Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

24 - L'AMOUR DE DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

24 - L'AMOUR DE DIEU

Message  Admin le Lun 30 Mai - 15:45

L’Amour de Dieu en tant que trinité de personnes ne fait qu'UN car il est en unité générique ; cette unité qui ne fait pas nombre contrairement à l'unité numérique ou arithmétique.

24 - L’AMOUR DE DIEU

Dieu est Amour,  (1, Jean, 4, 16).


(1)  Vos façons d’aimer ne sont pas ma façon d’Aimer aurait pu dire Dieu.  À cause de sa Nature spécifique très différente de la nôtre,  le dieu trinitaire aime d’une façon très différente de la nôtre.  Si l’on veut découvrir comment Il agit en amour il faut donc savoir qui Il est au départ, quelle est sa Nature, et quels sont ses attributs.  Ainsi par le fait qu’Il est GRATUITÉ : UN, UNIQUE, IMMUABLE, IMPASSIBLE, Trinité...conditionne tout son Agir en Amour.  Dieu est Créateur et Géniteur et pour lui Aimer c’est créer et engendrer, et Dieu ne fait que ça..Aimer !  Il crée et engendre continuellement.  Il n'y a que lui seul qui peut créer ontologiquement de l’être et engendrer spirituellement de l’Être.  L’Amour du dieu trinitaire ce n’est pas l’Amour d’une seule Personne car c’est ensemble, en unité, consubstantiellement ou de même Nature, que les trois personnes divines sont l’Amour.

On a vu précédemment que la création par Dieu le Père,  (le créé, l'être), n’est qu’une relation qui s'établit de elle à lui  (ad quem,) et non de lui à elle  (a quo), une relation qui ne se fait pas à partir de lui, mais 'à partir de rien', du néant, du non-créé  (ex nihilo).  Ainsi à cause de son immutabilité de nature qui fait que le dieu trinitaire ne change pas, qu'Il est immuable, qu’Il demeure toujours le même, que rien ne peut s’ajouter ou se soustraire à son Être, fait qu’Il ne peut Aimer, créer ou engendrer qu'à partir de rien, qu'à partir du non-créé, du néant.  De même, son impassibilité de Nature qui fait qu'Il est un Être intouchable, que rien ni personne ne peut atteindre ou affecter, fait qu'une relation d'Amour entre lui et sa créature ne peut se réaliser qu''à partir de son Fils'.  Ainsi la création d'Origine qui est apparue d'une Pensée du Père en Binité ou en Relation nuptiale avec son Fils, est une Relation qui se fait 'à partir de rien', alors que ce dernier  (le Verbe), accepte gratuitement de mourir à lui-même, de s'effacer, de se faire rien, néant..accepte de renoncer à son impassibilité afin de se rendre passible, renonce à son privilège de Fils unique : accepte de se faire 'Présence' par Amour pour son Père..afin que sa création paraisse..qu'elle 'soit'.  Pour les mêmes raisons qu'Il crée à partir de rien, Dieu aime 'à partir de rien', à cause de sa Nature.

Son Amour, l'amour divin, est différent de l'amour humain en ce qu’il n’est pas le résultat ou l’effet d’une cause.  Dieu n’aime pas pour telle ou telle raison.  Ça manque de GRATUITÉ.  Il est l’Amour en Personne.  Il n’y a pas de cause et  d'effet, pas de causalité, pas de motif, pas de motivation en son Amour.  Son Amour est gratuit ; Il n’est motivé par rien ni personne.  Dieu est indépendant.  Il ne dépend de rien ni de personne.  Il ne dépend d’aucune cause.  Il est sa propre cause.  De même Dieu ne donne pas son Amour ; Il l’offre toujours.  L’amour divin, à l'encontre de l'amour humain, ne peut être donné.  Il est dans sa Nature d’être choisi librement car cet Amour est une relation..une relation à la Pensée du Père  (ad quem : c.à.d. de la personne à la Pensée du Père).  En somme l’Amour du Dieu trinitaire doit être considéré a partir de la seule et unique Réalité qui existe vraiment : le Christ.  Cet Amour est dans notre monde mais il ne vient pas de ce monde.

(2)  Mon Père et moi nous sommes UN dira le Christ en Jean, 10, 30, et tout débute par une belle histoire d’Amour entre Dieu le Père et Dieu le Fils, qui en unité de Personnes, fondent une Binité, c’est-à-dire deux Personnes en une seule et en unité parfaite.  Cette Relation amoureuse ou cette binité divine entre le Père et le Fils est tellement parfaite de par l’infinie Perfection des deux personnes divines en leurs attributs divins,  (Unité-Paix-Joie-Amour-Bonheur-Bonté-Beauté et ainsi de suite), qu’elle rayonne et spire ou fait surgir une troisième Personne : l’Esprit Saint !..l’esprit d’Amour qui règne entre le Père et le Fils..fruit de leur amour mutuel.

La nuptialité est ce désir d’unité entre deux personnes vécu dans l’amour nuptial..le désir de former une binité, tout comme la conjugalité est ce désir d’union ou de relation charnelle entre deux personnages vécue dans l'amour conjugal.   Cette unité dans la binité est générique, c’est-à-dire qu’elle s’engendre par elle-même, en elle-même et pour elle-même. C’est l'unité de deux personnes en une seule chair  (spirituelle) dans laquelle la sexualité est absente,  (la personne n’a pas de sexe).  C’est une relation UNIQUE dans laquelle il n’y a que l’Amour seulement, sans son langage, la sexualité.

(3)  L’Acte créateur de Dieu dans son Agir libre, d'où la création, le créé, l'être, est une Relation d’abord entre le Père et le Fils en phase nuptiale, alors que par amour nuptial, le Fils meurt à lui-même, se vide, s'efface, se renonce,  (Kénose), en réponse à l’amour paternel du Père, suivie d’une phase trinitaire qui spire l’Esprit Saint, cet amour géniteur qui le fait renaître ou naître à la Vie.  Et cette procession est continuelle et éternelle.  En relation à cette Pensée et à cet Acte d'Amour du Fils, les Personnes du Père et du Fils sont en harmonie continuelle de cœur et d’esprit..en unité de Pensée, dans un même Esprit !

Et c’est par une seule Pensée du Père et par un seul Acte d'Amour du Fils que tout ce qui nous entoure est créé à l'Origine : le monde et l'humanité.  Et c'est ce qui fait que chaque personne est une relation UNE et UNIQUE, en unité générique avec cette Pensée créatrice et cet Acte d'Amour créateur.

(4)  L’AMOUR DE DIEU LE PÈRE


C’est l’amour paternel, la Paternité.  C’est la toute-Puissance d’engendrer, l’Acte d’Être, la Fécondité même, le Don de soi absolu pour l’Éternité.  C’est le Père qui n'en finit plus de créer et d’enfanter continuellement.  Mais c’est par son Fils unique que Dieu est Père.  Il est Père, mais pas selon notre façon de se représenter un père, car le terme père laisse supposer que c’est quelqu’un qui a un commencement et une fin dans l’espace et dans le temps..un terme réel*.  Or Dieu le Père n’a ni commencement, ni fin : il est INFINI.  Il est inengendré.  Il n’a pas d’origine,  (ni d'Origine).  Ce n’est que dans sa Relation avec son Fils qu’Il est Paternité parfaite en elle-même.  La Paternité du Père est sans origine.  Elle ne vient de rien, ni de personne.  Elle est ÉTERNELLE : elle est de toujours à toujours, pour les éternités des éternités, et elle n’aura pas de fin : elle est SUBSISTANTE : elle dure éternellement.  La création d'Origine, c’est le Père qui en a pris l’initiative ou qui en a pris la décision en pensée.  Autrement dit Il l’a voulue consciemment, en toute liberté, volontairement et gratuitement par Amour pour toute l'humanité, alors qu’Il aurait pu ne pas la vouloir.  La création objectivée, elle, a eu un commencement et elle aura une fin.  Elle a été voulue par l'homme.

Les Dons que le Père nous offre gratuitement par son Amour ce sont d'abord tous ces dons spirituels : les sacrements et tout ce qui peut nous être utile pour notre salut.  C’est d'abord le Don de son Fils,  (sa Miséricorde), qu’il nous demande d’accueillir.  Son Fils c’est aussi son Pardon, celui qui nous est assuré et qui est sans mesure,  tu effaces nos iniquités,  psaume 65.  La Foi est aussi un Don d'Amour de la part du Père : le Don de son Esprit.

L'Amour qu'Il nous offre ce sont tous les biens de la terre qui servent à entretenir la vie terrestre, tu donnes la fécondité de la terre, l’abondance ruisselle sous tes pas,  psaume 65.  De façon concrète, ce sont tous ces Dons que le personnage reçoit pour assurer son existence, et qu’Il veut qu'il gère correctement,  (thème 19, (3)).  C'est le pain quotidien,  (Mt. 6, 11).  C’est d’abord la vie,  (le vivant), qui lui est prêtée gratuitement à chaque moment de son existence grâce à la création continue.  Ici, il est intéressant de considérer de quelle façon il la reçoit : c’est la Présence créatrice de l'Éden,  (le Verbe créateur qui se fait 'Présence'), qui fonde la 'personne de création', celle qui est toujours dans le réel ontologique ou dans le Monde de l'être  (l'Éden), en tant que présence, et qui la reçoit de façon directe et immédiate, en participation* ou comme par rayonnement de la Pensée créatrice du Père.

(5) L'Amour qu'Il nous offre, ce sont aussi tous ces dons qui nous paraissent comme des cadeaux du ciel, ces dons inattendus, inespérés, qui prennent toutes sortes de formes et qui apparaissent lorsqu’on s’y attend le moins, comme des réponses à nos demandes.  C’est la Providence qui agit sur un mode que nous ne pouvons pas concevoir, mais à laquelle il nous faut faire confiance.  Évidemment ces dons sont toujours les bienvenus.

Toujours en relation à l’Amour de Dieu le Père, il est bon de mentionner que toutes les bonnes actions que l’on peut faire, tous nos actes d’Amour, sont déjà présents dans sa Pensée, car c'est Dieu qui opère en vous, par pure bonté, le vouloir et le faire,  (Ph. 2, 13).  C’est donc dire que l’on n'a aucun mérite en soi des actes d'Amour que l'Esprit Saint nous inspire, sinon de faire la Volonté du Père, sinon de devenir ce 'rien' par lequel Il peut les créer dans le Monde de l'être par son Fils et les engendrer dans le Monde de l'Être par son Esprit, car ces actes sont déjà voulus par lui dès l’Origine, et on est libre de les réaliser ou non.  Ce pourquoi Jésus a pu dire : Dieu seul est bon.

C’est donc dire que nous ne sommes absolument rien,  (néant), si nous n’instaurons pas une relation subsistante avec la Pensée du Père en passant par celle de son Fils dans notre participation à leur Nuptialité ou à leur relation amoureuse intime, et ainsi être en unité de pensée avec eux, dans un même Corps et dans un même Esprit !

Le Père c'est l'Espérance :

Il espère toujours que l'enfant prodigue que nous sommes tous reviendra à la Maison un jour et qu'Il pourra en faire son Enfant adoptif pour l'Éternité.

(6)  L’AMOUR DE DIEU LE FILS


C’est l’amour nuptial, l'amour divin, l'amour créateur, celui qui donne la vie, 'l'être'.  Cet Amour est créateur de 'présences' ontologiques dans le Monde de l'être,  (qui devient 'objets' dans le monde existentiel).  Pour Dieu le Fils, Vivre c'est mourir.  C’est sa Loi : la Loi de la Vie, la Loi de l'Amour.  C'est sa Kénose..l’Amour du Verbe ou du Christ, celui qui 'veut que l'autre soit' ; c'est l'Amour qui s’est mis lui-même au Monde.  C’est l’Amour comme prolongement ou rayonnement de l’Amour du Père..de sa Paternité.  C'est l'Amour qui Origine de la nuptialité divine,  (de l'Acte créateur dans son Agir libre), dans sa phase nuptiale comme par rayonnement de sa Kénose.  C'est celui que Dieu le Père nous demande de con-sentir ou de sentir avec son Fils.  C'est l'amour que l’on 'est', celui qui peut nous re-créer une nouvelle individualité métaphysique dans le Monde de l'être.  Cet Amour n’est pas toujours le bienvenu car il est parfois crucifiant et souffrant à l’exemple de la kénose rédemptrice du Christ, mais Il nous demande malgré tout d’y con-sentir* ou de le sentir avec lui.

Le Fils c’est la Charité :

C’est grâce à l’Amour du Fils qui est Kénose, à la Nuptialité entre le Père et le Fils, à laquelle on peut se joindre, à la Pensée du Père avec laquelle on entre en relation, tout comme le Fils le fait lui-même continuellement..à l'amour géniteur de l'Esprit Saint auquel on naît spirituellement, que l'on peut re-naître  (res-susciter) à l'Amour des trois personnes divines,  (thème 12).  On peut donc en tant que personne, tout comme Dieu le Fils le fait lui-même, naître et re-naître à la vie divine continuellement, s’engendrer soi-même, se mettre soi-même au Monde, et cela grâce à l'Amour des trois personnes divines.

Lors de notre participation à la nuptialité divine en son Acte créateur libre, c’est à une nouvelle naissance que l'on assiste en notre personne.

(7)  L’AMOUR DE DIEU L’ESPRIT SAINT


C’est l’amour géniteur, celui qui donne la Vie, l'Être : celui qui engendre divinement, celui qui met au Monde.  C’est le fruit de l’Amour qui existe entre Dieu le Père et Dieu le Fils.  L’Esprit Saint procède de l’Amour du Père et du Fils.  C’est la Pensée du Père et du Fils : leur Esprit.  Sa fonction de relation,  (sa Mission), à l’intérieur du Plan du Père est celle du Concepteur, du Maître d’œuvre, du Négociateur, de l'Inspirateur.  Il peut très bien être Principe masculin que Principe féminin.

L'Esprit Saint c'est la Foi:

C’est lui qui engendre divinement comme Volonté du Père, qui fait naître dans le Monde de l'Être,  (le Royaume), qui donne la Vie.  C'est lui qui fait se réaliser l'incarnation du Verbe ou du Christ en une personne,  (l'incarnation en acte),..qui la fait devenir semblable à sa Personne ressuscitée.  C’est lui qui aide une personne à comprendre la Parole ou la Pensée du Père.  C’est lui qui l'éclaire, la conseille, la guide, la dirige, l'inspire, qui l'aide à faire un choix éclairé entre l’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal.  C’est lui qui refait l’unité en son âme entre le cœur et l'esprit.  C'est lui qui refait l'unité entre les personnes de la création d'Origine objectivée,  (le Corps mystique du Christ).  C'est l'Amour que l'Esprit lui offre.

Cela seul est esprit qui est né de l’Esprit.  C’est l’Esprit Saint qui aide une personne à distinguer à l’aide de sa sensibilité spirituelle,  (la connaissance intuitive), ce qui est 'de création' ou qui provient du Monde de l'être ou de l'Être  (le Réel), de ce qui provient de la 'procréation',  (de l'imaginaire).  C’est lui qui aide une personne à discerner le créé ou le conçu du perçu par les sens, le Vrai du faux, la Vérité de l'erreur ou du mensonge, le Bien du mal.

L'Esprit lui offre également ce qu'elle ne peut voir qu’avec les yeux du cœur : la beauté derrière les objets, l’amour derrière les êtres, l’amitié, la paix, la joie, la sérénité et tous ces petits bonheurs quotidiens..en somme, tout ce qui est dans ce monde mais qui ne vient pas de ce monde mais du Monde de Dieu..tout ce qui est de création et d'élection,  (le créé ou le conçu par rapport au perçu par les sens : l’être et l’Être),  (à noter que les réalités spirituelles du Monde de l'Être ou du Royaume sont de même nature que celle de l’Esprit et possèdent les mêmes attributs que lui.  Elles sont à son image et à sa ressemblance, c'est-à-dire qu'elles sont GRATUITES : unes, uniques, infinies, éternelles, immuables, impassibles, spirituelles, intemporelles, et subsistantes.  Or l’Esprit Saint peut aider une personne à découvrir les ressources inépuisables, INFINIES, que son Royaume recèle.  Il peut lui faire partager son pouvoir INFINI de Géniteur, soit celui d'engendrer ou de faire naître spirituellement de l'Être dans le Royaume.  Il n’en tient qu’à elle d'en profiter.

CONCLUSION


(huit)  Il s’agit d’une réflexion sur l'Amour de Dieu en tant que trinité de Personnes qui peut aider une personne à distinguer de quelle Personne provient l’Amour qu'elle lui offre gratuitement à chaque instant.  Il s’agit de l'Amour de la Trinité ici, mais on aurait pu procéder de la même façon et considérer tous les autres attributs du Dieu trinitaire, tels sa Bonté, son Bonheur, sa Joie, sa Paix, sa toute-Puissance et ainsi de suite.

L'Amour du Dieu trinitaire c'est la Foi, l'Espérance et la Charité.  Et dans l'eucharistie, c'est ce Dieu trinitaire qui vient habiter la personne.

Dieu aime tous ses enfants sans exception et Il les comble de ses Dons.  Il comble leurs besoins, Il fait luire son soleil sur les bons comme sur les méchants,  (Mathieu, 5, 45).  Mais la plupart du temps ses enfants considèrent ces Dons comme des dûs et oublient de lui rendre grâce, de le remercier, de faire preuve de gratitude, de reconnaissance.

Il ne faut pas oublier que Dieu est Vie et que Dieu est Amour.  Il est l’Amour en Personne.  Toute sa Vie se résume à Aimer.  Ainsi sa Vie et son Amour sont indissociables.  C’est la raison pour laquelle refuser l’Amour qu’Il nous offre gratuitement à tout instant c’est comme refuser sa Vie, et refuser sa Vie c’est comme refuser son Amour, et Il nous offre l’une et l’autre gratuitement.  Refuser l’Amour de Dieu, c’est comme refuser sa Vie.  Et Dieu ne peut imposer son Amour..c’est inconcevable.

(9)  Aussi il est important pour un couple dans le mariage chrétien de rechercher l'amour divin,  (l'Amour), comme source d’unité car la binité est une relation* unique à la Pensée créatrice du Père et à l'Acte d'Amour du Fils.  Il n’en tient qu’au couple en tant que binité de personnes de mettre en pratique l’amour divin ou l'amour nuptial dans sa vie de tous les jours et de l'offrir lors de sa participation à la nuptialité divine à l'eucharistie.  De même, si toute la plurinité que représente l’Église actuelle, exprimait un désir de nuptialité aussi intense que celle que le Fils exprime dans sa Nuptialité avec son Père, elle pourrait spirer ou faire surgir l'Esprit Saint dans notre monde, l'Esprit d'Amour.

Cet Amour divin, cette Parole et cette Vie que Dieu nous offre et qu'Il désire que l'on accueille à l'eucharistie, n’a rien d’une morale, car c’est une Vie qui exclut toutes lois selon la formule de Saint-Augustin : 'Aime et fais ce que tu veux'..

La Vierge Marie en est la meilleure source d'inspiration, celle qui connaît le mieux l’Amour de Dieu, car c’est elle qui en est la Fille, l’Épouse et la Mère.  De plus, elle est co-Créatrice et co-Rédemptrice avec son Fils.

En 1, Corinthiens, 13, 4 à 8, on dit de l'amour divin dans la vie de tous les jours :

L'Amour est patient, il est plein de bonté.  Il n'est pas envieux du bonheur des autres ou de ce qu'ils possèdent.  Il ne s'élève pas au-dessus des autres par orgueil mais il recherche plutôt la simplicité.  Il ne cherche jamais son propre intérêt mais celui des autres, il sait penser aux autres avant de penser à lui.  L'Amour ne s'irrite pas et ne se met pas en colère.   L'Amour ne soupçonne pas le mal mais il fait du bien et sait pardonner à son prochain.  Il ne se réjouit pas de l'injustice mais plutôt prend position pour la justice et la vérité.  L'Amour supporte tout, croit tout, espère tout et endure tout.  L'Amour ne périt jamais.

*  Voir le Glossaire, thème 3 ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum