Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

17 - LE BAPTÊME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

17 - LE BAPTÊME

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:36

Le baptême est cette nouvelle naissance dont parlait Jésus lors de son entretien avec Nicodème, un Grand-Prêtre.



17 - LE BAPTÊME

Nul, s'il ne naît de l'eau...  (Jean, 3, 5).


(1)  Si l’on tente de se remémorer le dernier baptême auquel on a assisté, on y voit un bébé, des parents, un parrain, une marraine et un prêtre.  On se rappelle qu'il s'agissait d'un événement heureux pendant lequel les gens étaient joyeux.  Cependant, il aurait pu arriver comme en certains cas, que le baptisé, au lieu d’être un nouveau-né, fut une personne adulte.  Mais que s’est-il donc réellement passé pendant cette cérémonie religieuse ?

Au fil des ans, les différents catéchismes ont toujours défini le baptême comme étant un sacrement qui efface le péché originel, cet état de péché dans lequel se trouve toute personne qui vient en ce monde ; il fait de nous des chrétiens, des Enfants de Dieu et de l'Église, des héritiers du ciel.  Le baptême est nécessaire au salut et il a été institué par notre Seigneur Jésus-Christ.  La nécessité du baptême d’eau découle des paroles même de Notre-Seigneur : nul, s’il ne naît de l'eau et de l'Esprit ne peut voir le Royaume des cieux... (Jean, 3, 5).

(2)  Que nous révèle l’Esprit Saint, lui, sur le baptême ?  Il nous révèle que ce sacrement ou ce signe sensible fait naître le baptisé directement de Dieu,  (de l'Esprit Saint), dans son Royaume.  Il le rend à son image..à celle de son Fils.  Il le regénère en sa personne et en fait une créature nouvelle.  Il lui donne l'Être, la Vie.  Tout ça avait été perdu à cause du péché originel d’Adam et Ève, ce péché qui nous a tous affectés dans notre personne ; celui qui nous a fait perdre l’état d’innocence pour entrer dans celui de l’état de péché ; celui qui nous a tous séparés de Dieu après le mauvais choix Originel, alors qu’Adam et Ève en qui nous étions tous en unité ont refusé son Amour, et le baptême investit à nouveau la personne de ce pouvoir de naître de lui divinement dès ici-bas tel que Dieu l'aurait voulu à l'Origine, de naître de son amour géniteur.  Il lui donne l'immense pouvoir d’être génitrice elle-même tout comme lui-même est Géniteur.  Il l'a fait devenir Fils de Dieu, Enfant  adoptif du Père, frère de Jésus-Christ et la fait participer à sa vie divine.  Il l'a fait entrer dans son Église-institution divine ou Corps mystique du Christ.

Par le baptême la personne baptisée accède à la Foi.  Elle est accueillie dans la famille divine et ne fait qu’UN avec le Christ-Jésus et avec tous les autres baptisés.  Ça signifie qu’elle a maintenant un Père, une Mère, des frères et sœurs, et même des grands-parents spirituels !

Le baptême est comme une nouvelle naissance : la nouvelle naissance de saint Paul en Romains 6.  Elle est cette nouvelle naissance dont parlait Jésus à Nicodème.  C’est donc à une Vie nouvelle que la personne baptisée s’éveille.  Le sens du baptême est très bien expliqué par saint Paul dans son Épître aux Romains,  (Romains, 6), comme une participation à la mort du Christ suivie d'une renaissance avec lui dans sa Résurrection.  La personne est alors revêtue du Christ,  (Ga 3, 27), et participe maintenant à sa Vie divine.  C'est la nouvelle naissance, venue d'en haut dont parle Jésus à Nicodème en Jean, 3, cet en haut désignant le Père qui est dans les cieux, et qui fait d'elle son Enfant.

Devenir Enfant de Dieu c’est accéder à un ordre supérieur et quel ordre..celui du Royaume !  Dans le baptême le terme 'Enfant' prend une toute autre signification que dans la famille humaine.  Il signifie : 'celui qui est toujours en train de naître', car devenir Enfant de Dieu c’est participer à l’Acte d’Amour continuel et ÉTERNEL par lequel Dieu le Verbe créateur et rédempteur, le Christ, dans l’instant, meurt à lui-même continuellement (Kénose), et re-naît grâce à l’Amour  (géniteur), de son Esprit.  C'est comme si le baptême lui donnait les clés du Royaume.

(3)  La personne dont il est question ici, celle qui reçoit le sacrement de baptême, n’est pas née de ses parents biologiques, qui eux, n’ont engendré  que le personnage de chair et de sang.  La personne, elle, a été créée par Dieu.  Elle est formée d’un corps spirituel  (son vrai corps), fait d'une matière ou d'une chair spirituelle, différente de son corps mortel de chair et de sang et d’une âme également spirituelle.  C’est ce corps qui ressuscite(ra) dans le Royaume et non son corps biologique.

Et dans le monde actuel, c’est la personne qui anime le personnage.  La personne est de création et le personnage de procréation.  C'est donc dire que la personne est immortelle, infinie et éternelle, tout comme son Créateur.   Cependant, à cause du mauvais choix Originel, elle avait cessé de 'naître continuellement'.  Le baptême est ce Don d’Amour gratuit de la part de Dieu qui lui permet de naître à nouveau ou de re-naître à l’Amour de Dieu !   (thème 12).   Et c’est seulement la personne qui peut naître de la sorte et non le personnage car ni la chair, ni le sang, n'hériteront du Royaume,  (1, Corinthiens,  15, 50).  Les enfants que Dieu le Père désiraient, à l'Origine en Éden, étaient spirituels, car Dieu ne crée et ne fait naître que du spirituel : ils devaient naître directement de Lui..ils devaient être engendrés divinement par son Amour, tout comme son Fils unique : (c'est toi mon Fils : moi, aujourd'hui, je t'ai engendré)  (Luc 3, 22).

Cette vie spirituelle est tout à l’exemple de la vie existentielle.  Le petit enfant qui fait son apparition dans le monde des hommes apparaît d’abord comme un personnage tout à fait innocent qui dépend de ses parents pour sa subsistance.  L’enfant n’a pas le choix que de subir la bienveillance de ses parents pour assumer sa subsistance.  C’est identique dans sa vie spirituelle.  Sa personne est un être contingent, c'est-à-dire dépendante d'un Créateur pour vivre divinement, et cette vie doit être protégée, affermie et nourrie.  Comme toute naissance humaine, elle nécessite une prise en charge qui en assure la croissance par tout un apport de contrôle, de surveillance, de protection et surtout de nourriture.

(4)  Dans le cas du jeune enfant que l'on baptise, c’est un don d’Amour que les parents offrent à Dieu car c’est 'vouloir qu'il soit', qu'il vienne au Monde, qu’il naisse à l’Amour.  C'est aussi un Don d'Amour gratuit de la part de Dieu, et l’enfant n’a aucune obligation envers lui et ses parents.  Accepter le baptême à la place de l’enfant ce n’est pas aller contre sa volonté, car finalement c’est le Père qui fait sa volonté.  C'est Dieu le Père qui 'veut qu'il soit'.  C'est son 'Désir qu'il soit' son Enfant car pour une personne, la décision à prendre en ce qui concerne son baptême est : 'est-ce que j'accepte ou non de devenir Enfant de Dieu ?'  Le baptême est un cadeau exceptionnel que les parents font à leur enfant qui lui sera très utile dans sa vie spirituelle future.  Le sacrement de la confirmation, lui, viendra y ajouter les dons de l’Esprit,  (amour filial ou crainte de Dieu, piété, science, conseil, force, intelligence et sagesse).  
Est-ce à dire qu’il n’y a que le baptême qui fait d’une personne un Enfant de Dieu ?  Bien que le baptême existe sous d’autres formes  (baptême de désir, de bonne foi, de martyr) il n’est pas la seule voie par laquelle une personne peut accéder à la vie divine.  Dieu seul connaît vraiment qui sont ses Enfants.  Les personnes qui n’ont jamais connu l’Évangile ou l’enseignement de Jésus-Christ mais qui le cherchent d’un cœur sincère et qui s’efforcent d’agir de façon à accomplir sa volonté, font également partie du Peuple de Dieu.  Ces personnes, même si elles ne font pas partie de l’Église-société humaine, font partie de l’Église-institution divine ou Corps mystique du Christ.  Le baptême n’est donc pas la seule et unique voie par laquelle une personne peut accéder à la vie divine.  Cependant le baptême d’eau en est la voie la plus facile et la plus sûre.

(5)  Mais qu’advient-il de ces petits enfants qui meurent dès leur naissance avant même d’avoir été baptisés ?  Évidemment il s’agit de cas extrêmes.  Il est évident que dans ces cas le mystère reste entier et Dieu seul en a la clé.  On a déjà proposé la solution des 'limbes', sur laquelle la sagesse du Magistère ne s’est jamais prononcée, c’est-à-dire une sorte de paradis naturel pour les enfants morts sans baptême.  Cependant dans l’optique de l’Esprit Saint, la solution de 'l’option fondamentale' est préférable.  Dieu accorderait, au seuil de leur Éternité à ces enfants de décider librement de leur destin dans une épreuve intemporelle, hors du temps, semblable à celle de nos premiers parents.  Pour se représenter ce qu’est l’option fondamentale c’est en quelque sorte la résultante de tous les choix que l’on est invités à faire à chaque instants de notre existence.  C’est ce qui fixe notre statut d’Éternité, c’est-à-dire la synthèse de toutes les décisions ou les choix libres d’une personne qui fixe son destin pour l’Éternité.  Cette même épreuve pourrait également décider du destin de ces personnes qui n’ont jamais connu l’Évangile ou l’enseignement de Jésus-Christ mais qui s’efforcent d’agir de façon à accomplir la Volonté de Dieu.  De même pour ces personnes à qui le temps et les moyens ont manqué pour accéder à la Vérité du salut.

Pour terminer ce thème, on peut dire que le baptême n’est pas seulement une fête de famille sans le moindre souci du suivi religieux de l’enfant.  C’est beaucoup plus que ça.
*  Voir le Glossaire, thème 3   -  http://omega-3.forum-canada.com/t11-3-glossaire#11


Dernière édition par Admin le Jeu 6 Avr - 18:34, édité 11 fois
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

LA NOUVELLE NAISSANCE

Message  Admin le Sam 9 Jan - 18:20

Le baptême est comme une nouvelle naissance pour une Vie nouvelle dans l'Esprit.   C'est naître de l'Esprit.

La nouvelle naissance n’arrive qu’une seule fois dans la vie d’un élu : au baptême..mais par la suite il lui faut entretenir cette Vie par d’autres sacrements, et notamment par l’eucharistie et le sacrement de pénitence.  Il faut que la Vie reçue au baptême soit nourrie, controlée, entretenue : "celui qui mange ma chair et bois mon sang a la vie éternelle".  Un Enfant de Dieu est un Enfant toujours en train de naître..un Enfant qui se renouvelle de jour en jour selon le passage de saint Paul en ll, Cor. 4, 17 : Alors que notre homme extérieur se consume, notre homme intérieur, lui, se renouvelle de jour en jour  (l’homme extérieur c’est le personnage et l’homme intérieur c’est la personne).
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum