre personnes dans le Monde de l'être, l'Éden, et non de la relation entre personnages dans le monde des hommes : la communication.


26 - LA RELATION*                              
(la relation comme fondement de tout notre être et de l’Être de Dieu)

Mon Père est toujours à l'oeuvre et moi aussi,  (Jean 5,17).


(1)  Il s’agit de la relation en tant que rapport d’Origine c’est-à-dire de la relation entre personnes dans le Monde de l'être, l'Éden, (le 2ème niveau),  et non de la relation entre termes réels, objets ou personnages dans le monde des hommes, (le 1er niveau), c’est-à-dire la communication,   (on sait que la personne règne en maître dans le monde de 'l'être' - thème 19).

Cette relation ou ce rapport d’Origine est considérée comme un 'acte', c'est-à-dire comme une décision consciente et libre qui se réalise toujours au niveau ontologique, le 2ème niveau de l'existence humaine, l'Éden.  La relation d'Origine est le fondement même de la vie humaine et de la vie divine, cette Vie que le Dieu trinitaire se donne à lui-même pour assurer sa propre subsistance,  (sa durée).  C’est d'abord l'Acte d'Être, le consentement à Être, par lequel Il se donne lui-même la Vie, l'Être,  (un Acte nécessaire).  C'est aussi l’Acte d'être par lequel Il crée la vie, l'être, gratuitement et librement,  (un Acte libre), et par lequel Il entretient toute cette vie,  (un Acte continu), et tout cela en un seul et même Acte qui se réalise dans l'éternel présent de Dieu le Père, l'instant !   (thème 5, (1)).

Le prototype de cet acte créateur ou de cette relation est la Relation entre Dieu le Père et Dieu le Fils en binité si parfaite dans leur nuptialité divine de l'Acte nécessaire, qu'elle spire ou fait surgir Dieu l'Esprit Saint, à partir d’une décision consciente, libre, volontaire, et surtout gratuite, qui a débutée par le Vouloir du Père de se donner des Enfants d’adoption, un désir auquel le Fils a répondu, con-senti,  (senti avec), et qui lui a fait réaliser le plus grand Acte d’Amour qui 'soit' : l'Acte libre.

C’est ce même Acte créateur qui fonde ou qui constitue tout l’Être du Dieu trinitaire,  (un Acte nécessaire donc), et qui signifie qu’il est nécessaire pour lui,  (la Trinité), de mourir continuellement à elle-même, afin 'd’Être', afin de se donner la Vie elle-même.  C’est la Loi de la vie : pour vivre, il faut mourir à soi-même,  (même pour Dieu !).  La vraie relation ou l’acte est le fondement même de la création ou de la naissance de tout 'être', et Dieu est l'ÊTRE ÉTERNEL qui meurt à lui-même continuellement, et qui renaît continuellement !.  Il meurt à lui-même et re-naît,  (ressuscite), sans cesse grâce à la puissance de son amour géniteur, l'Esprit Saint !  (voir le thème 5, (1), l'ACTE CRÉATEUR).

(2)  C’est la raison pour laquelle la relation ou l'acte est d'une importance capitale pour l'être humain que nous sommes tous, car elle constitue le fondement même de tout notre être spirituel, de notre personne.  La nature humaine du corps spirituel de notre personne et non l’espèce humaine de notre personnage,  (thème 25, (14)), n’est qu’une relation à la Pensée du Père et à l'Acte d'Amour du Fils, tout comme la Relation entre le Père et le Fils est une Relation unique qu’on appelle la nuptialité divine.  En fait Dieu est un Être-de-Relations, SUBSISTANT,  (sans termes réels : sans personnages), car Il est d’abord et avant tout une Personne : trois personnes divines en une seule, et en Relation.  C'est ce qui fonde la Trinité et son unité générique.  C'est ce qui fait que la Trinité est UNE.

La nature humaine, c’est celle que Marie en tant que personne a donné gratuitement à toute l'humanité, à l'Origine, alors qu'en réponse à l’Amour et au Vouloir du Père, elle a acceptée, con-sentie à devenir la Mère de son Fils.  C’est lorsque Marie aidée de l'Esprit Saint, son Époux, a engendré le Verbe créateur,  (le Christ), qu'll a reçu de Marie son Corps spirituel de nature humaine en union hypostatique* avec sa Nature divine, que nous avons tous été créés grâce à sa kénose créatrice, à la mort à lui-même, à son effacement, à son abaissement, Il s'est fait 'Présence' : Présence créatrice.  Et tout cela s’est réalisé de façon directe et immédiate, dans le temps de Dieu..dans son éternel présent !

C’est à cet instant précis, l’Origine, que nous avons tous été créés par Dieu : que nous avons tous reçu un corps spirituel de nature humaine de même que la vie, l’être : que nous avons tous été tirés du néant comme présence  (non réelle) relationnelle, en unité avec la Présence créatrice,  (le Verbe créateur ou le Christ), car pour qu’il y ait création, il faut une Présence de participation*, une Présence qui reçoive cet 'être',  (cette vie), comme par rayonnement de la Pensée du Père, et de l'Amour créateur du Fils, sa Kénose.  Le Fils de Dieu, le Verbe éternel, celui qui par sa Relation au Père et la participation de la personne de Marie s’est fait Créateur dans le 2ème niveau, ontologique, l’Éden - thème 25, (7)).

En tant que Sujet* Il a con-senti par sa Kénose, par son effacement, son renoncement à son impassibilité divine, à devenir passible  (accessible à la souffrance), à devenir ce 'rien', ce vide, ce néant, cette Présence, à partir de laquelle Dieu le Père a pu faire paraître l'être que nous sommes tous.  Tout a donc été créé à partir de rien, d'une Pensée du Père et d'un Acte d'Amour du Fils,  (un grand Acte d'humilité), et cela grâce à la puissance de l'amour nuptial créateur, celui qui 'veut que l’autre soit'.

Tout a donc été créé ensemble et en même temps, instantanément, de façon directe et immédiate par la Présence créatrice.  Nous sommes donc tous, chacun de nous en tant que personne, une relation unique à Dieu, en unité avec cette Présence créatrice.  La nature humaine, celle du corps spirituel de notre personne, et non l'espèce humaine  du vêtement de peau de notre personnage, n’est qu’une relation à la Pensée du Père et à l’Acte d'Amour créateur du Fils.

Et c’est la personne de Marie qui, à l'Origine, nous a donné cette nature humaine, cette relation, par l'intermédiaire de son Fils.  C’est donc grâce à la personne de Marie si la relation comme rapport d'Origine est possible entre la personne humaine et les personnes divines, et entre les personnes humaines et toutes les présences de la création - (thème 18, (4)).  La nature humaine n'est qu'une relation à l'Autre et à l'autre.

(3)  La relation ou l'acte comme rapport d’Origine est donc d’une extrême importance pour la personne humaine que nous sommes tous, tout comme elle l’est pour les Personnes divines, car c’est à partir de cette Relation unique ou de cette binité divine, (la nuptialité divine), que se fonde la Trinité.  Et plus intéressant encore, c'est qu'on peut tous participer à cette nuptialité divine lors d'une célébration eucharistique,  (thèmes 12 et 36).

Ainsi notre 'personne de création' qui est toujours présente comme présence ontologique dans le 2ème niveau de l'existence humaine, (l'Éden), en unité avec la Présence créatrice,  (le Christ), est en relation continuelle avec la Pensée du Père et l’Acte d'Amour 'créateur' du Fils par lequel elle reçoit gratuitement son 'être', la vie, le vivant pour le personnage, car c'est la personne qui anime le personnage..comme un pantin.  Et c’est grâce à la création continue de Dieu, c.à.d. au fait qu’Il crée continuellement,  (en mourant continuellement à lui-même pour ensuite ressusciter), que la vie se continue dans notre monde.

La relation, la vraie, celle qui, on l'a vu, est la nature humaine du corps spirituel de notre personne, et la substance même du créé, de 'l'être'..et du conçu, l'Être, ce souffle de vie ou de Vie, que seul Dieu peut créer ou engendrer, ce que l'homme, seul, est incapable de faire, car il ne peut que procréer.

Nos relations, les vraies,  (en tant qu'actes),  peuvent donc nous re-créer un être spirituel qui nous est propre dans le 2ème niveau, (l'Éden), et le faire naître et re-naître de l'Esprit dans le 3ème niveau,  (le faire Être dans le Royaume).  Nos actes nous suivent, sont éternels, car ils se réalisent toujours au niveau ontologique,  (l'Éden),  car leurs oeuvres les suivent,  Ap. 14,13.  Ces actes, ce sont nos relations à Dieu et aux autres.  Ainsi c’est par le corps qu’elle se crée par ses actes ou ses relations, son corps propre qui deviendra corps de résurrection par l'incarnation en acte, que la personne res-suscite(ra) dans le Royaume.  La nature humaine, c’est celle du corps spirituel que l’on 'est'.  Il est donc très important pour une personne de surveiller la qualité de ses relations.  Chaque personne est seule responsable de ses actes ou de ses relations.  Note : Il existe une relation entre l'incarnation en acte et la relation en ce sens que dans la première la nature humaine de la personne est élevée au même niveau que la Nature divine du Christ, à la mesure de ses actes,  (ou de ses relations).

(4)  La nature humaine c'est donc la chair spirituelle de la personne que l'on 'est', cette substance constituée par ses actes, c'est-à-dire par ses relations à Dieu d'abord, et aux autres ensuite.  La création est non perceptible par les sens.  C’est donc dire que ce sont nos actes actuels dans ce monde qui nous re-créent en Éden pour ensuite nous faire naître et re-naître mais cette fois divinement dans le Royaume.  On peut donc être de vrais créateurs et géniteurs, tout comme Dieu est Créateur et Géniteur.  Lorsque l'on entre en relation avec lui, Il nous fait partager son immense pouvoir de se faire Dieu soi-même,  (en lui), grâce à son Acte d'Amour créateur en son Agir libre, le plus grand Acte d’Amour qui 'soit',  (Kénose), l’Acte par lequel Il se donne lui-même la Vie, et qui fait qu’Il est SUBSISTANT.  Il peut se donner l'Être ou la Vie lui-même sans l’aide de qui ou de quoi que ce soit, et c’est ce qui fait qu’Il est pure GRATUITÉ,  (peut-il y avoir plus GRATUIT que ce pouvoir qu'Il veut bien partager avec nous ?).

Chacun de nous, comme présence d'Origine, avons été suscités ou tirés du néant  'à partir de rien' par le Christ, et l’on a tous le pouvoir de se re-créer une ipséité ou une individualité métaphysique,  (un corps de résurrection), pour 'res-susciter', naître et re-naître dans le Royaume, avec lui..en se faisant rien..présence. 

La relation est donc d’une extrême importance pour la résurrection ou la renaissance de notre personne afin que l'on puisse se créer un corps de résurrection, mais la vraie cependant..la relation d'Origine !

(5)  Dieu peut créer de la vie par son Agir libre et engendrer de la Vie par son Agir nécessaire.  Dieu est Créateur et Géniteur.  Il peut créer tout l’être et engendrer tout l’Être qu'Il lui plaît, en plus de ce que nous présentons à son Acte créateur et géniteur, et dépendant de son jugement s’Il juge que nos actes sont aptes pour le Royaume ou non.  Il ne faut pas oublier que rien de souillé ou d’impur ne doit entrer dans son Royaume.

Mais ce sont nos actes qui nous re-créent et qui nous font naître et re-naître mais cette fois divinement.  Ce sont nos actes ou nos vraies relations, c’est-à-dire celles où l’on se fait tantôt sujet*, tantôt présence*, consciemment et volontairement, alors que l’on fait abstraction de son personnage ou de son terme réel au seul profit de la relation.  C’est la Loi de la Vie.  Pour Vivre divinement, il faut mourir à son personnage, à son vêtement de peau, à l'objet que nous sommes tous, afin de libérer la présence qui se trouve derrière.  C’est la Loi de l’effacement des termes au seul profit de la relation : qui perd sa vie,  (comme terme réel), la gagne,  (comme relation).  C’est aussi la Loi de participation qui dit que les relations invisibles qui relient les êtres ontologiques ou les présences de l'Éden entre elles, ne s'instaurent que dans la mesure où les termes comme entités séparées s'effacent eux-mêmes au seul profit de la relation,  (cependant, rien n'est plus crucifiant que de s'effacer soi-même comme terme réel !).  Cependant tout 'être',  (ou Être), ne paraît, ne surgit ou n''est' tout simplement, que sur l'effacement des termes.

C’est d’abord notre relation à Dieu en tant que présence relationnelle d'Origine qui nous crée personne de création, qui nous donne 'l’être' gratuitement par notre seule présence à lui, en unité avec la Présence créatrice,  (la Présence de participation*).  Dieu nous donne l’être, la vie, gratuitement, par notre seule présence à lui, en relation à sa Pensée créatrice et à son Acte d'Amour créateur.  C’est la présence ontologique d’Origine..(la personne de création).

(6) Mais ce sont nos relations présentes,  (les vraies), qui nous re-créent et font naître et re-naître notre être spirituel, notre personne d'élection avec son identité divine, celle qui fait que l’on est unique en Amour, tout comme chaque Personne divine est UNIQUE en Amour.  La nature humaine,  (ou la relation), c'est aussi l'Amour que l'on 'est'.  Cette identité divine est inaliénable, incommunicable.  Elle appartient à chaque personne en son intimité.  C’est donc dans son corps spirituel qu’une personne peut se créer un corps de résurrection à la mesure de ses actes, de ses relations, car elle peut rebrasser, repétrir ce corps qu’elle 'est' à tout instant par ses actes ou par les relations qu’elle se donne,  (les vraies).  D’où l’importance pour elle de toujours se tenir en relation avec la Présence réelle du Christ ressuscité, la seule Réalité qui existe vraiment et qui est présente dans le Royaume !  Une personne peut donc se faire présence réelle en UNITÉ avec la Présence réelle en se faisant présence, elle-même, c’est-à-dire en faisant taire son terme réel, son personnage, au seul profit de la relation, afin que la présence en lui se libère, et qu’elle devienne réellement présente dans le Royaume.  C'est donc dire qu'elle peut se donner la vie divine elle-même, la Vie, 'l'Être', en faisant UN avec la Présence réelle qu'elle accueille à l'eucharistie.

De par sa nature humaine la personne est donc totalement dépendante de Dieu comme un pendule à son support.  La personne a été créée gratuitement 'à partir de rien', du néant, et elle n'est absolument 'rien', néant, si elle n'établit pas une relation subsistante avec lui.  On a donc tous le pouvoir de transformer notre nature humaine en Nature divine par nos seules relations ou nos actes d'Amour conscients et libres.  La personne humaine est une relation et rien d'autre.

Et c’est la personne de Marie, en Éden,  (devenue la Vierge Marie sur terre), qui a permis que l’on établisse une relation avec les Personnes divines, avec les personnes humaines, et avec les présences de la création, lorsqu'elle nous a donné cette 'relation' ou cette nature humaine gratuitement, à l’Origine, alors que nous n'étions que personnes de création.  Cependant elle ne nous a pas donné la fonction de relation que chaque personne possède en elle et qui lui vient du Père,  cette grâce qui nous a été donnée dans le Christ-Jésus avant les temps éternels,   2, Tm. 1, 8-10 et ailleurs.  Il est donc important pour chaque personne de découvrir la fonction qu'elle possède dans sa relation à la Pensée ou au Plan d'Amour du Père et de s'identifier à elle,  (de trouver sa mission).

Ainsi une personne peut se créer un être spirituel ou une identité divine qui lui est propre dans l'Amour,  (à la mesure de son Amour ou de son cœur), et cela grâce à ses actes conscients et libres..à ses relations personnelles.  En tant qu'Enfant de Dieu, aidée de l’Esprit Saint, et re-née de lui, elle peut même concevoir, engendrer ou faire naître son propre Royaume,  (celui de son cœur), dans l'intimité de ce Royaume conçu par ce même Esprit !

Il y a plusieurs demeures dans la Maison de mon Père.  Que celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende a dit le Christ en Marc, 4, 9.

*  Voir le Glossaire, thème 3  ou  http://omega-3.forum-canada.com/t11-3-glossaire#1/
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum