Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

22 - LA VÉRITÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

22 - LA VÉRITÉ

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:43

La Vérité c'est la Parole de Dieu révélée en ses dogmes comme Christ vivant.

22 - LA VÉRITÉ

Un temps viendra où l'on ne supportera plus la saine doctrine ; mais au gré de leur caprice les gens se donneront des maîtres à foison pour calmer leur démangeaison d'entendre du nouveau.  Ils se détourneront de la Vérité pour se tourner vers les fables,   (2, Tm. 4, 3-4).


(1)  En Jean 18, 38, Pilate demande à Jésus : qu’est-ce que la Vérité ?

Cette question toujours d’actualité en ce troisième millénaire est la même que Pilate posait à Jésus il y a 2000 ans alors que ce dernier lui répondit : Je suis venu en ce monde pour rendre témoignage à la vérité.  Quiconque est ami de la vérité écoute ma voix.  Je suis la Vérité,  (Jean, 14, 6).  Que voulait dire Jésus par cette réponse ?  C’est ce que nous tenterons de découvrir ici.

Avant de dire ce qu’est la Vérité, peut-être faudrait-il dire ce qu’elle n’est pas.  La Vérité n'est pas un 'savoir' ; elle n'est pas une gnose, c.à.d. un savoir par excellence ; un ensemble de connaissances.  Elle est une 'connaissance' dans le sens d'une façon de connaître.  Elle est une connaissance intuitive et non une connaissance objective ou sensible perçue par les sens du personnage et objectivée par son esprit,  (à noter que rien ne vient à l'esprit du personnage qui ne passe par ses sens selon saint Thomas d’Aquin).

(2)  Mais la Vérité qui nous intéresse ici c'est celle du chrétien.  Comment la définir ?  C’est la même que celle du dictionnaire à la différence que cette Vérité n’est pas un objet ou une chose mais bien un Être, une Personne qu’il cherche à connaître et surtout à suivre, parce que c’est la Vérité qui sauve.  Cependant il n’y a que par la Foi qu’il peut la connaître, que par le cœur.  Cette Vérité, la seule vraie, l'unique, il la devient en la vivant ou en la mettant en pratique.  Ainsi cette Vérité, le chrétien ne peut pas dire qu'il la possède, car il s'agit d'une Personne.  Cependant il peut s'en approcher, l'écouter, la suivre.  Cette Vérité c'est la Parole de Dieu, le Verbe de Dieu, qui est aussi son Fils, le Christ.   Pour capter cette Vérité, le chrétien ou le disciple du Christ, doit devenir une seule Personne avec la Personne du Christ ressuscité, c'est-à-dire un seul Corps et un seul Coeur avec lui par l'eucharistie,  (thème 12), de même qu'un seul Esprit par la pensée métaphysique,  (thème 21).

Cette Vérité lui est révélée par l’Esprit Saint qui est dans la Parole de Dieu.  Elle vient de l'au-delà, d'en-haut, de l'autre Monde, du Monde de l’Être.  Le chrétien ne peut la découvrir par la raison seule ou par la pensée rationnelle parce que c'est alors une pensée objectivée qui lui vient par ses sens et son esprit et qui de ce fait lui livre une connaissance objective, humaine : une connaissance qui lui vient de l’arbre de la connaissance du Bien ou du mal, biaisée par toute la non-gratuité de son vêtement de peau.

Cette façon humaine de 'percevoir' la Vérité est faussée dès le départ par le fait que ses sens et son esprit ne lui en donnent pas une représentation exacte.  La vraie vérité, la Vérité, est spirituelle.  Le chrétien ne peut donc la capter que par la pensée métaphysique, cette pensée qui va au-delà du sensible, du matériel, et qui lui livre une connaissance intuitive au niveau de l'âme..une intuition que seule la personne peut capter avec son âme.

La Parole de Dieu c’est sa Vérité et sa Volonté : c’est aussi la Vérité ou la Réalité du Royaume, celle du Christ ressuscité.  Cette Vérité est à son image. Elle est GRATUITÉ : une, unique, éternelle, infinie, immuable et ainsi de suite...  Il est donc très important pour un chrétien de la rechercher et d'en vivre dès maintenant en la méditant, en la comprenant, et en la mettant en pratique.

(3)  L’Église nous dit que l’Évangile est la source de toute cette Vérité.  S'il est exact d'affirmer que l'Évangile est la source de toute cette Vérité ou de cette Révélation, il est aussi exact d'affirmer que l'Évangile trouve son prolongement dans la Tradition et le Magistère* de l'Église.  La Vérité toute entière se trouve donc dans les trois : l'Évangile, la Tradition et le Magistère, mais la source se trouve toujours être l'Évangile ou la Parole de Dieu.  Si la Révélation est immuable,  (en sa substance), parce que complète, la connaissance que nous pouvons en avoir, est, au contraire, susceptible de progrès,  (article 66 du C.E.C).

Que nous révèle l’Esprit Saint sur la Vérité ?  Ce qu’on appelle le 'Dogme' de l’Église ou encore les dogmes ou les vérités de foi définies par son magistère infaillible c’est ce qui définit cette Vérité.  Ce 'Dogme' comme Vérité révélée c’est le Christ vivant : c'est comme la Présence réelle du Verbe de Dieu qui nous investit au début d'une célébration eucharistique sous la forme de la Parole de Dieu,  (thème 12, (7)).  S’il est vrai que l’Église a maintenant tout le Dogme établi en ses dogmes qui sont immuables, et qu’elle ne peut rien y ajouter de substantiel au cours de l’Histoire, elle peut quand même les préciser car ils sont susceptibles de progrès.  Elle peut seulement et pour chaque temps en expliciter le contenu inépuisable, infini.

(4)  UNE RELECTURE DE LA RÉVÉLATION

Dans son Encyclique Foi et Raison, pages 130 et suivantes, le pape Jean-Paul ll souhaite une relecture de la Révélation qui réponde davantage aux besoins et aux aspirations de notre temps.  Et le pape invoque le recours à la pensée philosophique combinée au regard métaphysique,  (la pensée métaphysique), comme une nécessité en vertu de la nature même de la Parole révélée.  De par sa Nature divine qui est GRATUITÉ, la Parole de Dieu échappe à toute logique humaine (ex. : les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers.
Et pour quelle raison ?  C’est que toute la Révélation, y compris les paroles de Jésus a été écrite dans le langage des hommes.  Les écrivains inspirés et tous les prophètes de l’Ancien et du Nouveau testament ont été conditionnés par les façons de penser de leur temps, par leurs catégories mentales* et dans le langage de leur temps.  Ils ne connaissaient pas le langage du Royaume, c’est-à-dire celui qui a été révélé à l’Église de notre temps par l’Esprit Saint lui-même au thème 3, et que seule la personne peut comprendre,  (à noter que ce langage est utile uniquement pour la personne dans sa condition présente car il n'y en aura pas dans le Royaume).

Le langage de l’Homme objectivé  (le personnage), est conditionné par sa pensée et inversement sa pensée conditionne son langage.  Tout au long de son histoire alors qu’il prenait graduellement conscience de son monde d'objets par la science du Bien et du mal qui lui est venue de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal, il a inventé son propre langage pour exprimer cette connaissance objective, un langage qui a conditionné toute sa pensée et inversement une pensée qui a conditionné tout son langage.

Or le problème actuel c’est que pour connaître la Vérité ou la Réalité du Royaume, il n’existe aucun langage qui lui est spécifique*.  Or les chrétiens ont pour mission d’établir le Royaume de Dieu sur terre et tout devient confus pour eux, quant à leur foi et à leur témoignage, s’ils utilisent le langage des hommes et la pensée de ce monde en tout ce qui relève du Royaume.  Les mots qu’ils utilisent sont les mêmes, mais n’ont pas tout à fait la même signification, ce qui fait qu’à cause du pluralisme de pensée de notre monde, chacun le comprend comme il le peut et comme il le veut.  D’où l’importance des concepts révélés,  (thème 27, (11)).  Ces concepts sont des représentations mentales et abstraites, qui au-delà des mots, permettent à l’esprit humain d’élargir sa notion et sa compréhension de ce qu’ils représentent.  Le concept, à l'inverse des mots qui expriment une idée, est impersonnel et ne s'adresse pas à un type spécifique de personnes mais à toutes en général.

Parce que ces concepts sont nés de l’Esprit,  (est esprit ce qui est né de l’Esprit) ils sont supérieurs aux mots et aux idées.  Ils permettent une ouverture plus large, et cela jusqu'au seuil du mystère.  À mesure que la pensée s’affine, ils évoluent pour le mieux.  Sans rejeter les anciens, ces concepts s’élaborent avec l’affinement de la pensée, puis éclairent et précisent les anciens, avec possibilité de progrès.

L’utilisation de ces concepts permettra enfin de débuter la construction ou la conception du Royaume de Dieu et fera en sorte qu’elle ne vire pas en une tour de Babel à nouveau, à cause d’un pluralisme d'idées ou d’un manque d’uniformité de langage,  (Gn 11).  Ces concepts qui ont été révélés par l’Esprit Saint lui-même sont plus conformes à l’Esprit de l’Évangile et à la Réalité du Royaume.  Une définition plus rigoureuse de ces concepts révélés est impossible.  Ils dépassent la définition habituelle que l'on a d'un concept car ils sont d'origine divine..nés de l'Esprit.

Et comment une personne peut-elle s’y prendre pour ce faire ?  Par une relecture de la Révélation,  (Bible, Tradition et Magistère), en utilisant le langage du Royaume ou du coeur,  (thème 3)..les concepts révélés, et en s’inspirant de la pensée métaphysique, thème 21, c'est-à-dire à l’aide de l'Esprit Saint présent dans la Parole qui lui livre une connaissance intuitive et non une connaissance objective.

Le langage du Royaume exprime une Pensée, celle de la pensée métaphysique.  Il permet une relecture de toute la Révélation connue et d’accéder à l’intelligence ou à la connaissance de la Réalité du Royaume.  On ne peut plus dorénavant lire la Bible textuellement car ça ne répond plus aux besoins de notre temps et ça donne une catéchèse faite de naïvetés jugées infantiles par les incroyants de bonne foi, et qui fait que l’on passe à coté des 'splendeurs de la Vérité'.  Il faut donc adopter le langage de l’Esprit Saint, ici proposé au thème 3, pour mieux comprendre la révélation ou la Parole de Dieu.  Il ne convient pas de lire les Écritures  comme s'il s'agissait de réalités naturelles ou physiques mais bien de réalités métaphysiques, ontologiques et spirituelles.  Seul un regard métaphysique peut décrypter l'Écriture Sainte ou la Parole de Dieu.


(5)  LA POSITION DES LAÏCS FACE À LA RÉVÉLATION OU À LA PAROLE DE DIEU

À l'article 94 du C.E.C., on dit que : 's’il est vrai qu’il n’y a que le Magistère qui peut interpréter de façon authentique la Parole de Dieu, l’héritage de la Foi peut croître dans la vie de l’Église par l’intelligence des réalités et des paroles que l’Esprit Saint accorde aux croyants qui les étudient et qui les méditent dans leur cœur'.

Il est à noter que cette Révélation ou cet héritage de la Foi qu’est la Parole de Dieu est confiée à l’ensemble de l’Église, y compris aux laïcs, car les laïcs sont et font l’Église.  Ignorer les Écritures ou la Révélation ou encore ignorer la Parole de Dieu pour un chrétien, c'est comme ignorer le Christ.

Il en revient au Magistère de trancher les questions qui relèvent de la Foi telles les vérités de foi ou les dogmes, mais ça n’empêche pas le chrétien de méditer ou de réfléchir sur les paroles de la Bible qui font partie de la Révélation comme Parole de Dieu, et tenter de les approfondir davantage, pourvu que ça ne vienne pas en opposition ou en contradiction avec ces dogmes ou ces vérités de foi déjà établies, et qui constituent le 'Dogme' de l'Église.

Cette Parole de Dieu, il est important de bien la décrypter et de la comprendre à fond car elle est sa Vérité et sa Volonté.  En tant que Volonté de Dieu il importe de la mettre en pratique.  En tant que Vérité de Dieu, il importe de la rechercher car c’est aussi la Réalité du Royaume, celle qui devrait intéresser tous les chrétiens car ils sont tenus de le rechercher  recherchez le Royaume de Dieu et sa justice nous dit Mathieu, en 6, 33,..et toute sa GRATUITÉ,  (thème 28, (2)).  Aussi il est très important de connaître ce que Dieu a à dire aux hommes de notre temps.

Même si le Magistère a toujours le dernier mot dans les questions concernant la Foi, les laïcs peuvent apporter leur contribution dans la compréhension de la Révélation ou de la Parole de Dieu.  L’Esprit Saint n’est-il pas libre de souffler où, quand, et comme il le veut ?

(6)  THÉOLOGIE ET PHILOSOPHIE

C’est l’encyclique Foi et Raison du pape Jean-Paul ll qui résume le mieux l’interaction qui existe entre la théologie et la philosophie,  (au chapitre Vl, pages 101 à 133).  Le pape dit aussi, page 132 : une pensée philosophique qui refuserait toute ouverture métaphysique serait donc radicalement inadéquate pour remplir une fonction de médiation dans l’intelligence ou la compréhension de la Parole de Dieu.  Et plus bas, il dit : la métaphysique se présente donc comme une médiation privilégiée dans la recherche théologique.

(7)  LA VÉRITÉ

Toute croyance qui ne vient pas de cette Vérité n’est qu’illusion.  Les croyances ou les vérités qui ne sont pas 'de foi' proviennent de nos 'catégories mentales' c’est-à-dire de nos façons de penser qui découlent des civilisations et des cultures anciennes qui handicapent notre pensée.  Ces catégories mentales conditionnent la raison en lui imposant toute sa non-gratuité.

Ce qui distingue la connaissance intuitive de la connaissance objective c’est qu’elle est directe et immédiate.  La connaissance objective, elle, est discursive*. Elle comporte une suite d’opérations mentales ou de raisonnements.  Aussi n’y a-t-il pour la pensée humaine de véritable ouverture sur le Monde du mystère dont relève la Vérité à savoir le Monde de l'être,  (l'Éden) ou le Monde de l'Être, (le Royaume).

La façon dont le personnage perçoit les objets physiques de sa réalité existentielle à l'aide de ses sens externes de même que la façon dont il se représente les objets mentals à l'aide de son sens interne,  (sa sensibilité de personnage), lui donne une fausse idée, une illusion de la vraie Réalité, celle du réel ontologique ou du Monde de Dieu.  Ces objets, autant physiques que mentals, sont le résultat de l’objectivation des présences de la création d'Origine par ses sens et son esprit.  Ainsi les concepts révélés tels l’instant, l’objectivation, la personne humaine, la nuptialité divine, la Gratuité divine, la création d'Origine, l’Amour, la binité, la relation, l'Acte créateur, proviennent d’un autre mode de connaissance..d'une autre façon de penser..celle de la personne assistée de la Personne de l'Esprit Saint par la pensée métaphysique  (cela seul est esprit qui est né de l'Esprit).

(huit)  Il n’y a donc que par la pensée métaphysique, cette autre façon de penser qui dépasse la pensée humaine ou rationnelle, que l’on peut accéder au Monde de l'être sous l'inspiration de l'Esprit Saint.  Cette Vérité ne vient pas du monde actuel car elle relève de la Personne du Christ, et cette Personne ne peut être rejointe que par la personne et non par le personnage.  C’est la raison pour laquelle plusieurs courants de pensée qui ont fait tant de tort dans le passé,  (communisme, marxisme, et autres), étaient le résultat de pensées humaines non converties à la pensée métaphysique.  Ces courants de pensée qui croyaient détenir la Vérité et qui ont propagé tant d’erreurs dans notre monde objectivé, résultaient d’une construction de l'esprit basée uniquement sur la pensée humaine,  (la raison), au détriment de la pensée basée sur la Foi : (le cœur).  Il n’y a que par la pensée métaphysique et les concepts révélés par l’Esprit Saint que l’on peut accéder à la Vérité tout entière, car elle vient d’en-haut, alors que nous sommes d’en-bas.  Il nous faut donc élever notre pensée vers les réalités d’en-haut et nous libérer des catégories d’en-bas.  Cette Vérité ou cette Réalité n’est pas accessible uniquement par l’esprit mais aussi par le cœur, (âme = cœur et esprit).

C'est donc grâce à la pensée métaphysique et aux concepts révélés par l'Esprit Saint qu’une personne peut découvrir ou concevoir des réalités ontologiques et spirituelles qui proviennent du réel ontologique ou du Monde de l'être et de l'Étre !  

(9)  Le Christ est la seule Réalité qui existe.  Tout le reste, la réalité existentielle, le monde sensible ou le monde objectivé, est illusoire, trompeur.  Il est faux.  Il ne représente pas la vraie réalité.  Il passera, disparaîtra un jour.  La vraie Réalité, la Vérité, est à l'image de la Personne du Christ c’est-à-dire GRATUITÉ : une, unique, infinie,  (inépuisable), éternelle, immuable, impassible, spirituelle, intemporelle et subsistante.  Elle est dans ce monde mais ne vient pas de ce monde.  Cette Vérité c’est l’Église qui en est la gardienne.  C’est la Vérité de Dieu, et cette Vérité c'est sa Parole : c’est son Fils : c’est le Christ-Jésus.  Elle implique des vérités ou des croyances issues d'un mode de connaissance et non d'un savoir.

Si l’on veut que la Foi et la Raison, le coeur et l'esprit, se rejoignent, il nous faut donc libérer le cœur qui est le seul à accéder à cette Vérité.  Pour ce faire il faut changer nos catégories mentales*, se convertir, c’est-à-dire transformer nos façons de penser, nos mentalités, nos comportements.  Il nous faut apprendre à penser et à voir différemment : à penser avec le cœur : à penser métaphysiquement avec sa personne.  On ne va pas à Dieu par les sens, mais par le coeur.  La subjectivité, le scientisme, le rationalisme et le fidéisme sont des façons de penser à changer, alors que chacun prétend à sa vérité venue d’en-bas, alors que la Vérité vient d’en-haut : elle est une et unique tout comme Dieu.  C’est le monde des hommes qui a formé l’esprit et la pensée rationnelle qui est une pensée objectivée.

Il nous faut donc apprendre à la désobjectiver et rendre la raison plus raisonnable à l'aide des concepts révélés par l’Esprit Saint et de la pensée métaphysique, et de même rendre la Foi plus rationnelle,  (thème 25, (2)).

Cette Vérité indique la Voie à suivre dans le choix continuel à faire entre ces deux réalités que sont l'arbre de la Vie et l'arbre de la connaissance du Bien et du mal.  Cette Vérité qu'est la Parole de Dieu devient alors sa Volonté qu'on est libre de suivre ou pas.  Et comme le disaient les apôtres à Jésus : Seigneur, vers qui irions-nous ? Toi seul possèdes les paroles de la vie éternelle,  (Jean, chap. 6, verset 68).

(10)  Et la liberté spirituelle, la vraie liberté des Enfants de Dieu, est différente de la liberté humaine en ce qu’elle n’est pas un droit mais un devoir : le devoir de se mettre soi-même au Monde, tel que Dieu l'aurait voulu à l'Origine.  Cette Vérité devient alors Vie ou encore pouvoir au service d’un devoir.  Et le pouvoir dont il est question ici c'est le pouvoir de l’Amour, celui qui exclut toutes lois selon la formule de Saint-Augustin : 'Aime et fais ce que tu veux'..une règle de conduite basée uniquement sur la Loi de l’Amour et qui se résume par la formule suivante :  'vouloir ou permettre que l’autre soit'.  La Loi de l’Amour résume toute la morale de l’Église.  Cette Vérité devient alors participation à la construction du Royaume de Dieu.

*  Voir le Glossaire, thème 3  ou  http://omega-3.forum-canada.com/t11-3-glossaire#11
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum