Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:58

Il n’y a pas d'évolution dans la création originelle de Dieu, la création d'Origine.  Tout est créé ensemble et en même temps, instantanément.  Tout est immuable comme Dieu lui-même, et à sa ressemblance.  Tout est en unité générique, UN, tout comme dans la Sainte Trinité les trois personnes divines qui n'en font qu'une seule est UNE.



31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?

Dieu a créé tout ensemble,  (Ecclésiastique, 18, 1).


(1)  Sous ce thème on considère la position adoptée par ce nouvel éclairage concernant cette question très d’actualité dans le monde des sciences et de la Foi : le créationnisme et l’évolutionnisme.

De façon très succincte ou incomplète on pourrait définir ces deux termes de la façon suivante :

CRÉATIONNISME : doctrine selon laquelle Dieu, la Trinité, a tout créé 'à partir de rien', du néant,  (ex nihilo), ce qui existe dans le monde actuel : l’homme, l’univers, la terre, le cosmos, les planètes, les eaux,  (les océans, les rivières, les lacs..), les espèces animales et végétales, la vie...)

ÉVOLUTIONNISME : théorie selon laquelle la vie,  (le vivant), aurait pris naissance spontanément 'à partir de la matière' ou encore à partir d’un organisme primitif, et que par évolution ou transformation lente et progressive au cours d’une très longue période de temps il se serait transformée en d’autres espèces vivantes pour en arriver finalement à l'homme.   De la même manière et à la suite d’une transformation lente et progressive au cours de milliard d’années, l’univers qui nous entoure, le cosmos, serait apparu graduellement par évolution.

(2)  Après considération de tout ce qui a été dit antérieurement,  (thèmes précédents), il va de soi que ce nouveau regard est partisan du créationnisme.  Cependant il importe de bien définir sa position face au créationnisme fondamentaliste biblique.  Le créationnisme peut être défini comme étant cette croyance religieuse qui soutient que le dieu trinitaire a tout créé 'à partir de rien' ce que l’on observe autour de soi, c’est-à-dire l’homme et son univers.  Le créationnisme fondamentaliste, lui, base ses affirmations sur les deux premiers chapitres du Livre de la Genèse, à savoir ceux qui décrivent la création de l’homme et de son univers par Dieu en 6 jours, le septième, Dieu se reposant.  De plus, pour ce dernier, tout n’est pas aussi ancien que la science actuelle le prétend,  (big-bang : 13,7 milliards d’années, terre : 4 milliards et ½ d’années..et ainsi de suite).

En ce qui concerne cette question du créationnisme, la position adoptée par ce nouveau regard a déjà été explicitée mais il est bon de la préciser davantage :

Les deux récits de la création aux chapitres 1, 2 et 3 partiellement, tels que décrit dans les  premiers chapitres du Livre de la Genèse sont considérés comme un mythe du temps, un récit symbolique ou populaire écrit dans le langage de l’époque et n’ont aucune valeur scientifique pour expliquer le mode de création de l’homme et de son monde, l’auteur,  (ou les auteurs), de ce Livre étant tout aussi ignorants que nous de ce mode de création révélé par l’Esprit Saint à son Église et réservé pour notre temps.

Il faut préciser également que les passages de la Genèse qui font référence à la 'glaise' ou au 'sol' dont Dieu se serait servi pour créer l'homme sont à interpréter subjectivement comme une matière prime ou première, métaphysique ou spirituelle,  (celle de saint Paul),  (ainsi des passages suivants : ..jusqu'à ce que tu retournes au 'sol', car c'est de lui que tu as été tiré..Gn 3, 19, Alors Yahweh Dieu forma l'homme de la poussière du 'sol'..Gn 2, 7). Lorsque Dieu a créé l'homme et son univers, à l'Origine, il n'y avait pas encore de terre ; il n'y avait pas encore de monde, donc pas de 'glaise' ni de 'sol'.  Nous sommes hors du temps et de l'espace,  (INTEMPOREL).  En utilisant la matière seconde ou objectivée, on refait la même erreur que Teilhard de Chardin dans son 'Évolution créatrice' qui a été rejetée par l'Église.

(3) Face à la théorie de l’évolution de la science actuelle ce nouvel éclairage lui oppose le phénomène de l’objectivation, plus conforme à l’Esprit de l’Évangile.

Il ne se prononce pas sur les énoncés évolutionnistes qui peuvent n’avoir de valeur que pour le monde actuel ou pour la réalité existentielle mais qui ne sauraient être d’aucune utilité pour le Monde de la Foi, le Monde de l’Être ou la réalité spirituelle.  Cependant il apporte quelques rectifications à certaines affirmations évolutionnistes qui concernent également la Foi.  Ainsi l’homme n’est pas le produit ou le résultat final de l’évolution d’espèces animales.  L’homme ne 'descend' pas du singe tel que l’affirment les évolutionnistes.   L'homme a été objectivé suite au mauvais choix Originel d'Adam et Ève en Éden, et est apparu 'antérieurement' ou en même temps que son univers,  (thèmes 8 et 9).  Le corps de l’homme, sa tunique de peau, son vêtement de peau, a été façonné par Dieu lui-même en Éden tel que le raconte la Genèse, en 3, 21 : et Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme des tuniques de peau et Il les en revêtit,   (Il ne les a pas créées cependant !).  De même pour toutes les autres espèces animales et végétales : elles n’ont pas subi l’évolution.  Elles ont toutes été créées par Dieu ensemble et en même temps dans le temps de Dieu,  (dans son éternel instant), dans son monde à lui, à l'Origine, et sont apparues, 'de-venues' à des moments successifs dans notre monde, par objectivation.  C’est à cause du passé, de l'espace et de la successivité d’événements qui sont apparus dans notre monde suite à l'objectivation de la création d'Origine par l'homme, qu’il y a 'apparence' d’évolution.  Lorsque Dieu,  (le Père), crée dans son monde à lui, présentement, Il ne connaît pas le temps, le changement, le commencement, la finitude, le devenir, et l’évolution qui sont de la non-gratuité pour lui.  Tout ça n’existe pas dans son Monde de GRATUITÉ qui est INTEMPOREL,  (hors du temps et de l'espace),  IMMUABLE,  (qui ne change pas), et INFINI,  (qui n'a pas de commencement, ni de fin).  En Éden, Il crée toujours présentement et instantanément, de façon directe et immédiate.  Tout ce qui ad-vient ou 'vient vers' lui  de sa Présence créatrice,  (le Christ), Il le crée dans l’instant, instantanément, et ce créé 'de-vient' pour nous existant dans le temps et l’espace de notre monde.  Même chose pour l’extinction ou la sélection naturelle des espèces.  Ce sont les espèces qui disparaissent d'elles même ou qui meurent pour toutes sortes de raisons : maladies, épidémies, changements de température, conditions climatiques difficiles, glaciation, catastrophes naturelles, etc.

(4)  Quant au passé, il est probable qu’il remonte aussi loin que l’affirment les évolutionnistes avec leur histoire, mais l’homme, quant à lui, a l’âge que la science veut bien lui donner.  L’univers actuel, le monde visible, n’est pas apparu avant que l’homme paraisse car c’est ce dernier qui le fait paraître par son pouvoir de perception ou d’objectivation que sont ses sens, apparus à sa sortie de l’Éden.   Si l'homme n'existait pas, le monde autour de lui n'existerait pas non plus.  Quant aux dinosaures ils existaient déjà dans la création d’Origine, l’Éden, avec l'homme, mais sont apparus à des moments spécifiques dans l'histoire de notre monde et sont maintenant choses du passé.

En somme tout est faux dans les affirmations évolutionnistes pour celui qui vit dans la réalité ontologique ou spirituelle, c'est-à-dire dans le Monde de la Foi, le Monde de l’être, le monde invisible.  L’évolutionnisme matérialiste radical est incompatible avec la façon de penser de l’Esprit..avec la pensée métaphysique, thème 21.   La science des hommes avec sa théorie de l’évolution, son histoire et son passé, ne vient qu’embrouiller ou créer de l’interférence avec la connaissance intuitive de la personne.  La science ou la connaissance humaine objectivée est toute axée sur le personnage au détriment de la personne humaine.  Tout comme le panthéisme,  (25, (22)) est une fausse conception de Dieu, le millénarisme*, une fausse conception de son Royaume, l'évolutionnisme est une fausse conception de la création originelle de Dieu.  Les évolutionnistes perçoivent la création d'Origine comme une évolution de la vie,  (le vivant), dans le temps, alors que la vie,  (l'être), est UNE, UNIQUE, IMMUABLE et INTEMPORELLE, tout comme son Créateur.

L’évolutionnisme ou le darwinisme est davantage lié au domaine de la science ou de la connaissance humaine et découle du fruit de l'arbre de la connaissance, alors que le créationnisme est davantage lié au domaine de la Foi, de la Révélation ou de la connaissance intuitive, à l'arbre de la Vie.  Le monde de la science et le Monde de la Foi sont deux mondes complètement opposés l’un à l’autre.  La science humaine a pour matière objective tout ce qui concerne le monde de 'l'existence' alors que la Science divine a pour matière ontologique ou spirituelle tout ce qui concerne le Monde de l'être ou de l'Être.  Il ne faut pas identifier évolution et création.  Les identifier c'est confondre le phénomène et son contenu ontologique.  L'évolution est essentiellement existentielle, temporelle, latérale et médiate, alors que la création est verticale, directe et immédiate.  Il y a différence radicale de plan et de nature de l'une à l'autre.  L'évolution a une histoire, surtout un passé, peut-être un futur.  La création est toujours présente, UNE et IMMUABLE, à tout instant.  L'évolution est objet de science et de connaissance discursive par ses termes réels.  La création est objet de foi et de Révélation.  L'évolution qui  se croit créatrice extrapole indûment de l'ordre du perçu à l'ordre du créé.  C'est la science qui pour expliquer la successivité des phénomènes, y inscrit la causalité qu'elle imagine créatrice de 'nouveautés' médiates et horizontales.  Mais cela ne concerne toujours que le perçu, non le réel ontologique qui, lui, est direct et immédiat ; la science n'en sait rigoureusement rien   On peut quasiment affirmer que tout ce qui concerne la création et l'origine de la vie est uniquement du domaine de la Foi.  Le mode de création du monde est plutôt du domaine de la métaphysique, de l’ontologique, du spirituel, et non du domaine des sciences.  Jusqu’à maintenant, la science humaine a très peu de choses à dire en ce domaine.  Il n'y a pas d'explication scientifique à l'Origine de l'homme et de son monde, à part le phénomène de l'objectivation,  (qui pourrait être dit scientifique !).

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre,  (Genèse, 1, 1) :

(5)  Si cette parole de la Bible semble présenter une insurmontable difficulté à premier abord c’est justement parce qu’il ne faut pas confondre ces deux mondes, soit celui de 'l’être' et celui de 'l’existence' c’est-à-dire le Monde de Dieu avec toute sa GRATUITÉ et le monde des hommes avec toute sa non-gratuité.   Ce commencement n’est pas du tout du même ordre que les commencements de notre monde.  C’est l’Origine.  Aussi c’est la même erreur que l'on fait lorsque l'on confond 'création' et 'évolution'.  La 'création continuée' n’a rien d’une création évolutive ou continue telle que 'l'Évolution créatrice' d’Henri Bergson et de Teilhard de Chardin.  L’évolution a une histoire et un passé, et peut-être même un futur.  La création continue, elle, est toujours présente, verticalement, à tout instants, UNE, UNIQUE, INFINIE, IMMUABLE... derrière tout ce que l'on perçoit par nos sens.

Il faut donc qu’une personne s’ouvre et découvre cette autre Réalité qu’est la réalité ontologique et spirituelle en faisant abstraction de la réalité existentielle si elle veut accéder à toutes ses richesses.  Il lui faut donc reconnaître le phénomène de l’objectivation.  La Vérité ne vient pas d’en-bas mais d’en-haut.  Les réalités spirituelles viennent d’en-haut et non d’en-bas.  Et c’est en ce sens que le darwinisme peut être nocif pour une personne car il l'empêche d’accéder au Monde de la Foi..au Monde de 'l’Être'..au Monde de Dieu..à sa Vérité..à la Réalité du Royaume.  C’est l'acceptation du phénomène de l’objectivation qui lui facilite l’accès au Monde de l'être et de l'Être.  Le fait d'accepter ce phénomène comme réel la dégage de tout le matérialisme du monde actuel, y compris de la théorie de l'évolution.  Le fait d’accepter que tout ce que l’on perçoit par nos sens ne représente pas la vraie réalité, l’incite à rechercher l'autre Réalité, la vraie, la réalité invisible, ontologique, celle du Monde de Dieu, car c’est la Foi qui lui fait comprendre que le monde a été créé par la Parole de Dieu de sorte que le visible vient de l’invisible,  (Hébreux, 11, 3).  Et toute la science humaine du monde ne saurait créer un atome de Foi.

(6)  Et à l’encontre des créationnistes fondamentalistes bibliques qui affirment que Dieu a créé le monde actuel en 6 jours, l’Esprit, lui, affirme que Dieu a tout créé en un seul Jour et qu’Il continue de créer présentement, dans le moment présent, instantanément, dans l’instant : ce Jour que Dieu a fait,  (Psaume 118, 24).  Ce Jour existe toujours présentement et c'est l'Origine*,  (30, (2)).


*  Voir le Glossaire, thème 3  ou cliquer sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Mar 11 Avr - 16:20, édité 31 fois
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

PEUT-ON SE DIRE CATHOLIQUE ET CROIRE A L'ÉVOLUTIONNISME ?

Message  Admin le Jeu 3 Juil - 20:08

La réponse à la question posée sous ce titre est 'NON'.

Si le chrétien accepte le concept révélé de LA CRÉATION D’ORIGINE,  (c.à.d. la création ex nihilo..la création originelle, 'à partir de rien'..du néant),  (et un catholique se doit de l’accepter selon sa foi, (voir C.E.C., 1992, art. 296, 297, 298), il dénonce par le fait même la fausseté de l’évolution, 'à partir de la matière', car cette création originelle de Dieu s’est effectuée dans son monde à lui, le Monde de l’être..l’Éden, et dans 'le temps de Dieu', l’instant, qui ne comporte pas de temps, et non dans le monde spatio-temporel, le monde des hommes.  Le chrétien catholique ne peut prétendre être à la fois créationniste et évolutionniste.  Soit qu’il est créationniste, soit qu’il est évolutionniste !  Il ne peut être les deux à la fois.

Cette création originelle de Dieu n’est pas celle que l’on nous a toujours présentée, c'est-à-dire le monde actuel ou le monde des hommes, qui ne lui ressemble pas du tout.  Il n’est pas 'à son image'.  Il existe un passage de la Bible qui dit que Dieu a tout créé 'à partir de rien...du néant',  (création),  (C.E.C., l992, 297), et non 'à partir de la matière',  (évolution).  Cependant la création d'Origine fonde ou sous-tend le monde actuel, non créé).

Et dans LA DOCTRINE CATHOLIQUE, un catéchisme de 1936, ce dogme est énoncé comme suit : 'Dieu a créé le monde - les êtres spirituels et les êtres matériels - quant à toute leur substance'.  De foi.  Et il explicite davantage ce dogme ou cette vérité de foi en disant que Dieu 'fit de rien', l’une et l’autre créature, la spirituelle et la matérielle.  Et il poursuit en disant : 'qu’il soit anathème celui qui ne confesse pas que le monde et tous les êtres qu’il contient, soit spirituels, soit matériels, ont été, quant à toute leur substance, 'produits du néant par Dieu',  (leur 'substance', dans l'optique de l'abbé Marlière, c'est leur 'présence' dans la création d'Origine, la création ex nihilo, l'Éden).

'Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre',  (symbole des apôtres), 'de l'univers visible et invisible',  (symbole de Nicée-Constantinople).  Dieu seul peut créer réellement, 'à partir de rien'.  L'homme, lui, ne peut que procréer, 'à partir de la matière'. 
Ce n’est pas seulement la toute-puissance de Dieu qui a créée le monde, ni son Intelligence, mais son Amour.  Dieu  a tout créé par son Amour l’homme,  (la personne), et son univers invisible.  Et l'univers visible vient de l'univers invisible par objectivation comme le dit la Parole de Dieu en Hébreux, 11, 3,  "C'est la Foi qui nous fait comprendre que le monde a été formé par la Parole de Dieu, en sorte que le visible vient de l'invisible".

Peut-on se dire catholique et croire en l’évolution ?  'NON'.

C'est la Parole de Dieu qui l'affirme en ll, Machabées, 7, 28 :
'Je t'en conjure mon enfant, regarde le ciel et la terre, vois tout ce qu'ils renferment et sache que Dieu a fait cela du néant et que c'est ainsi qu'a été formé le genre humain', et non 'à partir de la matière'.  Du néant ou 'à partir de rien' on ne peut rien en tirer ; on ne peut en tirer 'quelque chose'.  Dieu ne crée que du spirituel à sa ressemblance  (de l'être).  Il est incapable de créer de la matière telle qu'on la connaît.  Le monde actuel avec toute la matière qu'il renferme n'a pas été créé, ni voulu par Dieu.  Ce n'est pas le monde qu'il aurait voulu à l'Origine.  


CONCILIER LA SCIENCE ET LA FOI ?

Voici ce que nous dit l'abbé Marlière dans son premier volume à la page 23 et à la page 28 : 'Ainsi la science et la foi n'auraient jamais dû s'affronter, notamment en ce qui concerne les premiers chapitres de la Genèse, ou le fameux 'problème de nos origines'.  Pour n'avoir pas suivi ce conseil et bien d'autres, beaucoup s'abandonnent aujourd'hui à un véritable néo-concordisme,  (volonté d'accorder la Bible à la science), qui au nom de la science, prétend 'expliquer' la création et tend, par voie de conséquence, à évacuer  de la Révélation certaines vérités de foi qui fondent la Vérité  du Christianisme.  Ce faisant, ils dénaturent le sens de l'homme, et du chrétien, qui nous vient de Jésus-Christ par son Église.  Le dommage en est considérable, pour les fidèles, et pour les autres, quand ce courant atteint la catéchèse'.

Peut-on se dire catholique et croire en l’évolution ?  'NON'.


Voir LA CRÉATION D'ORIGINE, thème 6  ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum