Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» 12 - RENAÎTRE À L'AMOUR DE DIEU
Dim 6 Nov - 10:21 par Admin

» 17 - LE BAPTÊME
Sam 9 Jan - 18:20 par Admin

» 16 - LE MAL..
Sam 2 Jan - 20:22 par Admin

» 18 - LA VIERGE MARIE
Ven 30 Oct - 11:27 par Admin

» l9 - LA PERSONNE ET LE PERSONNAGE
Mer 16 Sep - 18:40 par Admin

» 6 - LA CRÉATION D'ORIGINE.
Sam 9 Mai - 15:24 par Admin

» 9 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - ll
Ven 7 Nov - 20:38 par Admin

» 31 - CRÉATIONNISME OU ÉVOLUTIONNISME ?
Jeu 3 Juil - 20:08 par Admin

» 25 - CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES
Ven 20 Juin - 11:04 par Admin

» 36 - LA NUPTIALITÉ DIVINE COMME FONDEMENT DE L'AMOUR NUPTIAL ET DE LA TRINITÉ
Lun 22 Juil - 18:23 par Admin

» 35 - DIVERS....
Dim 9 Juin - 17:31 par tyjaro

» LE COIN DES MEMBRES
Dim 31 Mar - 14:01 par tyjaro

» 28 - LA CONCEPTION DU ROYAUME DE DIEU
Mar 17 Jan - 17:04 par Oméga3

» 29 - LE MYSTÈRE DU ROYAUME DE DIEU
Dim 16 Oct - 19:55 par Oméga3

» POUR CONSULTER LA BIBLE
Mer 12 Oct - 21:10 par Admin

» 7 - L'ÉDEN ET LE MAUVAIS CHOIX ORIGINEL
Mar 27 Sep - 8:23 par Oméga3

» VOUS AVEZ DES QUESTIONS ? DES DOUTES ? DES COMPLAINTES ?
Mar 30 Aoû - 14:23 par Admin

» 8 - L'OBJECTIVATION VERSUS L'ÉVOLUTION - l
Sam 6 Aoû - 9:41 par Oméga3

» 34 - FAUT-IL CONVERTIR LES CATHOLIQUES AU CHRISTIANISME ?
Mer 15 Juin - 17:18 par Admin

» 33 - NOTRE PÈRE
Lun 6 Juin - 21:06 par Admin

» 32 - POUR LA SURVIE DE L'HUMANITÉ
Lun 30 Mai - 15:59 par Admin

» 30 - LA SCIENCE OU LA CONNAISSANCE DIVINE
Lun 30 Mai - 15:57 par Admin

» 27 - LE ROYAUME DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:50 par Admin

» 26 - LA RELATION
Lun 30 Mai - 15:48 par Admin

» 24 - L'AMOUR DE DIEU
Lun 30 Mai - 15:45 par Admin

» 23 - DIEU...
Lun 30 Mai - 15:44 par Admin

» 22 - LA VÉRITÉ
Lun 30 Mai - 15:43 par Admin

» 21 - LA PENSÉE MÉTAPHYSIQUE
Lun 30 Mai - 15:42 par Admin

» 20 - LES ENFANTS SPIRITUELS
Lun 30 Mai - 15:40 par Admin

» 15 - L'INSTANT ET LE MOMENT
Lun 30 Mai - 15:31 par Admin

» 14 - LE MARIAGE CHRÉTIEN
Lun 30 Mai - 15:30 par Admin

» 13 - L'ARBRE DE LA VIE ET L'ARBRE DE LA CONNAISSANCE DU BIEN ET DU MAL
Lun 30 Mai - 15:28 par Admin

» 11 - L'AMOUR
Lun 30 Mai - 15:23 par Admin

» 10 - LE MONDE DE DIEU ET LE MONDE DES HOMMES.
Jeu 5 Mai - 11:52 par Admin

» 5 - L'ACTE CRÉATEUR.
Ven 22 Avr - 16:43 par Admin

» 4 - LA GRATUITÉ DIVINE.
Ven 22 Avr - 11:58 par Admin

» 3 - GLOSSAIRE.
Ven 22 Avr - 11:55 par Admin

» 2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.
Mer 20 Avr - 22:17 par Admin

» 1 - PRÉAMBULE.
Mer 20 Avr - 22:16 par Admin

» LA SPIRITUALITÉ DES MARLIÉRAINS.
Mer 20 Avr - 22:11 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2 - L'OEUVRE DE L'ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE.

Message  Admin le Mer 20 Avr - 22:17

L'oeuvre de l’abbé Frédéric Marlière est basée sur la pensée  métaphysique, c’est-à-dire sur une autre façon de penser qui dépasse les limites du physique, du sensible, du rationnel et du matériel, pour atteindre le surnaturel ou la Pensée de Dieu.


2 - L'OEUVRE DE L’ABBÉ MARLIÈRE DANS SON ENSEMBLE

Ceux qui sont charnels aiment et goûtent les choses de la chair, mais ceux qui sont spirituels aiment et goûtent les choses de l’Esprit,   (saint Paul dans Romains Vlll, 5 à 9).


L'oeuvre de l’abbé Frédéric Marlière est basée sur la pensée  métaphysique, c’est-à-dire sur une autre façon de penser qui dépasse les limites du sensible, du rationnel, du matériel, pour atteindre le surnaturel ou la Pensée de Dieu : mais nous, nous avons la Pensée du Christ,  (1, Corinthiens, 11, 16)..une Pensée accessible à tous les croyants,  (thème 21).

L’abbé Marlière a reçu plusieurs révélations ou inspirations grâce à la pensée métaphysique sous la forme d’une vingtaine de concepts,  (26),  (thème 27,  (11)),  Ces concepts sont le fruit d’une longue rumination métaphysique et constituent en quelque sorte les fondements de sa théologie qui s’inspire de la Parole de Dieu et de toute la Révélation connue, et est en parfaite conformité avec l’enseignement de l’Église catholique.  Elle ne vient pas compléter la Révélation mais seulement en expliciter le contenu.  Cette théologie corrige bien des inexactitudes de notre théologie catholique actuelle.  Elle ouvre à l’âme les trésors cachés des divines Écritures et nous en fait comprendre le sens caché.  Elle nous fait découvrir les secrets des mystères de notre religion, pour autant qu’on peut les pénétrer ici-bas.  Elle embrasse d’un seul regard l’ensemble admirable de notre sainte religion.

(1)   Mais quelles sont donc ces révélations ?  de quoi s’agit-il au juste ?

Il est bon de préciser au départ qu’elles n’ont pas pour but de dicter un code de conduites, mais bien de faire découvrir une autre façon de penser et de concevoir la foi chrétienne, afin d'aligner cette façon de penser vers le Royaume de Dieu.  Elles remettent tout en question notre vision ou notre croyance de chrétien en nous disant que le monde actuel ou le monde dans lequel nous vivons actuellement n’a pas été créé par Dieu.  Déjà cette affirmation nous fait sursauter.  Aucun chrétien ne peut demeurer indifférent face à une telle affirmation !

(2)  On se pose tout de suite la question : si ce n’est pas Dieu qui l’a créé, qui l’a fait alors ?  C’est lui qui l’a permis mais ce n’est pas lui qui l’a créé tel qu’il est présentement ou tel qu'il aurait voulu qu'il soit.  C’était seulement pour respecter la liberté de l’homme mais ce n’était pas ce qu’il voulait à l'Origine.  Le monde actuel n’est pas selon sa Volonté.  Ce n’est pas son Monde, son choix.  Comment ça direz-vous, et de quel choix s’agit-il ?  Du choix qu’Adam et Ève ont dû faire en Éden, au Paradis.  Ça vous rappelle quelque chose ?  On a oublié ça ou pire encore on n’y a jamais cru vraiment.

C’était quoi le plan Originel ou le Vouloir de Dieu ?  Que voulait-il au départ ?  Ce qu’il voulait à l’Origine c'était de nous créer,  (de même que tout l’univers), à sa ressemblance, pour ensuite faire de nous ses Enfants d'adoption, à son image,  (Gn. 1, 26, 27).  (3)  Avant que le monde actuel existe, nous étions déjà tous là et tout le reste de sa création dans le Monde de l'être,  (l'Éden), ce Monde créé et voulu par lui.
(à noter que l'Éden a bel et bien existé mais que ce Paradis n'était pas matériel, terrestre, mais bien céleste, spirituel.  Il était ontologique, c'est-à-dire invisible, métaphysique, non perceptible par les sens.  Ce n'était pas un 'lieu' mais un 'état', une manière d'être).

Le Monde de Dieu

Il est important de faire une mise au point et de préciser que l’expression 'le Monde de Dieu', qui sera utilisée fréquemment dans les différents thèmes, n’est pas tout à fait juste, car Dieu ne peut 'avoir' son 'Monde' à lui, 'étant' tout ce qu’il 'a'.  Cependant faute de trouver une meilleure expression qui permettrait aux personnages que nous sommes de se représenter son univers, on l’adoptera.  (4) La création d’Origine ou l'Éden n’était pas un Monde.   Dieu à l’encontre des hommes, n’est pas 'dans' un Monde, mais Il est lui-même son propre Monde.  Le Monde de Dieu dont il est question ici c’est tout 'l’être' de Dieu, alors que le monde des hommes, c’est tout 'l’avoir' de ce monde.

Rappel sur la façon dont nous avons tous été créés :

Dieu le Père en son Agir libre ayant voulu se donner des Enfants d'adoption, c’est le Verbe créateur, son Fils,  (le Christ préexistant), qui a consenti à donner sa vie pour nous.  Il a consenti à mourir à lui-même afin que par cet Acte d'amour divin paraisse toute la création.  (5)  Ainsi tout a été créé ensemble et en même temps car le temps n’existe pas dans le Monde de Dieu.  C'est le Verbe créateur qui a tout créé librement et surtout gratuitement.  À partir d’une Parole, d'une Pensée de Dieu le Père et d’un Acte d’Amour, c’est-à-dire d’une décision consciente, libre, volontaire et surtout gratuite de la part de Dieu le Fils, de 'vouloir que l’on soit', que l'on paraisse, nous avons tous été créés en Éden, de même que le reste de la création, 'à partir de rien',  (ex-nihilo), à partir du néant, du non créé.  Pour ce faire, il a fallu que le Verbe éternel qui est aussi Dieu, le Fils de Dieu, s’anéantisse en tant que Dieu, meurt à lui-même, jusqu’à devenir ce rien, ce non-créé, ce néant, jusqu'à se faire présence, afin qu'à partir de ce rien, Dieu le Père, le fasse renaître par la puissance de son Esprit..par son amour géniteur, et avec lui toutes les présences tirées de ce néant.  En somme il n’y a que le Dieu trinitaire qui pouvait et qui peut créer réellement.  L'homme, lui, en est incapable.  Il ne peut que procréer.

(6)  Chacun de nous est le fruit d'une Pensée du Père et d'un Acte d‘Amour du Fils, (Kénose).  Cependant ce n'est pas le personnage que nous sommes actuellement qui a été créé mais bien notre personne qui a été créée à l'Origine,  (et non au commencement de notre monde), comme 'présence' ontologique*, spirituelle.  Et tout cela s’est passé dans un Monde où toutes ces personnes, ces présences, sans leur corps charnel actuel, formaient une 'plurinité', c’est-à-dire plusieurs personnes en une seule, sur le même modèle que la Trinité : trois Personnes distinctes mais en une seule : un mystère !  Nous formions alors un Monde de présences relationnelles  au Créateur et aux autres personnes humaines, c’est-à-dire que nous étions tous en relation les uns avec les autres, avec les autres présences de la création, et avec la Trinité.  Ainsi avant de naître sur terre de naissance humaine, nous étions déjà tous là à l’Origine, créées en tant que présences relationnelles, que personnes humaines.  (7)  Toute cette création d’Origine était dans un Paradis, un Éden,  (un état plutôt qu’un lieu), un paradis invisible, spirituel, métaphysique, ontologique ou non perceptible par les sens, non matériel, contrairement au Paradis terrestre que l’on s’est toujours représenté avant ces révélations : ce que l’œil n’a jamais vu, ce que l’oreille n’a jamais entendu,  (1, Corinthiens, 2, 9).

Dans cette création d’Origine, Adam le premier couple de nature humaine avec Ève, devaient subir une épreuve s’ils voulaient devenir les Enfants que Dieu voulait dans sa Maison car Dieu n’impose jamais son Amour à ses créatures. Il faut qu’elles y consentent librement, qu’elles l’acceptent en pleine connaissance de cause.  Adam et Ève ont donc été confrontés à une épreuve en quelque sorte.  (huit)  Dans ce Paradis,  (dans son Jardin), Dieu leur permettait de manger n’importe quel fruit des arbres présents, mais du fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal, il leur en défendait, car s’ils en mangeaient ils en mourraient certainement.  Ce n’était pas pour eux une nourriture subsistante, nourrissante, qui fait vivre éternellement : de tous les fruits du jardin tu peux en manger, mais de l’arbre de la science du Bien et du mal tu n’en mangeras pas, car du jour où tu en mangerais tu mourrais,  (Gn  2, 16, 17).

Pour Adam et Ève donc, une épreuve au départ, car le privilège d’être créé par Dieu ne signifie pas automatiquement l’accès à son Royaume, l’entrée dans sa Maison, l’élection ou encore l’adoption par le Père.  Il fallait qu'ils y consentent. (9)  En Éden,  (le Jardin du Père) Il leur demandait d'accueillir son Amour, l'amour divin, l'amour nuptial, qui les ferait devenir comme lui.  Sa parole soyez féconds et multipliez-vous,  (Gn 1, 28), n’a pas été prononcée,  (pensée), dans notre monde mais en Éden, et les Enfants que Dieu voulait étaient d’abord spirituels.  Il voulait des Enfants qui naissent de lui, de son amour géniteur, car tout ce que Dieu crée ontologiquement par son Fils et engendre spirituellement par son Esprit est à son image et à sa ressemblance.  Lui seul peut créer de l’être, de la vie, ou engendrer de l’Être, de la Vie.  L'homme, lui, seul, en est incapable.  Il ne peut que procréer.

Nos premiers parents et toute leur postérité potentielle devaient en quelque sorte se faire Dieu, devenir comme lui, par lui avec lui mais en lui, et non des dieux, comme le leur laissait miroiter le serpent : vous serez comme Dieu, (c'est-à-dire comme des dieux alors qu'il ne peut y avoir qu'un seul Dieu),  (Gn. 3, 5).  Mais on connaît la suite de l’histoire.  (10)  Adam et Ève ont refusé l’Amour qu’Il leur offrait, ont désobéi à sa Parole, et ont plutôt accepté l’offre du serpent de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance du Bien et du mal.  Ce fut un très mauvais choix pour eux et pour tous leurs descendants car nos premiers parents ont été chassés de l'Éden et leur ré-insertion en fut interdite, des anges en gardant l'entrée.  Leur mauvais choix nous a valu l’objectivation, c’est-à-dire ce monde d’objets dans lequel nous vivons actuellement..le monde des hommes.

Mais c’est quoi cette objectivation ?  Pour se représenter le phénomène de l’objectivation c’est comme si après le mauvais choix d’Adam et Ève, et avec l'apparition des sens, leur regard sur l'Éden changea radicalement et toute la création d’Origine, toutes les présences, les personnes, les êtres et l’être qu’il y avait en Éden et qui formaient alors un Tout, une plurinité,  (plusieurs personnes ou présences en une seule et en unité), se mua en une multitude d’objets matériels.  (11)  La création d’Origine, l'Éden s'est alors transformée, d'invisible qu'elle était, elle est devenue opaque, visible, matérielle, perceptible, alors que les sens sont apparus.  Elle s’est opacifiée, voilée.  Adam et Ève 'perçoivent' désormais la création d’Origine d’une toute autre façon qu’ils la 'concevait' à l’Origine ; ils objectivent tout l’Éden par ce pouvoir de perception qui leur est apparu,  (les sens)  (à noter que la création d'Origine, l'Éden, est toujours présente derrière ce monde que l'on perçoit, qu'elle fonde ou sous-tend..le monde des hommes).    

Adam et Ève sont devenus des personnages de chair et de sang ; leurs personnes ont été revêtues d’une tunique de peau pour utiliser l’expression de la Bible ou encore d’un vêtement de peau,  (le corps de chair et de sang du personnage),  (Gn 3, 21).  Avec ces objets est apparue toute la non-gratuité du monde des hommes, c’est-à-dire toutes ces choses, ces objets physiques ou mentals qui n’existent pas dans le Monde de Dieu, qui sont opposés à sa GRATUITÉ, et qui représentent tout ce qu’il y a de non-gratuit, et qui est opposé au Monde de Dieu : le temps, l’espace, la successivité ou la suite d'événements, le devenir, le vieillissement, la maladie, la mort, les contraires,  (le Bien et le mal - la Vie et la mort - l‘Amour et la haine - la Vérité et le mensonge), la cause et l'effet, la connaissance objective, l’avoir, le savoir, le pouvoir,  (tout ce qui est indiqué en bleu au thème 4).  (12)  De plus est apparue l’espèce humaine, qui, avec la sexualité et l’amour humain,  (l'amour), différent de l’amour divin, (l'Amour), feront naître par procréation des enfants d’hommes et non des Enfants spirituels tels que Dieu aurait voulu à l’Origine.  C’est donc ce mauvais choix Originel qui nous a valu le monde actuel qui n’est plus le Monde que Dieu a créé car il ne lui ressemble pas du tout.  Il n’est plus du tout à sa ressemblance  Ce n’est pas non plus l’homme que Dieu a créé à l’Origine pour la même raison.

Le message important qui se dégage de ce nouvel éclairage c’est que Dieu offre à l’homme l'immense pouvoir de re-créer cet Éden ou cette création d'Origine et de la faire naître divinement de l’Esprit dans ce qui deviendra son Royaume.  Pour ce faire il faut seulement qu’il consente à devenir semblable à lui dans sa personne, c'est-à-dire qu’il accepte de se laisser re-créer, pour ensuite naître de lui, de son Amour, afin de devenir son Enfant adoptif ou l'Enfant spirituel que Dieu voulait à l’Origine et qu’Adam et Ève lui ont refusé.  Il lui offre l'immense pouvoir de re-naître ou de naître à nouveau mais divinement cette fois.  (13)  Il lui offre de partager son immense pouvoir d'être créateur et géniteur tout comme Il est lui-même Créateur et Géniteur.  Ça explique le sens du passage en Jean, 3, 5, lorsque Jésus dit : nul s'il ne naît de l’Esprit, ne peut voir le Royaume des cieux, cette parole qui a tellement tracassé Nicodème, un Grand prêtre, au point que ce dernier a pris Jésus à l’écart afin qu’il lui en donne toute la signification.

Mais comment peut-on naître de l’Esprit ?  Comment peut-on naître Enfant de Dieu dans son Royaume ?  Comment peut-on se re-créer et re-naître, mais cette fois spirituellement, dans ce nouvel Éden qu'est le Royaume ?  (14)  Par l’amour, mais pas n’importe quel.  Il nous faut distinguer entre l’amour nuptial créateur, l'amour divin, éternel, et l’amour conjugal ou l'amour humain qui lui, disparaîtra un jour.  En somme nous sommes tous confrontés au même choix qu’Adam et Ève ont dû faire en Éden à l'Origine.  Dieu le Père nous demande tout comme à Adam et Ève, de faire le choix entre l’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal.  Il nous offre de vivre la même Vie que son Fils si l’on accepte de partager sa 'Kénose'.  Pour comprendre ce qu’est la Kénose il faut savoir ce qu’est l’Amour, le vrai, d’où il vient, et que Dieu le Père nous invite à accepter et à mettre en pratique dans notre vie de tous les jours afin de devenir ses Enfants d'adoption.  Ainsi dans le couple cet Amour est très différent de l’amour conjugal dont le langage est la sexualité, et qui est apparu avec l’objectivation de la personne humaine en personnage et l'apparition des sens, conséquence du mauvais choix Originel, et qui n’a pour but que de perpétuer l’espèce par un besoin ou un instinct de reproduction ou 'de procréation' pour donner des enfants d’hommes ou des naissances humaines.  (15)  Le premier est SPIRITUEL et non charnel comme le second.  Cet Amour qui existe non seulement dans la relation de couple est GRATUITÉ c'est-à-dire don, renoncement, détachement, à l’exemple de l’amour INFINI que le Verbe créateur et rédempteur a eu pour nous dans sa kénose créatrice et rédemptrice.  Cet Amour qui est dans ce monde mais qui ne vient pas de ce monde peut nous faire re-naître et faire naître toute la création d’Origine avec nous.  Il peut re-donner à Dieu les Enfants spirituels qu'il désirait à l’Origine et les faire naître dans son Royaume.

Le message qui se dégage de ces révélations et qui résume tous les autres est de nous amener à la connaissance et à la mise en oeuvre de cet amour créateur, l'amour divin,  (l’Amour), celui là seul qui ne périra jamais et qui est ÉTERNEL comme Dieu lui-même, alors que l’amour humain, (l’amour), passera, disparaîtra un jour, comme tout ce qui est humain.  Cet Amour se résume à 'vouloir que l’autre soit', une expression qui peut servir de devise ou de motivation au disciple du Christ.

Ces révélations nous font découvrir ce qu'est la pensée métaphysique,  (thème 21), cette pensée qui permet à tous ceux qui croient en l'Esprit de Dieu, à son Amour, de rejoindre la Pensée du Père en passant par son Fils, cette Pensée toute-Puissante, qui, à l'Origine, nous a tous créés, de même que tout ce que l'on perçoit dans le monde actuel.  Cette Pensée SUBSISTANTE nous remet en unité de pensée avec sa Pensée créatrice, dans un même Esprit !

(16)  Voilà donc ce qu’est cette Spiritualité dans son ensemble, laquelle, à partir d’une théologie basée sur des concepts révélés permettent à l’esprit humain de concevoir des réalités ontologiques et spirituelles du Monde de Dieu, du Monde de l'Être et de l'être, sur un fond de nouveautés constamment présentes qui touchent à plusieurs aspects de la foi chrétienne, tels le mariage chrétien, la création, le Royaume de Dieu, les paraboles, l’Église, l’Eucharistie, l’incarnation en acte, la Rédemption, la Résurrection, la Vierge Marie…

*  Voir le Glossaire, thème 3 ou   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  
avatar
Admin
Admin


http://www.laspiritualitedesmarlierains.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum