Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

16 - LE MAL..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16 - LE MAL..

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:34

Le mal origine du mauvais choix Originel d'Adam et Ève en Éden, du péché originel. Ce qui a fait se révéler toute la non-gratuité qui était cachée dans l'arbre de la connaissance du Bien et du mal, et qui est opposée à la GRATUITÉ DIVINE ou à la Nature de Dieu.

16 - LE MAL

Et ils virent qu'ils étaient nus.  Qui t'a appris que tu étais nu ?  (Genèse, 3, 7, 11).


(1)  Découvrir le mal avec l’Esprit Saint ça peut paraître paradoxal à premier abord car Dieu dans son monde à lui ne connaît pas le mal.  Il ne connaît que le Bien qu'Il 'est'.  Il ne connaît pas le mal qui 'existe' dans notre monde (voir être et exister au thème 3.  Voir aussi la définition de la nudité).

Le présent thème soulève plusieurs questions telles que :

-  Si Dieu est si Bon et si Puissant, pourquoi n’intervient-Il pas face au mal et à tous les malheurs que l’on observe dans notre monde ?
-  Pourquoi permet-Il tous ces malheurs ?
-  Est-ce lui qui en est la cause ?
-  Si oui, les envoie-t-Il pour nous punir ?  et ainsi de suite.

Le mal, surtout le mal en tant que malheur et la souffrance qui l’accompagne, lorsqu’elle nous affecte, n’incite pas tellement à en discuter ou à en entendre parler, mais si l’on écoute un bulletin de nouvelles ou que l’on ouvre le journal du jour, comment peut-on qualifier toutes ces calamités que l’on ne cesse de nous décrire : meurtres, enlèvements, attentats, terrorisme, guerres, conflits, catastrophes naturelles, maladies, morts, injustices de toutes sortes ?  Qu’en est-il au juste ?  Comment peut-on qualifier tous ces événements ?  Pourquoi tout ce mal, ces malheurs et ces épreuves ?  Voyons de quoi il s’agit plus en détail.

On ne peut tout de même pas qualifier ce mal et ces malheurs de Bien !  S’il ne s’agit pas de Bien peut-être s’agit-il alors de son contraire : le mal ?  Peut-on définir le mal, à part d’affirmer qu’il est le contraire du Bien ?  Qu’est-ce que le mal ?  D'où vient-il ?

(2)  Voyons d’abord ce qu’en dit le dictionnaire.  Mal : ce qui cause de la douleur, de la peine, du malheur, un malaise.  Ce qui est mauvais, nuisible, pénible pour quelqu’un.  Si on accepte cette définition et si on se base sur les événements mentionnés plus haut, nul doute que le mal existe dans notre monde.

Cependant il y a ce mal en tant que malheur, mais il y a aussi le mal en tant que méchanceté ou acte mauvais.  Comment le dictionnaire définit-il ce mal ?  Mal : du latin malus : ce qui est mauvais.  Ce qui est contraire à la loi morale, à la vertu, au Bien.  Faire le mal.  Tout ce qui, opposé au Bien, est objet de désapprobation ou de blâme.

Bien : ce qui est avantageux, agréable, favorable, profitable.  Ce qui est utile à une fin donnée.  Ce qui est juste, honnête, louable.

Existe-t-il une relation entre le mal en tant que méchanceté et le mal en tant que malheur ?  L’un n’est-il pas relié à l’autre ?

(3)  Que nous révèle l’Esprit Saint sur le mal ?  Puisque Dieu ne connaît pas le mal, la meilleure façon de le comprendre c’est d’abord de comprendre ce qu’est le Bien.  Dieu ne connaît pas le mal parce qu'en lui tout est GRATUITÉ*.   La réponse va de soi : tout ce qui relève de la GRATUITÉ ou de la Nature de Dieu concerne le mal sous toutes ses formes puisque la non-gratuité comme source de tout mal  est exactement le contraire de la GRATUITÉ comme source de tout Bien  (thème 4).

On peut donc donner du mal la définition suivante : le mal est une absence ontologique de Dieu par refus de l’homme.  Tout Bien est de Dieu, tout mal est donc de l’homme ou du démon.  Le mal c’est d’abord de nous attacher à ce monde que nous avons choisi dès l’Origine alors qu'en unité avec Adam et Ève, on a tous refusé celui que Dieu voulait nous offrir..le Royaume !  Le mal s’explique lorsque l'on constate que le monde actuel n’est plus que le signe d’une création manquée, déchue..une création objectivée, existentialisée, matérialisée.

Certaines personnes voudraient que le mal en tant que méchanceté ou acte mauvais n’existe pas.  C’est qu’elles voudraient qu’il n’y ait pas de péché.  Or le péché existe bel et bien.  C’est le mauvais choix.  C'est le refus de l'Amour de Dieu..l'amour divin,  (thème 24, (4) à (huit), celui là même qu'Adam et Ève ont refusé en Éden.  Le péché, le mauvais choix ou le refus de l'Amour de Dieu, c'est tout ce qui empêche le Règne de Dieu de s'établir définitivement dans notre monde : tout ce qui empêche son Royaume d’Amour de prendre place dans notre monde et qui empêche le Plan du Père de se réaliser.

Le mal existe sous plusieurs formes dans notre monde.  Le présent thème en considère trois, dont les deux premières nous sont plus familières :

a)  le mal en tant que méchanceté ou acte mauvais c’est le mal-en-soi, celui qui vient du cœur de l’homme..celui qui résulte de son refus d’Aimer..de son égoïsme, de sa dureté.

b)  le mal en tant que malheur c’est celui qui est sécrété par ce qui fonde l'essence même du «vêtement de peau» au sens strict et au sens large : la nudité ou la non-gratuité,  (thème 4, en bleu).

Le mal du «vêtement de peau» au sens large, c’est celui qui provient de la structure interne du monde matériel, bourré de non-gratuité lui aussi et qui est régi par les lois naturelles ou les lois de la nature qui ne sont pas 'de création', et..

c)  il y a ce mal qu’on appelle le mal de culpabilité, celui qui est en nous et autour de nous et que l’on a hérité du mauvais choix Originel.  (4)  Il s’agit en somme d’un malaise, d’un sentiment de culpabilité, d’un sentiment obscur d’une faute, qui affecte des groupes et des individus dans leur inconscient.  Ce mal consiste à vouloir trouver un coupable individuel ou collectif à une responsabilité et peut amener des défoulements incontrôlables, et il n’est pas facile de se libérer du poids de cette culpabilité,  (conflit entre peuples, lutte de classes…).  Aucun remède à ce mal n’est au pouvoir de l’homme.  Cette culpabilité n’a d’autre fondement que le refus Originel de la GRATUITÉ DIVINE et seul le pardon du Christ peut en libérer : venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et vous trouverez le repos pour vos âmes.  C’est une des formes du mal que Jésus nous invite à adresser à son Père ou à notre Père, afin de nous en délivrer,  (Mt. 6, 9).

Quant à la souffrance humaine reliée inévitablement au mal en tant que malheur, l’épreuve, Dieu seul,  (le Christ), en porte l’entière responsabilité par sa kénose rédemptrice en laquelle nous sommes tous associée à cause de son unité générique  (union hypostatique) avec la nature humaine, et cela en dépit de notre acceptation ou de notre refus.  Quant à la souffrance de l’innocent, elle demeure un mystère pour le moment.

Mais d'où ça vient le mal ?  Est-ce que le mal en tant que méchanceté est le grand responsable des malheurs de ce monde ?  Est-ce que les péchés des hommes sont-responsables de leurs malheurs ?

(5)  Le mal, autant le mal en soi que le mal en tant que malheur, origine du mauvais choix Originel, du péché originel.  C’est lui qui en est la vraie cause. C'est à cause du mauvais choix Originel d’Adam et Ève en Éden, qu'il existe.  Sous toutes ses formes il nous vient par les sens de notre vêtement de peau, car c’est par les sens du personnage que lui vient la connaissance des choses de ce monde..la connaissance du Bien et du mal que l'on a tous héritée de l'arbre de la connaissance du Bien et du mal, à cause de leur mauvais choix.  C'est donc dire que nous avons tous un démon dans le corps au départ à cause de nos sens.  Et c'est par ce vêtement de peau, celui de notre corps mortel et de notre monde, c’est-à-dire par l’objectivation par l'homme de toute la création d'Origine et de toutes les présences d'Origine, qu’est apparue toute cette non-gratuité inhérente à notre monde déchu, objectivé, existentialisé.  Cette non-gratuité constitue l'essence même de notre vêtement de peau  : au sens strict, celle de notre corps mortel, et au sens large, celle de notre monde matériel.

Ainsi c'est à partir de son essence profonde de non-gratuité que ce monde sécrète le mal.  Cette non-gratuité est 'l'inspiratrice' du mal mais elle n’en est pas la cause.  Quant aux mécanismes profonds qu'il y a derrière, il n’est pas facile d’en saisir l’explication.  Cette non-gratuité opposée à la GRATUITÉ DIVINE ou à la Nature de Dieu,  (à Dieu donc), et qui constitue la structure même de notre monde et l'essence même du corps que l‘on 'a', sécrète le mal sous toutes ses formes mûe par un Invisible qui nous échappe et qui cause problème à sa compréhension.  Cette non-gratuité est 'l'instigatrice' du mal et du malheur des hommes, mais elle n’en est pas la cause.  Tout dépend de ce que l'homme en fait,   (thème 4).

Il semble que c’est à cause de la façon dont l'homme perçoit cette non-gratuité que le mal existe dans le monde actuel.  Par une mauvaise façon personnelle de penser et d’agir,  (irresponsabilité, cupidité, convoitise, ambition...) devant toute cette non-gratuité..par ses mauvais choix en toute liberté,  (ses choix libres), il introduit le mal dans ce monde avec toutes les manifestations sensibles qui en découlent, (en bas).  Quant au mal en tant que malheur causé par notre monde physique,  (catastrophes naturelles, tremblements de terre, phénomènes climatiques, accidents de toutes sortes…), il est quant à lui, dépendant des lois naturelles ou des lois de la nature qui lui sont inhérentes : gravité, érosion, tectonisme*, corrosion, usure, température, et ainsi de suite : de la non-gratuité.

Les réponses aux questions du mal sont plutôt décourageantes à premier abord :

-  le mal de ce monde est en soi, incurable.
-  pas même Dieu n’y peut quelque chose contre le mal actuel.
-  même Jésus n’a pas apporté de réponses et encore moins de remèdes au problème du mal.
-  l’homme s’obstine à vouloir la terre promise en ce monde.
-  l’homme voudrait un havre de paix, sans mal ni douleur, un paradis de bonheur, ici-bas et maintenant.

(6)  Notre monde actuel n’est pas un monde, qui, de parfait qu’il aurait pu être au commencement, se serait dégradé jusqu’à devenir ce qu’il est actuellement à cause de la méchanceté des hommes.

Le mal sous toutes ses formes est incurable.  On n’y peut rien.  On ne peut l’empêcher complètement.  Toute cette non-gratuité,  (le cause à effet, le hasard, l’usure, la mort, l’instinct, l’espèce, la nécessité, les contraires...) est apparue avec l'objectivation de l'Éden par l'homme après le mauvais choix Originel d’Adam et Ève, alors qu’il a refusé la Parole de Dieu, son Amour, son Monde, sa Vie, son Esprit, son Royaume, sa GRATUITÉ, (sa Nature)..alors qu’il a refusé Dieu tout simplement.

Toute cette non-gratuité qui existe dans notre monde est naturellement hostile et opposée à la GRATUITÉ DIVINE..à la Nature de Dieu et son Monde.   C’est pourquoi on n’y peut rien contre ce mal.  Il est incurable.

Ainsi en ce qui concerne la question du début, ce n’est pas Dieu qui est responsable du mal et des malheurs qui existent dans notre monde car ce n’est pas son monde à lui.  Ce n’est pas le Monde qu’Il a créé à l’Origine.  Sa création originelle est tout autre, et ce n'est pas celle qu'Il aurait 'voulu qu'elle soit' par la suite.  Ce monde résulte du mauvais choix de l’homme, de sa volonté.  Il est à l'image de l'homme.  C’est l’homme ou le démon qui en sont responsables et la vraie cause du mal provient du mauvais choix Originel d’Adam et Ève en Éden.  Dieu et sa GRATUITÉ n’ont aucune influence sur ce monde, à moins qu’on lui en donne la possibilité d'Agir,  (30, (9)). Ce n’est pas lui qui est responsable de tout ce mal qui 'existe' car Il ne connaît que le Bien qu’Il est.  Mais qu’en est-il de la mort alors ?  Est-ce lui qui décide du moment de notre mort ?  Sans doute qu’elle est un mal pour nous dans notre monde, mais lorsque Dieu nous a créés dans son monde à lui, il s’agissait plutôt d’un Bien, d’un Don qu’Il nous accordait gratuitement en nous accordant la vie.  Dieu reprend la vie qu’Il crée et la transforme selon son Plan à lui.  La vie sur terre,  (le vivant), ne nous est pas donnée.  Elle nous est simplement prêtée le temps de faire un choix : le temps de réaliser l’épreuve chrysalidale : le temps de choisir l'arbre de la Vie : le temps de se créer un corps de résurrection.  Or quand la vie n’est plus là c’est la mort ou son contraire qui la remplace mais ce n’est pas Dieu qui a créé la mort.  Elle fait partie de la non-gratuité du personnage,  (de son vêtement de peau) et l’on n’y peut rien changer.  Le hasard décide bien souvent de la durée de nos vies.  

Tout le mal et le malheur des hommes,  (comme la mort et la maladie), ne sont que les effets de causes secondes dans ce monde de 'hasard et de nécessité'* que Dieu n'a pas créé.  Ils sont la conséquence du mauvais choix Originel.  La mort et la maladie étaient aussi dans le fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal qu’Adam et Ève ont choisi de goûter en Éden et font partie de toute la non-gratuité du vêtement de peau que l'on a tous héritée à notre sortie de l'Éden en entrant dans ce monde.  C'est le vêtement de peau de l'homme qui a hérité de toute cette non-gratuité en entrant dans ce monde.  Dieu n'est pas responsable du mal, de la mort, et de tous les malheurs qui existent dans notre monde.

(7)  C'est donc dire que ce n’est pas la méchanceté des hommes, les péchés des hommes, qui sont responsables du mal et des malheurs de notre monde, mais bien le mauvais choix Originel, le péché originel.  Même sans les péchés des hommes le mal existerait quand même dans notre monde  (voir la tour de Siloé,  Luc, 13, 2 à 6).  C’est qu’à l’Origine, Adam et Ève, par leur mauvais choix, ont choisi,  (sans trop le savoir), de connaître le mal avec tous les malheurs qu'il implique, alors qu'en Éden ils ne connaissaient que le Bien.  Dieu les en avait averti : si vous en mangez, vous en mourrez certainement,  (Gn  2, 17).  Dieu n'est pas responsable du mal dans le monde.  Tous nos malheurs viennent du mauvais choix Originel d’Adam et Ève qui nous a valu ce monde tel qu'il est présentement et qui est sous l'emprise du démon, le prince de ce monde,  (Jean, 12, 31).

Mais ces réponses sont plutôt décourageantes.  N’y a-t-il donc plus d’espoir face au mal et aux malheurs qui existent dans notre monde ?  Quelle solution nous reste-t-il alors ?

Il ne reste plus que l’ESPÉRANCE du Royaume comme solution définitive, c’est-à-dire l’Espérance que la création d’Origine créée à la ressemblance de Dieu, naisse de l'Esprit, et qu'elle ressuscite avec notre personne dans le Royaume, et l'on a tous le pouvoir de la faire naître d'En-haut et d'en faire partie, ici et maintenant, présentement, dans l'instant !

(huit)  Mais l’homme s’obstine.  Comment faire pour qu’il n’y ait plus de mal ?  Il voudrait que le Créateur vienne guérir sa création.  La seule façon qui existe pour lui, c’est de chercher à re-créer la création originelle de Dieu à l'aide de son Fils, et de la faire naître à l'aide de son Esprit, dans ce qui deviendra son Royaume, tout comme Dieu l’aurait voulu à l'Origine, et pour ce faire, l'homme doit refaire le bon choix.  Il doit choisir l'arbre de la Vie plutôt que l'arbre de la connaissance du Bien et du mal  (thème 13).  Et au mal-en-soi, au refus d’Aimer, au mal en tant que méchanceté ou acte mauvais, il peut lui opposer le Bien.  Il peut lui opposer l’Amour, le vrai, l’UNIQUE, et tout ce qui en découle : Paix, Harmonie, Justice, Vérité, Unité, Concorde..à la condition d’accueillir sa GRATUITÉ cependant.  Mais il ne pourra jamais transformer le monde actuel au point de le rendre tel qu’il était à l’Origine.  Le mal fait partie intégrante de son univers matériel.  Il est dans sa structure même.  Il ne pourra jamais l’éradiquer complètement.  Pas avant le retour du Christ.  Mais par ses bons choix et ses actes d'Amour, par le Bien qu’il fait en 'voulant que l’autre soit'..par l’Amour qu’il accueille, qu'il donne en toute GRATUITÉ, et qu'il offre dans sa participation à la nuptialité divine et à l'Acte créateur de Dieu, l’homme ouvre de nouveau la porte à la GRATUITÉ DIVINE et peut de cette façon rendre le monde plus vivable, plus humain, et hâter le retour du Christ.  Avec l’aide du Christ et de son Esprit, le chrétien peut restaurer sa création d’Origine, la re-créer d'abord, puis la faire naître, et collaborer ainsi à la construction de son Royaume.  Lorsqu'il fait le mauvais choix et qu’il choisit l’arbre de la connaissance plutôt que l'arbre de la Vie, il fait le contraire de ce que l’Amour commande.  Il refuse de re-naître à l’Amour de Dieu et par le fait même de faire naître son Royaume.

Il lui faut donc commencer par mâter ce démon qu'il a en lui : l'espèce,  (thème 25,  (14)). L'espèce est ce besoin de reproduction, de jouir et de posséder qui représente le poids et la misère de la chair que chacun porte en lui.  L'espèce est le lieu du péché, du mal et de tout malheur.  C'est l'espèce humaine qui impose sa loi à la nature humaine.  L'espèce humaine est appelée à disparaître un jour alors que la nature humaine est éternelle.  La nature humaine est capable de devenir Nature divine si l'homme y consent seulement.

Le péché* ou le mauvais choix, c'est le refus de l'Amour de Dieu..l'amour divin..le refus de sa Présence, de son Règne, de sa GRATUITÉ, ce qui ne peut que faciliter la présence du mal..de l’esprit du mal.  Le mauvais choix Originel, ç'a été le choix de la connaissance du Bien et du mal, le choix de connaître tout ce qu’il y avait dans cet arbre, c’est-à-dire toutes les misères du monde..toute la non-gratuité du monde des hommes opposée à la GRATUITÉ du Monde de Dieu, plutôt que de connaître l'Amour, l'amour divin..la connaissance de Dieu et de son Royaume.

Pour finaliser ce thème sur le mal, on peut maintenant dégager une règle de conduite à partir de tout ce qui a été dit précédemment : une règle dictée par l’Amour : une morale qui dépasse la loi naturelle et toute la loi de Moïse et les dix commandements : la Loi de l'Amour : celle qui 'veut que l'autre soit'  (..dans le Royaume).  Et cette nouvelle connaissance du Bien et du mal, fruit de l’arbre de la Vie, nous est enseignée par la Parole de Dieu qui est aussi sa Vérité et sa Volonté.

Sachant tout ce qui vient d'être dit, et malgré toute la non-gratuité qui existe dans le monde actuel, l'homme doit continuer à lutter, à se battre contre tout ce qui représente le mal sous toutes ses formes : injustices, pauvreté, inégalités, maladies, épreuves, souffrances, mort…Et le meilleur moyen de lutter contre le mal dans le monde c'est à partir d'en-haut, c.à.d. à partir de l'Acte créateur et rédempteur de Dieu toujours présent en eucharistie auquel il peut s'unir en esprit et dans l’instant. Cet Acte créateur est un trésor inestimable pour lui - thème 30.

Pour terminer ce thème, citons quelques manifestations sensibles du mal en tant que méchanceté dans le monde des hommes, eu égard à la non-gratuité du vêtement de peau, (l'espèce) telles que rapportées en 2, Timothée, 3 :

Dans les derniers jours apparaîtront des temps difficiles.  Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, sans reconnaissance, irréligieux, insensibles, déloyaux, trompeurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force.

*  Voir le Glossaire, thème 3   ou   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
** Voir thème 30, (7).


Dernière édition par Admin le Jeu 6 Avr - 18:08, édité 53 fois (Raison : [center]16 - LE MAL [/center])
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

LE MYSTÈRE D'INIQUITÉ

Message  Admin le Sam 2 Jan - 20:22

Le scandale du mal dans le monde ce n’est pas seulement 'le mystère d’iniquité'.  Ce mystère d'iniquité culmine ou atteint son paroxysme au calvaire lorsqu'on crucifie un innocent : Jésus-Christ, le Fils de Dieu.  C'est Lucifer, l'Ange rebelle, qui a introduit le mal dans toute la création par son refus de partager ou d’imiter la Kénose du Christ afin de poursuivre la création, à partir de rien : 'Je ne servirai pas - non serviam'.  Le refus de Lucifer a réellement introduit le mal dans toute la création.
Le calvaire n'est pas seulement le mystère d'iniquité, mais c'est aussi la plus grande preuve de l’Amour de Dieu pour les hommes alors qu'Il a 'voulu que l'on soit' sauvés.  Le mal dans son essence, c'est le péché c.à.d. le refus de Dieu et de son Amour.  Mais par la Résurrection du Christ et de tous ceux qui le suivront, c'est l'échec définitif du 'prince de ce monde' - Jean, 12, 31, alors que le Christ pourra dire par la suite : "j'ai vaincu le monde..j'ai vaincu la mort".

Pourquoi un ange s'est-il rebellé dans le paradis ?  C'est peut-être le 'paradis', mais pas encore le Royaume.  Cet ange rebelle, c'est Lucifer, le premier ange qui apparaît parmi les innombrables "créatures des cieux".  Comme toutes les créatures que Dieu créent, Lucifer devait lui aussi affronter l'épreuve du choix Originel que Dieu demande à toutes ses créatures tout comme à l'homme qu'Il créera après les anges.
Saint Thomas d'Aquin a proposé une hypothèse pour concevoir l'épreuve de l'Ange.  Lucifer, l'ange porte-lumière, était beau comme un Dieu, mais voilà, il n'était pas Dieu.  Il l'était en participation ou comme en rayonnement de Dieu.  L’Ange sait aussi qu’il est beau comme un Dieu, alors qu’on l’invite à se mettre au service d’un Verbe anéanti, éteint, pour lui permettre de poursuivre sa création.  Lui seul pouvait la poursuivre.  Il en avait mission et pouvoir.  Pour accéder au Royaume, il aurait fallu qu'il le veuille de tout son être.  Lucifer était en statut de fait ou temporaire.  Il devait se désapproprier de lui-même et partager la Kénose du Verbe ou du Fils de Dieu..désappropriation, anéantissement, mort à lui-même.
Le refus de Lucifer est difficile à concevoir car il a réellement introduit le mal essentiel dans toute la création.  L'Ange refusa de se désapproprier : 'Je ne servirai pas : non serviam'.  C'est la révolte du Don contre le Dieu du Don, la révolte du Rayon contre le Soleil.  Il deviendra par la suite le prince des ténèbres ("le prince de ce monde" - Jean, 12, 31).  Lucifer a péché par mauvaise foi, car il a refusé la foi.  Cette mauvaise foi c'est le péché contre l'Esprit Saint ; il est irrémiscible ni en ce monde ni en l'autre.  Le péché contre l'Esprit Saint c'est le péché de la personne toquée, qui ne veut rien savoir de l'Esprit Saint..endurcie..orgueilleuse, qui par son endurcissement refuse le pardon et la miséricorde divine..refuse l'Amour de Dieu..avec qui il n'y a rien à faire.  La mauvaise foi, figée hors du temps, est à jamais imperméable à l'amour divin, comme le feu qui fait éclater la pierre sans jamais pouvoir l'allumer ou la mer qui roule les galets sans jamais pouvoir les pénétrer.

Note : le serpent qui a poussé Adam et Ève à goûter au fruit défendu, c'était Lucifer.

Le mystère d’iniquité répond aux questions qu’on se posent : pourquoi Dieu a-t-Il créé Satan ? pourquoi le monde est-il si mauvais ?  Pourquoi un Dieu bon a-t-Il créé un monde mauvais ?  Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que le monde dans lequel nous vivons n'a pas été voulu par Dieu.  Ce n'est pas le monde qu'Il a créé à l'Origine  (thème 6).  C'est Satan  (Lucifer), qui dans sa rébellion et son refus d'obéir à Dieu, a perverti la création et le monde objectivé actuel.  Jésus déclare même que 'le prince de ce monde' est Satan - ça ne peut être plus clair !

Voici quelques passages de la Bible sur le péché contre l'Esprit Saint :
Mathieu, 12, 32.
Luc, 12, 10.
Marc, 3, 29.
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum